le grand perdant

 

Benjamin d’une famille au dernier barreau de l’échelle, le pire des cancres à l’école, au dernier grade à l’armée, indécrottable traînard au boulot… il sera sa vie durant le définitif boulet de l’immense troupeau des derniers. A cause d’un physique exécrable de jeune dernier il ne fera jamais de conquêtes féminines. Obsédé par son qualificatif de dernier, il sera nihiliste, désirant par dessous tout ne tenir à rien.

Il a un jour, à la dernière minute, vent d’un concours, de la plus basse renommée, dont le perdant remporte un voyage en solitaire sur l’ultime île sauvage du monde.

Heureux perdant, il le gagne.

Les habitants de l’île, des végétariens en pénurie de légumes, ne font qu’une bouchée du nouvel arrivant.

Il aura, en guise de croix, droit à un morceau de plastique planté sur sa tombe, tout au bout d’une plage encombrée de perdants à des concours, sur laquelle sera gravée l’épitaphe : le der des ders.

Il sera gratifié d’une légion d’honneur pour avoir été si sensé de ne croire en rien de bon pour lui.

Il s’en bat encore les tibias !

Image

Quand j’étais mauvaise sœur

J’aurai presque tout fait dans ma vie, même la nonne … j’allais à cette époque, à dos de cheval, par monts et par vaux répandre mes paroles,  » Peace, Love, and rock’n’ roll «   ❣❣❣

Mais personne n’y croyait, surtout quand je mettais en fond sonore des morceaux impies … alors je me suis défroquée ou plutôt dérobée !

Tchin-Tchin !🥂

Et  oui chat Épicurien ne t’inquiète pas, on va l’arroser, nous les fidèles de ce divin breuvage, les amoureux d’une vie quelquefois soûlante, mais si jolie quand tu oublies sa lie, ses cotés quelquefois hara-kiris , pour n’admirer que sa beauté et vivre sa profonde « drôlerie ».

Nous n’en avons qu’une et toi gros minou tu ne le sais pas et c’est tant mieux pour toi …Miaou ! Miaou !

Alors trinquons ce soir, demain, après demain…à deux mille vins en nous regardant droit dans des yeux souriants de vie !

Tchin-Tchin et à l’année prochaine si on est pas tous ivres-morts 😊

court-bouillon

Colin, très loin d’être un mollusque, termine au bar sa traversée de vingt mille lieues sous les mers lorsqu’une gigantesque ombre obscurcit l’océan.

Les cendres de Stella, l’étoile brûlante de passion pour Vénus, pleuvent sur le peuple de l’eau, et la star pourpre dégringole dans les abysses.

Etoile de mer

BOUSSADIA Julien –  IDmer

Colin, une crème d‘anchois, sort, sèche les larmes de la vieille star déchue mais encore plus éblouissante que Bardot jeune.

Une raie scie, un requin chirurgien et son second couteau, plus homard aux pinces précises, la tailleront en milliers de vives starlettes, faites sur le même moule, accompagnés par un concert anesthésiant de cigales.

C’est ainsi que naquirent  les étoiles de mer.

Combien d’habitants de l’eau y a t-il dans ce court court-bouillon ?

Quand Serpillon prend la relève de Cendrillon

Souffre-douleur de ses frangins, Serpillon enquille et serpille. Gare à sa bouille, s’il ne brique pas un coin, ne lave pas le beau linge des sagouins, lui habillé d’un chiffon, ou fait de la tambouille, lui nourri de briques à la sauce cailloux et de soupes à la grimace…

La moustache en détresse, dans un soupir d’épuisement, il claque, se retrouve au paradis où il trime aussi comme un fou, encore pour des clous.

Il prend ses cliques et ses claques, avec saint Hilaire, pour le pays de Cocagne, en perpétuelle joie : la nature y ruisselle de nourriture, pour tous et chacun, le travail obligatoire y est proscrit, l’avidité et la méchanceté inconnues.

Sur ce paradis terrien, Il s’initie au beau savoir de ne faire que ce qu’il aime, à une oisiveté méritée, qu’il exercera avec passion, et heureux grillon, il chantera son bonheur sous la lune bienveillante …

Vidéo

Quand la musique adoucit ma vie 🎵

Adoucit elle aussi les vôtres ?

Et oui 🤩 ! et une chanson que j’aime beaucoup, composée, chantée, jouée à la guitare par George Harrison «  While my guitar gently weeps »

et voici sa ravissante reprise, au ukulélé , par un presque illustre inconnu  » Jake Shimabukuro  » à l’époque à laquelle il l’interpréta, ( 2004 ? ), et à laquelle il doit en grande partie sa célébrité : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jake_Shimabukuro

Hippie hippie hourrah !

Nous avons demandé à une association d’accueillir pour les grandes vacances un enfant, mais, y’a eu confusion sur l’age, elle nous a envoyé un grand gosse, qui a débarqué avec sa panoplie …de hippie 

De ses vêtements bariolés à sa guitare sèche, à la fleur  piquée dans sa tignasse, à son pendentif  » Peace and Love « , tout y était. D’un immense sourire, il nous a salués d’un « Too much les amis, trop cool ! Je vous aime. J’arrive de Woodstock  avec un stock de grass « . Puis il a chanté faux en grattant son instrument désaccordé.

ça a duré 2 mois, 2 mois de peace and love à gogo, 2 mois de baveuses embrassades moustachues, 2 mois de chansons fleuries d’amour, mais casse oreilles.

Converti, notre couple casanier s’est métamorphosé en un couple libéré de Babas cool voyageurs. Nous sommes partis, du soleil dans les yeux, des fleurs dans les cheveux, la musique au cœur, les doigts en V, en pèlerinage à Woodstock, San Francisco,  Katmandou et puis ailleurs encore, grace aux conseils de Topito. 

http://www.topito.com/top-destinations-hippies

Depuis on plane  😎