Vidéo

Ha !!!💖 l’amour d’astronautes 🚀

When I saw you, you looked so surprised
And the oceans flowed through your blue-grey eyes
And I stood and gazed
Through hot summer days
So tell me how do you feel?
Well I dream of you the whole night through
And I don’t even shut my eyes
‘Cos what I see, it’s pure heaven to me
So tell me are you for real?
We could make love and live as one
And burn our fingers on the sun
But I have seen what love denies
I’ve drunk the teardrops from her eyes
We could make love and live as one
And burn our fingers on the sun
We could make love and live as one
And burn our fingers on the sun
So tell me how does it feel?
So tell me how does it feel?
So tell… 
Publicités

Coups de coeur et de gueule d’une étrangère

Zinnia  l’ardente petite Mexicaine aime bien Haricot Beurre loin d’avoir inventé le fil à couper ce dernier, mais tendre à croquer.

A Zinnia plait aussi, le vieux de la vieille, Persil, qui de ses longs brins caressant gentiment sa tige lui enseigne de simples choses de la vie.

Zinnia ne pourrait plus se passer de sa super copine Blette ni de ses mignonnes blagounettes,  pas si bettes que ça.

Zinnia  raffole du parfum d’un suprême Basilic qui réchauffe ses nuits mélancoliques de suaves songes orientaux.

Quant aux raves parties nocturnes de Betterave elle s’en passerait volontiers, pourtant de jour Betterave est si douce qu’elle n’y voit pas rouge.

L’arrogant Navet se prenant pour un chef d’oeuvre en péril la déconcerte, mais, quand il mijotera dans le pot au feu il en reviendra.

Et  la délicieuse fleur de courgette, est autant de calins pour le petit potager, si hospitalier, même le poireau rébarbatif, toujours planté là à les zieuter de son regard de flic, en a les yeux bouleversés.

Zinnia, rayon de soleil expatrié, illumine le potager entier !

🐌 as tu bavé dans la soupe ?

Tu es bien dodu l’escargot !  est ce toi et tes collègues qui avez ratiboisé le potager ?

non! non! et non ! nous avons bon dos nous autres. Ne vois tu pas que j’en ai plein le dos et que je ne peux pas aller au galop. Demande aux vers, aux oiseaux, aux campagnols et autres habitants du jardin.

https://www.gerbeaud.com/conseil-jardinage/les-envahisseurs-du-jardin-grp,21.html

J’ai, bien entendu, grignoté quelques appétissants légumes, mais faut bien que tout le monde mange à sa faim, et puis la terre avec ses fruits appartient à tous n’est ce pas, et puis il t’en reste encore quelques uns pour mijoter ce soir un petit minestrone

oui un vraiment petit, sage escargot à la langue bien pendue, et heureusement que nous avons nous aussi un marché dans le coin …allez va , tu as le champ libre pour te régaler dans le  composteur !

le viol du bourdon

Hier, j’ai eu un sacré bourdon ! Tous les midis Monsieur Glouton passe déjeuner sur le balcon. Mesdemoiselles Capucines sont ses  desserts préférés. Et, particulièrement l’une d’elles, un ange de douceur. Ses petites pattes accrochées aux longs pétales de sa favorite, il l’a escaladée pour se jeter dans son intérieur, puis le rigolo petit cochon  y a basculé, cul par dessus tête !  Quelques petites minutes de jouissance après, heureux comme un roi , il s’envole vers d’autres belles aventures …

Pauvre petit garçon de Dino Buzzati

Comme d’habitude, Mme Klara emmena son petit garçon, cinq ans, au jardin public, au bord du fleuve. Il était environ trois heures. La saison n’était ni belle ni mauvaise, le soleil jouait à cache-cache et le vent soufflait de temps à autre, porté par le fleuve.
On ne pouvait pas dire non plus de cet entant qu’il était beau, au contraire, il était plutôt pitoyable même, maigrichon, souffreteux, blafard, presque vert, au point que ses camarades de jeu, pour se moquer de lui, l’appelaient Laitue.

Mais d’habitude les enfants au teint pâle ont en compensation d’immenses yeux noirs qui illuminent leur visage exsangue et lui donnent une expression pathétique. Ce n’était pas le cas de Dolfi ; il avait de petits yeux insignifiants qui vous regardaient sans aucune personnalité .

Ce jour-là, le bambin surnommé Laitue avait un fusil tout neuf qui tirait même de petites cartouches, inoffensives bien sûr, mais c’était quand même un fusil ! Il ne se mit pas à jouer avec les autres enfants car d’ordinaire ils le tracassaient, alors il préférait rester tout seul dans son coin, même sans jouer. Parce que les animaux qui. ignorent la souffrance de la solitude sont capables de s’amuser tout seuls, mais l’homme au contraire n’y arrive pas et s’il tente de le faire, bien vite une angoisse encore plus forte s’empare de lui.

Pourtant quand les autres gamins passaient devant lui, Dolfi épaulait son fusil et faisait semblant de tirer, mais sans animosité, c’était plutôt une invitation, comme s’il avait voulu leur dire : Tiens, tu vois, moi aussi aujourd’hui j’ai un fusil. Pourquoi est-ce que vous ne me demandez pas de jouer avec vous ?  Les autres enfants éparpillés dans l’allée remarquèrent bien le nouveau fusil de Dolfi. C’était un jouet de quatre sous mais il était flambant neuf et puis il était différent des leurs et cela suffisait pour susciter leur curiosité et leur envie. Lire la suite

Image

La Lune à la une

Célébrons la à l’unisson 🎶 et chantons l’ensorceleuse encore et toujours  🎶 dans toutes ses aluneries !

Une Alaska à faire fondre la banquise

Alaska ( Maria Olvido Gara Jova, née en 63 ) est une musicienne, chanteuse, actrice connue en Espagne. Elle était une figure du mouvement culturel de la Movida  en musique, comme Pedro Almodóvar ou Victoria Abril  au cinéma …

https://fr.wikipedia.org/wiki/Movida#Musique

Elle a  joué dans Kaka de Luxe (77), Alaska y los Pegamoides (80), Alaska y Dinarama (83) et Fangoria (89).

Contre la tauromachie elle a posé  pour Peta et Anima naturalis

Alaska pos nue pour Peta

https://www.petafrance.com/actualites/des-militants-mettent-en-place-une-scene-de-crime-en-amont-de-la-course-de-taureaux/

l’aspiracoeur

Il vient d’infiniment loin chercher des cœurs en fleurs

Sur sa planète Nepticuloidea le chimique les a tous irrémédiablement meurtris

Il repartira son précieux butin dans son petit estomac bien enfoui

Un nectar que de retour chez lui il disséminera avec ardeur, qu’y revienne enfin le bonheur

Que tous les yeux papillonnent à nouveau de plaisir …

un apéro au vert !

Vu que la sauge et la menthe abondent dans le potager, j’ai concocté avec un apéro léger et fleuri qui rafraîchit le gosier par ces chaudes soirées 😊

Dans une casserole chauffe 1L de vin blanc sec avec une trentaine de feuilles de sauge, moitié moins de feuilles de menthe, plus 2 cuillères à soupe de miel. Fais frémir quelques petites minutes sans amener à ébullition, puis couvre l’infusion. laisse la refroidir, et mets la au frigo une nuit.

Le lendemain, filtre le breuvage, embouteille le ou embocale le et sirote le très frais !

et voilà que je remplace un vénitien par un sicilien

Le Sicilien est plus goûteux à mon avis de French gourmande 😊 je le coupe en menus morceaux, le mélange à presque toutes mes sauces maison, un peu, beaucoup, passionnément , ça dépend de mon humeur ou de la chaleur, mais jamais à la folie, sinon il ne laisse qu’un absolu piquant en bouche. Ce soir il conviendra bien à ma ratatouille que je touille, accompagnée d’un petit cake au jambon largement parfumé de ciboulette …

L’été donne à la vie une envie de fraîcheur pimentée …