ce n’est pas de jeu !

Un après midi de profond ennui,  le maître de l’univers et ses cons disciples désœuvrés se divertissent en jouant une partie de  billard intergalactique. Ils s’amusent à lancer les unes contre les autres, planètes, étoiles et tout ce qui traîne dans le cosmos  …

De légers coups de queues habiles sur les billes  provoquent quelques petits cataclysmes,explosions, effondrements  … En quelques minutes d’un sport adroitement mené les diaboliques joueurs révolutionnent le cosmos,  y semant le chaos … Big Bang ! C’est ainsi que quelques objets galactiques disparaissent.

Des étoiles s’éteignent, des galaxies se désagrègent dans des collisions géantes. Le processus d’expansion du cosmos s’arrête. Des astres s’agglutinent dans les trous noirs. c’est le grand refroidissement. Des galaxies meurent. l’Univers et sa matière explosent. C’est le grand déchirement !

L’énergie sombre des joueurs détruira t-elle l’espace et le temps, ou bien repentis  de leur mauvais scénario les mauvais joueurs remettront ils de l’ordre ?

Qui vivra verra !

Pace et salute à l’univers !

Publicités

L’est démerdard l’avatar

Coincée par hasard dans une bagarre de bar,

les tentacules d’un calmar pochard me mettent dans le coaltar.

Mais un homme-lézard me sort du canular.

Il tranche les bras du connard en rondelles de sauciflard.

Elles sont surgelées pour les viandards,

et je continue dans sa Jaguar.

L’est pas bavard le lézard ,

faut dire qu’il en bave dans l’enfer du Tartare !

 

mais, blague à part, c’est pas vraiment avec moi qu’on se marre,

c’est aussi un cauchemar de fréquenter une femme-cafard.

Pourtant y’a pas de lézard !

on trouvera un accord fêtard,

qui sait peut être au plumard ?

Sous sa peau de dur pour cuir l’a un cœur d’or ce lézard …

Comment rester debout dans la gadoue ?

Oui, comment continuer à avancer dans un monde merdique malgré mes Docs ?

c’est pas facile, et, plus je vieillis plus son pessimisme les englue.  Alors, pour ne pas m’enliser  dans la glauquitude, je combats mon coté sombre en vivant l’instant présent, sans me rabâcher les peurs d’un no future qui enlise  !

Et, puis un bon cirage aide et puis … j’égoisme et puis …et vous ?

Les lumières réunies de tous les esprits positifs feraient peut être tourner le monde plus rond !!!

GØDLAND

Mais un monde installé dans une béatitude imbécile ne créerait plus ces musiques désenchantées, ces brillants et ténébreux  romans , poèmes , films, dessins,  criants  de noirceur !

.

Alors vive les cotés sombres de la vie ( avec des limites) avec ses affreux, sales et méchants  ( clic) !

The Fugs

Un groupe de rock underground, très satirique, mais drôle, formé en 65 par 2 poètes américains pacifistes, écologistes, anarchistes , Ed Sanders et Tuli Kupferberg, son nom  Fugs vient de fuck utilisé par Norman Mailer  en 48 dans  son roman, pas drôle du tout :  Les nus et les morts ,

Les Fugs  militent contre toutes les guerres des états unis. Leurs paroles divergentes sur la politique, le sexe, le haschisch, même si humoristiques, fâchent fort . En 67, ils participent à la  manifestation du Pentagone

En 94, un nouveau Woodstock plus commercial que celui de 69 a lieu. Ils organisent le leur sous le nom de The Real Woodstock Festival

en 2017 ils continuent la lutte et exorcisent la Maison Blanche 😀

Bananes 🍌en morceaux

Ce fruit érotique a d’abord inspiré la sensuelle Joséphine Baker, 

puis The Hoosier Hotshots, et sa reprise rock par les Soft Boys ( clique )

Andy Warhol le peint sur la pochette du premier album des Velvet Underground

 

 

La fameuse banane  rockabilly a poussé sur bien des têtes … y’en a même un, Castelhemis,  qui a eu la sienne en panne !

Lio la coquine lui a fait un gourmand sort

N’hésite pas à coller d’autres morceaux bananesques  😉

mon coté anar

Avec les Thugs et un morceau de l'album "As happy as possible" 


Why should I fight for a nation !
Why should I kill for a flag
I'm not a number on your list
I'm not a part of your thing
People are getting so crazy
They're looking for an enemy
Males are fighting all the time
I think that's why we should ...
Burn all the flags
Why always build new frontiers
New walls between people in this world
When they are all watching now
The same USS TV serials
Money has no limits
'Cos business knows no frontiers
They're just helping the police
To control all things
Burn all the flags
I'm not one of the cattle
I'm only a child of mother earth
We just want to live in peace
We want to stop the madness
Burn all the flags.

et un autre de l'album "Strike" au titre qui veut dire ce qu'il dit 

dans l’attente du Dieu…Soleil !

Le soleil nous boude, depuis un mois il ne fait que de furtives apparitions, joue à cache-cache, s’amuse à titiller nos nerfs.

S’est il fait la malle, fatigué que la terre et ses voisines lui tournent continuellement autour, pour des vacances dans une autre galaxie ?

S’est il mis à la colle avec Dame Lune laquelle garde jalousement sa chaleur ?

A t’il été kidnappé par d’inconnus habitants de l’univers, en manque de lumière ?

Reviendra t-il plus éblouissant que jamais fêter le printemps ? s’il ne s’agit que du mignon caprice d’un Dieu, à la Prévert !

Bain de soleil

La salle de bains est fermée à clef
Le soleil entre par la fenêtre
Et il se baigne dans la baignoire,
Et il se frotte avec le savon,
Et le savon pleure,
Il a du soleil dans l’œil.