Dans la famille Chou mon chouchou 😋

Un délicat Romanesco, avec lequel, étant donné qu’il n’y a plus de saison comme le chantait Dutronc ( sauf que le fond de l’air est maintenant chaud) nous avons fait nos choux gras tout l’hiver. Et, ce soir notre repas sera ce risotto bête comme un ❓ à préparer.

dscn0936

La base pour 2 : Un petit chou- 150 g de riz rond à risotto- 1 oignon- un bouillon de légumes-2 cuillères (voir plus) à soupe de vin blanc sec- du parmesan- 3 cuillères à soupe d’amandes effilées- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Cuire à la vapeur le chou détaillé en minuscules bouquets (qu’ils restent craquants). Chauffe le bouillon. Une fois l’oignon revenu, ajoute le riz en mélangeant jusqu’à ce qu’il devienne translucide, le vin, et petit à petit le bouillon chaud, badigeonne d’huile ton coude et mélange sans arrêt.  Quand le riz est cuit, mais pas collant, incorpore y en mélangeant piano piano le romanesco

Stoppe la cuisson, ajoute les amandes, le parmesan, mélange encore et régale toi , régalez vous sans prise de ⁉️

Mygalomanie 🕷️

spider_woman_by_andrew_robinson-Suspendue entre deux fenêtres d’un building elle scrute d’un regard perçant le trottoir. Un homme y passe. Accrochée sur son échelle de soie, elle glisse le rejoindre. Figé devant son étrange beauté il l’admire bouche bée. Elle se transforme en une fraction de seconde en mygale géante, d’un baiser sur les lèvres coupe ses cris, l’emmaillote dans son filet à provision tout juste tricoté, le remonte jusqu’à son repaire, pour le ranger sous vitrine en compagnie de dizaines d’autres spécimens de la race humaine qu’elle collectionne passionnément …

Puis elle se tire le portrait à coté de sa proie, photo qu’elle publie illico sur la toile : sa page Facebook …

Sentence éléphantesque 🐘

enki bilal

Il veut s’endormir du sommeil éternel quand survient la bête de fer. Elle brise l’harmonieux silence du lieu sacré qu’elle saccage sur son passage sans compassion pour l’éléphant blessé, sans respect pour son ultime repos … lui est digne, la bête indigne, lui barrit doucement sa plainte, la bête sans l’entendre vrombit implacablement son feu, lui est noble, elle sans noblesse s’enfuit sans aucun regard pour lui … Alors il use ses dernières forces pour hurler à la mort si fort que déstabilisé le lâche tas de ferraille trompeur déraille.

 

Quelle que soit notre maigreur, nous autres éléphants aurons toujours plus de couilles que nos ennemis !!!

Am stram gram pics et pique !

Tout a commencé quand, enfant surprise par la maîtresse à piquer les devoirs de ses camarades de classe, elle est reléguée au piquet. Point vaccinée par la punition elle continue de plus belle à piquer à droite et à gauche : portefeuilles, petits amis de ses copines, idées, tout ce qui traîne à sa portée, elle le pique pour se piquer d’être la meilleure Quelle mouche la pique ? se demande son entourage, car elle pique à tout vent des crises en lui lançant des pics.  
Elle pique aussi gravement la curiosité du sexe opposé …
Elle a même épousé un picador :mrgreen: Le temps passe mais le surnom  » la piquée » qu’on lui a épinglé, lui colle à la peau .  
Alors pour l’oublier elle boit de la piquette sous son seringua en piquant du nez …

l’Appel du Cœur 💞

corazon-arcoSi le cœur t’en chante, ouvre le tout grand que le mien s’y abandonne. Je me glisserai jusqu’à son fond sans le blesser, je te le promets. Je l’enchanterai, je le ferai battre d’extase. Offre moi ses secrets je t’offrirai les miens. Entrelacés Ils se raconteront des histoires de rêve,  des psychés délices à n’en plus finir …

Quand Jack a du pot

Depuis qu’il sait qu’il a gagné au loto il est très agité ! Nouveau Crésus à la tête d’une faramineuse fortune il a de quoi satisfaire ses désirs les plus insensés, de quoi jeter du fric par les fenêtres, de quoi boire à volonté le reste de ses jours du bon champagne accompagné de vrai caviar, de quoi gâter des gens, de quoi aussi en acheter, de quoi être soit un mécène soit un tyran, de quoi être enfin respecté, de quoi vivre  entouré d’un harem …

Depuis la nouvelle son cœur bat une furieuse chamade, ses pensées galopent dans une folle cavalcade, dans ses oreilles bourdonnent des milliers d’abeilles, dans sa tête tambourine un orchestre de grosses caisses. Son cerveau est fêlé.

Il a décroché la lune, mais perdu son équilibre et dans son agitation ses pieds glissent sur le carreau lustré au savon noir par sa tendre moitié devenue soudainement une maniaque de la propreté et il y reste … pas de pot Jack !

L’arrivée de Désirée ☃️

Elle a tellement été réclamée par les stations de ski de la vallée et ses travailleurs saisonniers qu’elle s’est décidée à  y faire un petit tour. Vous voulez des flocons et bien en voici, a t-elle proclamé en les déversant sans compter ces 3 derniers jours !

dscn0911

dscn09052

 

 

 

 

 

 

 

Petit rouge gorge, notre visiteur quotidien, n’avait tout comme moi pas une mine réjouie devant ces averses glacées. Mais y’a pas photo, ce matin le paysage valait le coup d’œil !

dscn0913

dscn0914

Des jardiniers aux grandes pelles

Tiego Hoisel

Nul ne sait qui ils sont, tout ce que l’on sait c’est que malgré leur air assez rébarbatif, les fleurs éclatantes épanouies sur leurs tendres carapaces désarment toute agressivité envers eux, hormis celle d’irréductibles imbéciles, qu’ils mordront sans autre forme de procès. L’émouvant cadeau parfumé de sérénité offert par ces gentils monstres ne peut que faire réfléchir d’autres monstres, vilains eux.

Et comment diable font ils pousser leurs fleurs ricanent ces insensibles à la beauté du geste ?  grâce à un engrais sécrété par leurs généreux esprits grands ouverts au bonheur. C’est aussi simple que la naissance de la vie sur terre ou ailleurs…

aujourd’hui peut être ou alors demain

tiago_hoisel_Miam! à croquer cette pousse, boudiou, elle n’est pas à portée de main ! allez un petit effort, j’arriverai à l’attraper, mais quelle flemmingite aiguë j’ai ! Un bon gros dodo voilà ce qu’il me faut.

Quelques longs « Ron pchit » aprèsentrecoupés de brefs réveils, il cueille enfin le fruit de son désir. Ouf, quelle fatigue!

Qui dort dîne a conseillé le plus grand paresseux de ses ancêtres à ses rejetons. Ne vous faites pas de mouron, dormez sur vos deux oreilles, prenez le temps de vivre et vous ferez de vieux os!