Vidéo

The Groundhogs et leur blues rock !

Avec leur album « Split » de 71, sur lequel j’ai flashé il y a 2 jours, un album plein de marmottes qui vont et viennent, passent et repassent à travers les morceaux 😃 (je les adore : morceaux et marmottes)

The Groundhogs est un groupe Anglais, du british blues, groupe formé en 1963 à Londres qui se sépare dans les années 70. Il tire son nom d’une chanson de John Lee Hooker, Groundhog’s Blues (clique).

En 70, ils jouent au Festival de l’île de Wight (clique encore)

Et voilà tout l’album avec le blues final que j’AIME !!!

C’est long et c’est bien bon !!!

Vidéo

Ho trovato un Bowie Italiano

Il a chanté en Français, son bel Heroes et d’autres encore peut être, en Allemand aussi et surement en d’autres langues!

Mais là c’est différent car il chante sur la musique de Space Oddity , aux paroles de science fiction complètement transformées en 69 par des paroliers Italiens Mogol et Lucio Battisti ( compositeur tant aimé de Bowie), chanson métamorphosée en chanson d’amour nommée en Italien « Ragazzo solo, ragazza sola » ! https://www.musicaememoria.com/david_bowie_ragazzo_solo_ragazza_sola.htm,  avec ici sa traduction en Français.

J’aime cette mélodie Bowieienne italienne découverte avant hier ❤

Vidéo

La Tordue

Non, ce n’est pas mon surnom, c’était le nom d’un groupe pas cul-cul ni gnangnan, auteur de chansons poétiques souvent engagées de 1989 à 2003.que je viens de retrouver.

Je ne l’écouterais pas tous les jours, mais la Tordue ce soir ne fait pas de mal à ma tête pas encore tordue, mais un peu dans tous ses états ces derniers temps 😉

Et la votre, dans quel état erre elle au milieu de ce bordel ?

.Et OUI la vie c’est chouette « Le plus important c’est d’être pas mort » comme le répète cette voix enfantine …

Vidéo

Jeffrey Lee Pierce, le désespéré …

Né en 1958 en Californie, il a vécu, joué et chanté passionnément son blues jusqu’en 96. Il commence la guitare à dix ans, forme en 78 son premier groupe, The Red Lights, rencontre  Kid Congo Powers, avec lequel il fonde en 80 The Gun Club.

Il compose presque tout et son chant poétique déchirant et sensuel me touche toujours oui❣ oui❣ oui❣

En 81, Kid Congo rejoint les Cramps et Fire Of Love, avec For The Love Of Ivy (Poison Ivy, guitariste des Cramps), et le torride « Sex Beat », éclate.

Amoureux de Texacala Jones, Jeffrey lance Tex & The Horseheads, mais, ils se battent après les concerts!

Le second album de Gun Club, Miami sort, Gun Club part en Europe.

A Londres, il rencontre l’amour de sa courte vie, Romi Mori, la met à la guitare, recrute le batteur Nick Sanderson pour lequel … elle le quitte…et il retombe à fond dans l’alcool et la dope. Il est atteint d’une cirrhose à 29 ans.

Il se désintoxique, assure de supers concerts, et Mother Juno avec Kid Congo, l’ami revenu, sort.

Son dernier album’ Lucky Jim » parait en 94, Mais, diagnostiqué avec le VIH plus une hépatite, il s’isole chez son père où il s’écroule en 96, foudroyé par une hémorragie cérébrale.