du rose dans les yeux

En ce début d’été illuminé mais aussi arrosé,  les petits rosiers du potager, emmêlés avec les framboisiers fleurissent … Quoi de plus joli que de désherber sous le soleil matinal, du rose sous les yeux, en picorant quelques fruits, bercée seulement par les chants d’oiseaux gourmands…

ouf ! les avions se taisent encore …

Image

Cadrans Solaires du hameau

http://michel.lalos.free.fr/cadrans_solaires/autres_depts/alpes_04/ubaye/cs_jausiers.php#les_sanieres

en voici un tout joyeux de 1995, sur la façade de la maison de nos voisins

Je ne compte que les heures heureuses 

Par contre celui ci beaucoup plus ancien: 1821, sur une villa chateau en face de chez nous, avec son inscription quelque peu morbide, met mal à l’aise !

« Homa fugit velut umbra « 
« L’homme passe comme l’ombre « 

Vidéo

Madame a des envies 📽

Madame a des envies (1906) est un mini film drôle d’Alice Guy, première réalisatrice française de cinéma, à l’esprit ouvert et à la vie et carrière mouvementées, oubliée chez nous, un peu moins aux états unis où elle émigra.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alice_Guy

Lorsque ses acteurs blancs refusent de jouer avec des acteurs noirs, elle réalise A Fool and His Money (1912), l’un des premiers films, joué uniquement par des afro-américains !

soleil et lune au dodo

Je t’attends ! je t’attends tout le temps, mais tu n’as plus le temps de partager tes nuits avec moi, tu changes tout le temps toi, et ce soir tu es toute belle, et tout le monde va t’aimer, faire des vœux et danser avec toi …

ne m’oublie ma blonde, moi qui t’aime depuis l’éternité des cieux ❣❣❣ et Viens dormir dans mes bras

le pot d’Popo

Popo, potier de Pau, au tripot avec des potes, perd son pognon quand Poly poupée pomponnée pointe son popotin potiron, qu’il pétrirait volontiers en potiche. Tous foncent à plein pot sur la pouliche. Popo les coiffe au poteau.

Soiree-Poule-au-PotJe t’ai dans la peau poulette postillonne Popo qui ne tourne jamais autour d’un pot sans le tripoter. T’es pot de colle pochetron de Popo, mais pas empoté, riposte lui pochant l’œil Poly pas poltronne. Popo , dans le tempo, peaufine, lui proposant en pot d’adieu un tango  fort à propos.

Coup de pot elle adore Gotan ❤

toujours Vivante !!!

Fidèle à elle même, elle tourne en rond depuis une éternité en brandissant son immaculé drapeau blanc, de terre en terre. Sans nationalité appropriée, elle n’est ni chauvine, ni patriote, mais apatride et utopiste.  On la prend soit pour une illuminée, une imbécile, une traîtresse, on l’ignore, on la méprise, on la raille, on l’emprisonne, on la craint, ou bien on l’applaudit pour sa constance, son esprit intègre, son pacifisme sans failles, son rêve d’un monde idéal sans frontières, sans plus aucune violence gratuite …

Apprivoisée et soigneusement cultivée dans le petit jardin de chacun, elle ferait changer pas à pas le monde …