Et alors cette retraite…c’est pour quand le poulailler aura plus de dents ?

Je ne peux pas trop me plaindre 😑, mon mari bosse à l’année…mais Bibi, n’a plus aucun droit, depuis 1 an, sauf celui de bosser encore 6 ans et de se bousiller davantages cervicales et bras, dans des boulots saisonniers merdiques, ou alors, d’attendre ses 67 ans pour 750 euros par mois . Ce qui est quand même nettement mieux 🤩 que les 250 auxquels je peux prétendre dans 1 an …alors patience j’attends !

dessin humoristique de Zaïtchick sur la réforme des retraites

Et je peux même pas aller manifester, y’a pas de manifs dans nos hameaux qui comptent plus d’ovins que d’humains, …faudrait que je prenne un bus à l’aube pour rejoindre, sur une route tortueuse et enneigée la préfecture, à 60 km, sans être certaine de rentrer le soir dans ma bergerie …

Bref, que ces manifestations pour une nouvelle et juste réforme des retraites continuent et un grand Bravo et Merci aux grévistes .

la magicienne ose

Quand à Honfleur, Marguerite et sa bande de mignonnettes maladives, tentent de vendre leurs bouquets  chimiquement frelatés aux passants déjà plumés et intoxiqués, survient Flora Olland (clique) leur boss imbibée de fleurs du mal, qui traîne un sac bourré d’aigre oseille. Devant la maigrichonne recette des fillettes, elle saisit de longues tiges pour les battre.

Soudain, sur son cheval Tornado, surgit la belle Zorretta, petite fille du grand Zorro,  qui la bombarde de mottes de terre contaminée…

Elle emporte avec elle les fillettes dans son univers aux mille senteurs naturelles, fleurant une délicieuse douceur.

Il ne lui reste plus qu’à délivrer les petits garçons qui vendent les graines trafiquées de leur boss Mon Diabolico, milliardaire empoisonneur, qui mène son jeu assassin depuis crève cœur (clique )

Lui sera enseveli sous des bouses de vaches folles …

Quand les époques s’emmêlent les pinceaux

Nous marchons à reculons alors les monstres préhistoriques ( les grosses bestioles ) en ont profité pour réintégrer leur bonne vieille tanière et y semer la pagaille.

Eduard Bezembinder

Intrigués par l’étrange ambiance de notre monde, son atmosphère surprenante, sa debacle, une multitude de vaisseaux remplis de touristes extraterrestres curieux , y atterrissent.

Franco Brambilla

Franco Brambilla

Réussiront ils à renvoyer les animaux sauvages dans leur ère et nous feront ils réaliser que nous nous précipitons vers un no futur ?

Quand Serpillon prend la relève de Cendrillon

Souffre-douleur de ses frangins, Serpillon enquille et serpille. Gare à sa bouille, s’il ne brique pas un coin, ne lave pas le beau linge des sagouins, lui habillé d’un chiffon, ou fait de la tambouille, lui nourri de briques à la sauce cailloux et de soupes à la grimace…

La moustache en détresse, dans un soupir d’épuisement, il claque, se retrouve au paradis où il trime aussi comme un fou, encore pour des clous.

Il prend ses cliques et ses claques, avec saint Hilaire, pour le pays de Cocagne, en perpétuelle joie : la nature y ruisselle de nourriture, pour tous et chacun, le travail obligatoire y est proscrit, l’avidité et la méchanceté inconnues.

Sur ce paradis terrien, Il s’initie au beau savoir de ne faire que ce qu’il aime, à une oisiveté méritée, qu’il exercera avec passion, et heureux grillon, il chantera son bonheur sous la lune bienveillante …

3 poubelles neuves, en plastoc, pour les fêtes 🤔

Et nous ne sommes que 50 habitants dans le village.

Personne n’habite au dessus hormis des animaux sauvages.

A croire qu’ils veulent que nous subissions jusqu’à la fin l’esclavage

d’une consommation de barges !

A croire que l’ère plastiquaire continuera ses ravages

Sans nulle moustiquaire.

Il est un peu tard pour le sauvetage …

Le plastique fait maintenant intimement partie de nos corps.

Ils en resteront subtilement imprégnés jusqu’à leurs morts …

Vidéo

Pasolini, le poète assassiné

Pier Paolo Pasolini ( 1922 – 1975 ) était un que j’aime.  Écrivain, poète, journaliste, scénariste, réalisateur italien  un personnage très attachant, très critiqué à l’époque, pour ses convictions qui remettaient tout le système en question : https://journals.openedition.org/cei/277  et, bien sur, pour son homosexualité, puis horriblement massacré sur une plage … Je l’ai connu il ya longtemps, avec seulement 2 des ses films : Accattone , uccellacci è uccellini,  et puis je suis allée voir  il y a un mois : https://www.actualitte.com/video/l-affaire-pasolini-un-film-sur-les-derniers-jours-de-pier-paolo-pasolini/95743.
Un film très dur (j’ai d’ailleurs fermé les yeux sur son assassinat) qui m’a poussé à en savoir plus sur lui. Et, j’ai découvert depuis  un peu de sa vie, de ses idées, son parcours, un peu de lui avec quelques uns de ses poèmes, et belles citations

Les biens superflus rendent la vie superflue.

Seul peut éduquer celui qui sait ce qu’aimer veut dire …

vague à lame

 wave cinemagraph ray collins GIF

cinemagraph de Wes Anderson

Rincé, par d’incessants flots de calamités, le moral dans la brume, mais pas encore au bout du rouleau, le monde s’agite, essaye de remonter du creux de cette gigantesque onde obscure, qui l’entraîne dans de folles divagations périlleuses, jusqu’à sa crête lumineuse.

On croirait voir en cette lame un dragon, confus, hésitant par ultime compassion à l’engloutir, à déferler une bonne fois pour toutes sur lui …

Ses gigantesques remous sortiront ils le monde de sa torpeur ou bien continuera t-il à vivre dans le vague ?

Vidéo

Quand la musique adoucit ma vie 🎵

Adoucit elle aussi les vôtres ?

Et oui 🤩 ! et une chanson que j’aime beaucoup, composée, chantée, jouée à la guitare par George Harrison «  While my guitar gently weeps »

et voici sa ravissante reprise, au ukulélé , par un presque illustre inconnu  » Jake Shimabukuro  » à l’époque à laquelle il l’interpréta, ( 2004 ? ), et à laquelle il doit en grande partie sa célébrité : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jake_Shimabukuro