Un morceau d’amour

Qui se souvient de la belle Diana Ross et de ses Suprêmes copines avec ce morceau discotiquement romantique de 67 :?:

Et qui se souvient du même morceau repris psychédéliquement l’année suivante par Vanilla Fudge ( zieutez son bassiste au son et au look d’avant garde  ) reprise que je préfère largement ! et vous ?

Elle voudrait enfin prendre son pied !

J’ai tout pour plaire, si seulement un terrible problème existentiel, un grave handicap n’empoisonnait ma vie ainsi que celles de ceux qui me côtoient de très près : mes petons pourtant forts mignons ont d’après leurs dires un parfum repoussant!
.
J’ai beau les baigner dans des huiles essentielles, les masser avec des crèmes aux senteurs paradisiaques, ils puent soi-disant l’œuf pourri. Dès que je les dénude une odeur pestilentielle envahirait l’air, odeur qui fait tomber raides les quelques mouches citadines osant les renifler!
La mauvaise réputation de mes petons est telle qu’aucun podologue ne peut plus les sentir.
Aucun homme, même masqué, ne s’est jamais jeté devant. 
Je vis esseulée avec mes relents et ma virginité.
 Sur les conseils de mon psy lui aussi au bout du rouleau je me suis résolue à passer de petites annonces : « Jolie jeune femme cherche homme sentant aussi mauvais des pieds qu’elle pour sincère relation  »  
.
Qui sait si je trouverai chaussure à mon pied dans ce monde aseptisé :?:
peut être devrais je aller vivre au milieu de crottins de brebis ou bouses de vaches pour dénicher mon bélier ou mon taureau  …

Que le fun demeure

030-digital-illustrations-sergeykritskiyComblée par ses récents acheteurs, embellie du sol au plafond, la petite maison hier ruine abandonnée dans la prairie, est aujourd’hui heureuse. Ses murs habités de joie chantent la vie en vert. Mais inquiétée par les constructions de béton de promoteurs de faux bonheur qui grignotent son espace vital, la petite bicoque éclairée d’espoir se fera, transportée par l’allégresse,  la belle vers un horizon prometteur de jours radieux, avec les habitants de son cœur…

Embrouille à l’Italienne

Moyens extrêmes pour divorcer ...Aujourd’hui je me marie. Hier, j’ai regardé un vieux film  et j’ai flippé d’avoir aussi un jour, comme Mastroianni face à une épouse ennuyeuse et irritable, une envie exagérée de divorce. Faut dire que sa respectable famille pot de glu m’a poussé très fort pour que je lui mette la bague au doigt. Elle a organisé de A à Z notre mariage. J’ai peur ! Je ne veux finir pas la corde au cou.

Si la mia Gioconda devenait en vieillissant le portrait de sa mère tyrannique et possessive ?  et puis quel mauvais scénario que de passer tous les dimanches chez sa meute manger l’osso bucco, ou pire de la voir débarquer chez nous faire la razzia ! de l’avoir constamment sur le dos à programmer notre vie, élever nos enfants, de devoir aller avec elle à l’église, quel calvaire!

Si je l’épouse j’épouse aussi son troupeau !

ps : si vous avez l’envie de regarder la vidéo vous connaîtrez la fin du mariage !

Comme un oiseau sur la branche

Je suis mordu de madem’Oiselle,  avec elle je suis au paradis , elle a coloré ma vie.

173300_1264673494_large

Ne t’envole jamais trop loin de moi ma jolie, promis ?  j’en dépérirais à petit feu. Pique moi tant que tu le veux de ton dard affectueux  si gentiment moqueur mais ne me mord jamais méchamment, j’en serais trop malheureux!

Offre moi seulement le plus souvent que tu le veux tes vers sucrés et jamais je ne te blesserai ni te délaisserai  murmure t-elle en versant de sa flûte son exquis nectar d’amour entre mes lèvres…

Rêve de Lou🐺

Loulou s’endort le ventre vide. Il n’a pas cassé la croûte aujourd’hui. Les moutons sont rentrés au bercail, le gibier est devenu un met rare, les poubelles aseptisées des hameaux ne débordent plus de victuailles, des fusils le traquent. Faute de mieux il grignote des champignons bizarres qui le mettent ko et se prend à rêver à un gigantesque parachutage de chaperons rouges potelés.

Il s’en pourlèche les babines !!!

Tiago Hoisel

Faut pas lui en vouloir, Loulou n’est pas méchant pour un sou, et ne croquerait jamais une petite fille habillée en rouge ni même une en vert. Mais sa grand mère lui a tellement raconté « la fable du vilain loup », inventée de toutes pièces par chasseurs et autres bestiaux du même acabit,  qu’elle revient inévitablement hanter ses nuits quand son estomac crie famine.

Qui dort dîne  disent certains qui n’ont jamais crevé la dalle …faudrait qu’ils essaient de dormir à jeun ces rigolos se dit Loulou  en perpétuelle galopade pour ses repas !

Son ❤️ archi chaud

heartichoke
 Il le cœur aussi tendre que celui d’un artichaut
volage il se pâme à tout vent
s’échauffe frôlé par un sirocco
s’enflamme sur le passage d’un ouragan
une douce brise qui l’effleure l’émoustille
un fulgurant mistral l’embrase
le murmure d’une brise le titille
l’impétueuse tramontane le déphase
le moindre doux zéphyr lui fait perdre la tête
il devient girouette touché par une superbe tempête
A chaque rafale il s’envole
il a des ailes dont il perd le contrôle …
 .
J’en ai eu ma claque et clac je les lui ai épointées
mais caressées par un courant d’air elles ont repoussé
Alors je l’ai effeuillé jusqu’au bout de son cœur
j’ai préparé avec un risotto et je l’ai mangé
il était aussi fondant que du beurre
Il bat maintenant en moi à tout jamais…
❤️

Elle posait si bien

Depuis qu’il l’a remarquée dans ce magasin de prêt à porter féminin, elle l’obsède. Sa plastique parfaite, ses poses sensuelles, son air lointain pourtant si provocateur la rendent follement désirable. Ce matin encore, il n’a pas résisté à la tentation, et, depuis une dizaine de minutes, le nez collé à la vitrine, il admire la femme de ses rêves, hésite encore … Puis il surmonte sa timidité en se disant qu’après tout il n’a rien à perdre mais plutôt tout à gagner et pousse la porte d’entrée . La vendeuse lui demande ce qu’il désire, il répond en la montrant du doigt  : c’est elle que je veux ! 

Elle lui répond que les mannequins ne sont pas à vendre, mais, quelques pourparlers après, l’acheteur insolite lui  proposant  une somme rondelette, elle accepte. L’amoureux part alors en serrant jalousement dans ses bras l’objet de toutes ses envies enveloppé dans un somptueux papier cadeau.

Arrivé chez lui, il la déballe délicatement, l’installe amoureusement dans sa chambre, lui parle tendrement, lui promet qu’elle sera toujours heureuse … Il est sur et certain que sa nouvelle passion l’aimera à vie !

Dégel !!!

DSCN0042

DSCN0045

DSCN0047

 

Des poules pas mouillées qui pataugent dans la gadoue en plein soleil, un petit chat noir pas frileux qui se met à l’ombre , en plein janvier c’est ahurissant…

Il ne manquait plus que ce solitaire stalactite collé sur la façade de notre maison humide , qui fond goutte à goutte, pour prouver que le dégel commence bel et bien …

En espérant qu’il attaque aussi à faire fondre la glace ambiante et à réchauffer les portes monnaies de ceux qui galèrent !

PS:ce sont nos copains voisins qui jouent ce rock tout frais maison , un rock à dégeler les icebergs les plus costauds!