Vidéo

parce que le Rock est mon trampoline

un T.REX pas révolu, qui fait du bien au moral en ces durs moments ! qui n’a pas vieilli à mon avis de vieille hard to cook et devrait ravigoter même les DINOSAURES les plus coriaces 🐔

https://juliette2410.wordpress.com/2017/11/08/apres-midi-de-t-rextasy/

un pipi de chat 😺

Presque 4 ans que Mr Chat, ex-vagabond par obligation, nous a adoptés ainsi que certaines de nos habitudes: dormir au lit, manger dans une assiette, s’asseoir sur une chaise … il rechigne seulement à accepter celle de faire ses besoins dans un endroit approprié et se voit donc contraint, car il est très propre et respectueux, d’aller les évacuer dehors par le moyen du bord, l’échelle, par tous les temps, qu’il pleuve, qu’il gèle, ou qu’il neige.

Et, il reprend alors souvent goût, pour 2 voir 3 jours, à sa vie de chat errant …

Jusqu’à ce que le ventre creux, la fourrure trempée, quelquefois blessé et en manque de câlins Minou rentre au bercail !

Vidéo

Jugband Blues de Syd Barrett 🎶

et, encore une (c’est la cinquième sur ce blog ) psychédélique animation d’une chanson de Syd Barrett, animation à nouveau créée par son fervent admirateur Steve Bobinski, du second album de Pink Floyd  » A Saucerful of Secrets » sorti en 68

Syd Barrett évoque dans Jugband blues (clique), sa dernière composition pour Pink Floyd,  son éviction du groupe à cause de son abus de drogues dures.

.
It’s awfully considerate of you to think of me here
And I’m most obliged to you for making it clear
That I’m not here.
.
And I never knew the moon could be so big
And I never knew the moon could be so blue
.
And I’m grateful that you threw away my old shoes
And brought me here instead dressed in red
And I’m wondering who could be writing this song.
.
I don’t care if the sun don’t shine
And I don’t care if nothing is mine
And I don’t care if I’m nervous with you
I’ll do my loving in the winter.
.
And the sea isn’t green
And I love the queen
And what exactly is a dream
And what exactly is a joke.
.
 
 Génial et différent, il était un poète ❣❣❣

Fées d’hiver ⭐⭐⭐

Tiago Hoisel

On a retrouvé dans le grandiose livre de l’épopée de l’univers ce fait divers raconté par Loen, qu’il a écrit avoir vécu enfant.

Une nuit d’hiver printanier, des milliards d’étoiles ont lancé dans le ciel de scintillants appels à tous les enfants du monde. Hypnotisé, j’ai  suivi en toute confiance ma bonne étoile, et elle m’a emporté loin, loin, immensément loin, dans l’infini spatial, moi, mais aussi d’autres milliards d’enfants croisés tout au long de cet inoubliable voyage.

Suivis à la loupe par nos extraordinaires étoiles pétillantes de tendresse, nous avons été sauvés in extremis d’une fin imminente, ai je appris beaucoup plus tard … car notre planète terre commençait à pourrir comme une orange trop pressée sous un soleil devenu beaucoup trop ardent.

Et nous, les rejetons d’une humanité en péril de mort, protégés par des anges, avons navigué dans l’univers jusqu’à trouver de nouvelles planètes vierges et hospitalières baptisées « Stelle d’amore »

Vidéo

David Bowie et Freddie Mercury ☺

Avec un under pressure aux paroles intemporelles…un manque d’amour dans un monde qui en aurait pourtant bien besoin …

2 excellentes voix qui s’accordent ❣❣❣

Mm ba ba de
Um bum ba de
Um bu bu bum da de
Pressure pushing down on me
Pressing down on you no man ask for
Under pressure that brings a building down
Splits a family in two
Puts people on streets
Um ba ba be
Um ba ba be
De day da
De day da, that’s okay
It’s the terror of knowing
What the world is about
Watching some good friends
Screaming ‘Let me out’
Pray tomorrow gets me higher
Pressure on people people on streets
Day day de mm hm
Da da da ba ba
Okay
Chippin’ around – kick my brains around the floor
These are the days it never rains but it pours
Ee do ba be
Ee da ba ba ba
Um bo bo
Be lap
People on streets – ee da de da de
People on streets – ee da de da de da de da
It’s the terror of knowing
What this world is about
Watching some good friends
Screaming ‘Let me out’
Pray tomorrow – gets me higher higher high
Pressure on people people on streets
Turned away from it all like a blind man
Sat on a fence but it don’t work
Keep coming up with love but it’s so slashed and torn
Why why why?
Love love love love love
Insanity laughs under pressure we’re breaking
Can’t we give ourselves one more chance
Why can’t we give love that one more chance
Why can’t we give love give love give love give love
Give love give love give love give love give love
‘Cause love’s such an old fashioned word
And love dares you to care for
The people on the (People on streets) edge of the night
And loves (People on streets) dares you to change our way of
Caring about ourselves
This is our last dance
This is ourselves
Under pressure
Under pressure
Pressure