Quand les oies jouent le grand jeu

Elles  gloussaient si fort de leurs voix criardes que j’ai accouru voir de quoi il retournait.  Elles criaillaient sous le cagnard implacable  » Oyez, oyez notre soif maîtres égoïstes !!! » .

L’une d’elles blanche comme neige , à ce jour fondue,  m’a amicalement sifflée pour siffler un coup avec elle « Fait si soif dans ce désert ma sœur aux petites pattes d’oie !  le temps et les gens merdoient ces derniers temps »

Publicités

préparons nos mouchoirs😭 pour un nouveau blue monday

J’ignorais que le troisième lundi du mois de janvier était le jour le plus déprimant de l’année mais grâce à mon informatrice Tuffette, le mal est réparé, et j’ai donc prévu pour ce fatidique 21 janvier un stock de mouchoirs.

Blue Monday Logo

Ce lundi de grand blues, dont voici la formule, a été découvert en 2005 par Cliff Arnall, psychologue irlandais.

 W Weather (météo), (D-d) debt (dettes contractées pendant les fêtes), T Time (temps écoulé depuis Noël), Q (temps écoulé depuis nos résolutions du Nouvel An), M (Manque de motivation), Na (besoin d’agir)

Tous les critères réunis pour une journée cauchemardesque qu’il vaut mieux fuir…nous en avons encore la possibilité!

Une supercherie montée pour une opération marketing, pour la compagnie aérienne Sky Travel , dans le but de vanter les bienfaits de vacances en janvier ! Cliff Arnal a avoué, ce qui ne l’a pas empêché de récidiver en proclamant jour le plus heureux de l’année, le troisième vendredi du mois de juin , en collaboration avec une marque de glace. 😁

Quand une vieille tête d’ampoule a encore du jus

Je ne suis plus au courant, débranchée qu’ils disent, moi qui carburait au 220 volts, plus rien ne m’électrise parait il. J’aurais soi disant de la neige dans la tête.

Faut dire qu’à force de les illuminer gentiment sans cesse, ce, sans retour de flammes, j’ai perdu de ma lumière extérieure et je suis à présent grillée à leurs yeux, éteinte à leur dire. Je ne les éclaire plus assez, aussi veulent ils me remplacer  par une jeunesse smart intelligente. La hors circuit va donc éclairer leurs lanternes, avec un petit court circuit juteux, et ouais 😬,  ils vont voir de quel bois l’obsolète se chauffe.

Qui se frotte trop à ma douille en prend plein la bouille …

pour les pâtes 🍝 sans vouloir vous épater

Et cette belle assiettée d’orecchiette ne coûte pas la peau des oreilles 😃

un bon morceau de gorgonzola frais , 2 à 3 cuillères à soupe de bon yaourt nature, un peu de bon parmesan râpé par vos épatantes petites mains et 250 à 300 gr de bonnes pâtes fraîches ou non épateront 2 bedaines, sans vous empâter . Fêtes ou pas fêtes nous continuons à manger bonnement ( si c’est encore possible 🙄)

De petits oiseaux combatifs

Ils portent un nom barbare, mais ne font que se défendre contre des agresseurs : ici un couple lutte contre un caïman !  et je pense à une certaine actualité …

Quand on est nombreux pour traverser la rivière, on n’est pas dévoré par les caïmans ( proverbe Gabonais )

nouvelle du jour 😏

De Fredric Brown : Blood extrait de  Honeymoon in Hell (1950)

Dans leur machine à explorer le temps, Vron et Dreena, seuls survivants de la race des vampires, fuient vers l’avenir, pour ne pas mourir. Se tenant par la main ils se réconfortent pour essayer d’oublier leur peur mais aussi leur faim.

Au 22 ieme siècle l’humanité découvrit que les vampires existaient vraiment. Elle les massacra tous, sauf ce couple qui ayant conçu à temps son engin pour voyager dans le temps se sauva in extremis.

Ils fuient donc vers un avenir le plus lointain possible dans lequel le mot vampire serait oublié, un avenir dans lequel ils pourraient reconstituer leur espèce et vivre à nouveau en paix, à nouveau cachés parmi les hommes.

J’ai atrocement faim Vron. Moi aussi Dreena chérie, nous allons encore nous arrêter. Lire la suite