On a tous besoin de pluie dans nos nids☔️

Vu mon poids plume je suis préposée entre autres » petits » boulots jardiniers à la plantation de haricots dans les carrés du potager archi sec tandis que mon costaud fait le gros du boulot.

Arroser avec le ridicule débit d’eau de la fontaine du hameau relève d’un défi à une Veolia assoiffée d’euros.

Et ce n’est pas encore le début des haricots, j’espère que nous en verrons la couleur.

En attendant qu’un ciel chargé d’eau tombe sur nos peaux, celles des animaux, celles des végétaux,  j’écosse 2 kilos d’optimaux petits pois bradés par un « mafioso » Siciliano pour régaler, entre autres simples repas, nos vieux os d’un délicioso (recette) risotto  ,

Mais comment survit le monde qui n’a point d’eau ???

 

Et, en conclusion une belle poésie sur la pluie 🙂

Quand je reviens à mes moutons ☺️

Ils sont toujours là à brouter innocemment l’herbe verte.  Mon époux a acheté un agneau du coin, dont j’ai cuisiné un morceau, mais que, incurable sensible, j’ai mangé sans plaisir puisque je vois  presque chaque jour ses frangins et frangines gambader dans les prés. ça m’a fait un peu, beaucoup mal au cœur et je l’ai grignoté du bout des dents … Alors je suis allée admirer les pivoines du jardin dont le troupeau s’agrandit lui aussi d’année en année !

Kodo

En japonais, Kodo signifie « battement de cœur » ou  « enfant du tambour ».  Le groupe Kodo,  http://www.kodo.ch/frstory.htm, né sur l’île de Sado en 1971 (si mes infos sont bonnes ) diffuse depuis 1981, dans ses spectacles et actions culturelles, un message humaniste, un message pacifiste, préconise le partage ainsi que le respect de l’environnement. Leur Fondation organise chaque année au mois d’août La Célébration de la terre, un festival musical sur son île …

J’aimerais bien y aller poser mon sakado  🙂 pas vous ?

Et un pauvre diable créa une femme

Je veux une compagne, je m’ennuie comme un rat mort sous ce soleil de Satan trépigne un vieux petit bonhomme !

Aidé d’un grimoire il élabore un élixir sensé créer une femme du tonnerre d’Éros, auquel il rajoute du doux pelage de chat, des poils de moustache d’une souriante souris, des plumes de rossignol, des pétales de fleurs, de savoureux fruits … toute la joliesse de la nature qui l’entoure, sans oublier le petit morceau de courge, afin qu’elle ne soit pas plus intelligente que lui  !

L’apprenti sorcier fait mijoter ces ingrédients dans un beau cul de poule. Abracadabra, sors de là poupée ! s’exclame t-il euphorique, en flambant le tout avec un rhum de derrière les fagots dont il a  abusé …Une merveille surgit des flammes !

Merde alors ! s’exclame t-il apercevant les boites vides de cœurs d’artichauts et de foie de morue, ajoutées par erreur …

Poil de carotte

Depuis la fin de l’hiver, chat dort sous le toit du chalet des voisins, attaché à notre balcon. Chat miaule puis chat vire de sa gouttière pour grimper chez nous en escaladant notre échelle. Futé, chat sait que des petits repas l’attendent sur la rampe. Alors chat pitre rit, chat touille mes mélanges, chat pacha se régale. Chat sauvage s’enfuit quand je l’approche mais je finirai bien par caresser son chatoyant poil carotte et par l’apprivoiser.

 

le coup du lapin malin

Pimpin a rendez vous très loin avec Pimpette. Pour ne pas risquer de lui poser un lapin il prend le train à la sauvette. Haut les mains peau de lapin ! braille une contrôleuse. Goûte, elles te rendront aimable dit Pimpin lui tendant une botte de bios carottes. Tu ne m’as pas carottée chaud lapin, elles me bottent ! répond gourmande  Charlotte  (chanson paillarde) en s’enfilant sur le champ une carotte.

Du balai les indésirables !

J’ai fait la bêtise de répondre au commentaire sympa d’un américain il y a 2 jours et quelle surprise ce matin de voir 68 commentaires, plus ou moins tordus, qui de nuit , ont allègrement sauté la barrière installée par Akismet :mrgreen: Une barrière que j’ai consolidé depuis en cochant une case.

Dans ma hâte de supprimer ces conneries d’envahisseurs, auxquels il manque des cases, j’espère ne pas avoir mis à la poubelle certains mots « normaux » vu qu’un peu énervée j’ai pas tout lu …vais je passer en mode privé pour éviter ces emmerdeurs de première qui n’ont rien d’autre à faire que de polluer des blogs ? Sur ce, une vidéo des Monty Python sur le spam 😀

la femme-grenouille

Je faisais une plongée sous la grande bleue quand elle est apparue, hallucinante fleur de la mer. Habillée d’un scaphandre d’une autre époque, souriante, elle divaguait paisiblement, en parfaite harmonie avec l’élément et ses habitants. Elle m’a invité à la suivre. Nous sommes remontés sur terre. Dévêtue de sa pesante carapace elle a dansé en riant puis, métamorphosée en petite grenouille, a disparue en sautillant dans l’herbe…je me suis frotté les yeux.

Je ne l’ai pas rêvée,  elle m’a laissé en souvenir son vieil équipement 😦

Cherchez les femmes !

J’ai déjà mis sur ce blog quelques belles œuvres de cet artiste Italien de Body Painting , amoureux des femmes, des animaux, de la nature,  Johannes Stotter    , en voici d’autres toutes aussi belles,  et 2 minis vidéos qui décortiquent son loup et son caméléon …