Un pince sans rire

Souris Carrie, dit il devant ma tête dentairement, montre tes belles quenottes ajoute t-il en exhibant fièrement ses trophées. Regarde, le propriétaire de celles-ci a claqué en jouant à la roulette russe, je lui ai donc offert sa dernière couronne. Ces chicots étaient ceux d’un déraciné qui sucre maintenant les fraises, ces dents en or celles qu’un pianiste m’a laissé en règlement de la note de son clavier …

Il continue ses anecdotes dantesques, tandis que prise en tenaille entre douleur et terreur, je pète finalement un plomb et saute du fauteuil !

Et, le blouse du dentiste de Boris Vian chanté par Henry Salvador

Publicités

Quand l’agnelle se pèle

J’en ai par dessus le dos qu’on me déshabille de mon manteau, qu’on me pelote sans aucune considération pour ma pudeur, qu’on ne voit en moi que du poil de la bête, qu’on qualifie bêtement ma laine de vierge alors que des saute-moutons l’ont fortement entachée. J’en ai par dessus le dos d’être mise à nue se plaint une brebis égarée, en bavant d’envie devant mon gros tricot. Vous me rasez !!!

oui, aujourd’hui, je l’ai mauvaise, l’haleine s’en ressent d’ailleurs ajoute t-elle devant mon recul.

Je l’enroule alors d’une longue écharpe de j’aime, et la ramène au bercail où un vent d’insoumission commence à souffler.

Les temps modernes 📽

Dernier film muet de 1936 de Charlot avant Charlie Chaplin, un Charlot quelque peu visionnaire sur des méfaits certains du progrès : le travail à la chaîne (qui à la longue rend dingo ), le rendement à tout prix, l’asservissement de l’homme aux machines, la nourriture, le chômage, la prison … quelques extraits, surement du déjà vu mais quand on aime on ne s’en lasse pas  😉

il désintoxique les neurasthéniques

Il mastique une gomme arabique en roulant des mécaniques. Prolifique en fantastiques pratiques acrobatiques l’atypique loustic en plastique panique les zygomatiques de son public d’un rire homérique. Très photogénique l’horrifique élastique drolatique, pas très catholique, revendique du fric puis, dynamique, prend ses cliques sans les claques sur sa trottinette électrique.

Quand les saletés devraient se laver en famille

 Faudrait voir à te décrasser Mr Etron, tu n’es pas beau à voir, et, après t’être décrotté passe un savon à Mme Truffe, elle se néglige tant que vos voisins ne peuvent plus la sentir, ni de loin ni de près.

N’oubliez pas de doucher vos petits crottins chéris qui n’ont jamais demandé à vivre dans la fiente. Plongez aussi dans un bain papi Fangio et mamie Chocolat qui se prélassent dans l’abjection.

Débarbouillez vous ou non, je m’en lave les mains, mais le syndicat des chiures constipées a l’intention de vous intenter un procès pour insalubrité publique dans le tout à l’égout.

Pour garder du poil de la bête 🍽

Manger habillé uniquement de chaussons est l’offre du premier restaurant naturiste qui vient d’ouvrir à Paris dans le XIIe. Vous y mangerez au poil, et pourrez y déguster un champagne « Barbier » qui ne coûte pas la peau des fesses :mrgreen:  , à seule condition d’être à poil. Seul le personnel, toujours de bon poil, et sans le moindre poil dans la main , se doit d’être vêtu.

Des casiers sécurisés sont à votre disposition pour déposer vos chiffons et autres babioles. Les sièges sont recouverts d’une house, des fois que vous ayez un pet de travers. Afin de ne pas horripiler les passants pudiques, les sans poils au menton, de décourager les voyeurs, des rideaux opaques sont installés.

http://www.restaurant-onaturel.fr/menus-carte/