Invasion dans mon champ de vision

J’ai depuis toute jeune, dans un recoin de ma cervelle, un nuage salvateur sur lequel mon esprit, quand il se lasse de la réalité, se pose pour s’envoler dans une autre dimension. Malheureusement ce vieil ami s’est effiloché, quelques uns de ses fragments sont allés boucher mes oreilles tandis que d’autres papillonnent  dans mes pupilles !

Je n’ai plus les yeux en face des trous, ni, depuis longtemps, pour voir de près, ni plus récemment pour voir de loin. D’un coté ce n’est pas mal car je n’aperçois point certaines laideurs mais d’un autre coté c’est moins réjouissant car des beautés échappent à mon regard …il faut attendre 6 mois pour un rendez vous chez un ophtalmo à 60 km de mon trou :mrgreen:

magritte-the_false_mirror1-thumb-mediumCes cotonneux papillons noirs troublants qui de jour dansent devant mes yeux, me donnant des vertiges, commencent à me porter ombrage ! pourvu qu’ils n’envahissent pas aussi mon palais, ne se collent pas sur ma langue que je puisse continuer à jacasser :D

P’tits bonhommes et p’tites bonnes femmes à la neige

C’est quelquefois ardu de s’y retrouver dans les régimes des jeunes que nous servons à la colo. Outre quelques graves allergies à l’arachide, au gluten, d’autres plus bénignes, allergies de plus en plus nombreuses grâce à la bonne bouffe industrielle :mrgreen:, d’heureusement rarissimes macrobiotiques, végétaliens,  Hindouistes,  ou purs capricieux , il y a les alimentations Halal, Kasher , sans porc, embêtantes pour nous qui nous emmêlons un peu les fourchettes, car chaque semaine les enfants ne sont jamais les mêmes.

DSC02671Des gosses auxquels personne n’a demandé leurs avis, pris dans l’engrenage d’interdits alimentaires religieux, lamentables à notre époque, surtout dans des pays aux climats tempérés où la viande est conservée dans des conditions optimales, des gosses qui regardent souvent avec envie les assiettes de leurs voisins …de braves gosses aux sourires bananesques.

Qu’ils conservent à vie leurs sourires, leur gentil naturel sans arrière pensées, ne conditionnent pas eux aussi leurs rejetons avec des doctrines idiotes. Autant pour les catholiques lesquels entre autres âneries baptisent leurs mouflets sans leurs accords !

Mais de quoi avons nous peur ?

Un mail envoyé aux médias mondiaux, revendiqué par un gros malin :evil: vide en quelques heures les villes : un simple « Fuyez , ça va péter » dans toutes les langues que chaines de télévision, radios, s’empressent de diffuser. Leurs audimats explosent et ça fonctionne !  le monde fuit …

tumblr_mmk0ecupmT1qgdc0oo1_500

Tous fuient par n’importe quel moyen du bord, sans savoir qui les menace, ni le pourquoi de cette menace ! la peur (voir la terreur) a toujours mené le monde ! et, si le monde se mettait en colère une bonne fois pour toutes faces aux emmerdeurs plutôt que de fuir ses emmerdements, sa peur de combattre, sa peur de changements, sa peur de représailles…

Quand je pause en posant !

Pour respirer l’air pur rien de mieux qu’une ou plusieurs pauses clopes en plein cagnard  :P C’est franchement nettement plus agréable que sous une averse de flocons.

DSC02668Elle est belle la vie quand un chaud soleil est de la partie. Je speede donc au boulot pour souvent pauser et bronzer en même temps. Et puis, parait il  que samedi l’hiver va à nouveau chasser le printemps…c’est devenu un sacré jeu de cache-cache entre eux ! Je pause donc à donf avec mes collègues, qui ne consomment ni fumée ni alcool. Ah ! cette jeunesse :D ( je plaisante !)

Et malgré mes petits vices avoués au curieux médecin du travail, ce dernier a reconnu en me félicitant que j’étais nettement plus en forme que bon nombre de jeunots. Avec son approbation je reste donc une vicieuse…modérée avec l’age  :(

De la douceur plein les yeux et la tête

DSC02654Je n’aime pas le rude l’hiver qui m’abat, j’ai arrêté aussi d’aimer la traitresse neige qui glisse sous les pas, mais j’avoue que ce matin en prenant les petits chemins qui mènent à la colo, moi qui n’aime pas boulotter, j’étais joyeuse tellement le paysage était doux, beau, apaisant … on aurait dit un rêve ! mais je n’aimerais pas que cette eau givrée s’attarde longtemps dans le village, elle me donne l’envie de dormir pour le restant de cette satanée saison …jamais contente mais pas amère la mère juliette :mrgreen:

DSC02653

Bloody Valentine ♥

Au début tu étais gentille Valentine: tu reprisais mes chaussettes, tu repassais mes chemisettes, tu partais tôt au marché, tu faisais la popote, tu astiquais la maison mieux que Cendrillon, tu t’habillais avec des chiffons, tu chantais mes louanges aux voisins, tu me faisais sous les draps des trucs divins…

Je t’ai achetée trois fois rien à la foire aux femmes modèles : l’occasion rêvée!

Puis tu as râlé, tu as fait la grasse matinée, tu as négligé tes travaux ménagers, ton devoir conjugal, tu as réclamé de l’argent de poche pour t’habiller, sortir le soir, et j’ai flippé ! J’ai voulu te restituer au forain pour publicité mensongère, il m’a répondu que tu étais irrécupérable car trop capricieuse.

Je t’ai abandonnée dans la fourrière pour ménagères inaccomplies.

Tu t’en es échappée, tu es revenue complètement délurée!  Je suis devenu ton toutou avec lequel tu fais joujou … et j’adore tes sévices bloody Valentine  ^^’

Quand la beauté l’emporte sur la laideur

A la recherche d’émotions belles et fortes la fossoyeuse découvre dans le stock de vies qu’elle a bousillé des rockeurs pour lesquels elle éprouve une immense sympathie. Leur vitalité donne du swing à sa morbide existence.
10d5cbe2Eux qui savourent la vie, qui content entre autres d’époustouflantes histoires d’amour, éphémères sur terre mais éternelles dans l’absolu, la convertissent à leur passion. Subjuguée par leur épicurisme qui déverse des messages d’humanité, elle abandonne sa faux de désespoir pour guitare et basse d’espoir.
 
 Elle apprend à grattouiller, joue à en mourir de joie, donne enfin du bonheur!
Douée, elle sort ses riffs,tellement d’enfer, que du fond de leurs tombes les enterrés   hurlent des rappels ! 
 L’autodidacte devient l’idole de jeunes et moins jeunes, une musicienne accomplie  « Peace and Love » que personne ne craint plus, elle fait partie de la vie.
Elle, qui au contraire de beaucoup d’humains n’a pas choisi son sale boulot :mrgreen: elle,  est enfin heureuse

Plat du jour !

Je m’occupe exclusivement de mes propres pieds ainsi que de ceux des personnes que j’aime. Mais,  je reste le nez plongé dans mes casseroles, car mes pieds plats ont tendance à vite se déséquilibrer lorsque je sors de mes sauvages fourneaux. Si trop curieusement des inconnus me cuisinent un peu trop, mes petons dérapent pour se mettre incongrument dans leurs plats.

DSC02648Un plat de platitudes est alors servi sous mes yeux brouillés de moqueuse confusion, qui devient platement après seulement quelques bouchées un authentique plat à barbe…Si quelqu’un goute un chouia mon plat du jour ni mijoté ni aromatisé de notes épicées j’aurai de la chance… de toute façon je le mitonnerai  plus tard 8-)

Deal avec un croco

70d9c633J’ai la peau si dure que même un crocodile s’y casserait les dents ! jubile Mémé la dure à cuire. Je peux essayer Mamie ? j’ai rien becqueté depuis des jours se lamente un croco décati en entendant ces mots. Essaye coco, mais tu vas y laisser tes chicots ricane mémé. Si t’y arrives, avec mon p’tit magot j’t’offre un râtelier, si t’y arrives pas c’est moi qui t’fais la peau .

crocodile_037Ouille, ouille, ouille pleurniche à chaudes larmes l’animal le museau tordu sur la vieille couenne toute en os. Allez, régale toi dans le frigo le console Mamie gâteau et viens mon beau, vont baver les commères en voyant mon nouveau sac à dos !

Depuis, mémé la costaude redevenue petite fille et croco, toujours vivant, enroulé autour de son dos coulent des jours heureux dans une amitié à gogo. Vaut mieux attendre d’avoir traversé la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule .

Non, non, non !

Il lui a dit non, et quand il lui dit non ! c’est non. Pour un oui ou pour un nom , c’est  :   Ah non !!!  Mais elle sait qu’il finira par dire oui Elle connait l’animalAllez, dis moi oui, nom de nom !    Non !!!    Ah oui ?  C’est non, non, et non !

Nom d’une pipe tu vas dire oui !  D’accord, oui! oui ! oui ! et bien moi c’est non !!!

Tous les mêmes, non ? et oui !!!   :mrgreen: