Quand une vieille tête d’ampoule a encore du jus

Je ne suis plus au courant, débranchée qu’ils disent, moi qui carburait au 220 volts, plus rien ne m’électrise parait il. J’aurais soi disant de la neige dans la tête.

Faut dire qu’à force de les illuminer gentiment sans cesse, ce, sans retour de flammes, j’ai perdu de ma lumière extérieure et je suis à présent grillée à leurs yeux, éteinte à leur dire. Je ne les éclaire plus assez, aussi veulent ils me remplacer  par une jeunesse smart intelligente. La hors circuit va donc éclairer leurs lanternes, avec un petit court circuit juteux, et ouais 😬,  ils vont voir de quel bois l’obsolète se chauffe.

Qui se frotte trop à ma douille en prend plein la bouille …

Publicités

guili-guili 🖐🏿

Chaque jour, aussi légère qu’une plume, elle rampait sur le tendre cou blanc qu’elle caressait de ses longs doigts noirs, si agiles. Conquise par cette originale masseuse au doigté si câlin, la jeune fille la gardait à l’abri, sous son épaisse chevelure. Elle avait une totale confiance en cette menotte au tour de main sans bavure, savait qu’elle ne lui jouerait jamais de mauvais tours, et, se disait  simplement qu’elle découvrirait un jour le secret de cette étrange créature…

Quand un 🐘 ivoirien voit rouge

 

Toute une vie à faire le pitre dans ce cirque, toute une vie que je tortille en musique mon popotin, toute une vie sans nulle défense, une vie de soumission aux exigences d’un maton – Heureusement, l’affection d’enfants, qui ne comprennent pas que je fais mon numéro forcé par un idiot, me console un peu -et dire que ce crétin d’eau douce m’a même déguisé en sapin pour noël 😬

Mais je vais péter une durite et ma trompe caressera le museau de cet esclavagiste à l’ego mammouthesque.

Qui embrase trop se retrouve le museau dans ses mégots

Sur son nuage noir les neurones en éventail,

il baille.

Enfumé il attend goulûment,

en clopant,

que ses belles tombent sur ces Docs, pèle-mêle

et lui roulent de brûlantes pelles.

Mais ce soir les nanas en ont marre

de ce Casanova et de ses cendars.

Ne sachant plus sur quel saint se reposer

 sur quelle bouche coller des patins

l’allumeur en perd son baragouin 

et se fait incendier 

par celles qu’il veut consumer.

Les Cendrillons lui diront Ciao  

lui piqueront son magot  

laissant moisir son ego dans ses mégots !

Mais une reviendra le sortir de son chaos

❣❣❣

Quand un escargot en a plein le dos

Il est une fois un colimaçon débonnaire qui voyant sur son chemin un frère qui fait du coquille stop, le convie à partager sa chambre jusqu’à ce qu’il en dégote une. Son hôte très lymphatique lui pourrit vite la vie de ses exigences de ventre et son lit de ses excréments.

Sa maisonnette hier proprette est aujourd’hui un bordélique taudis.

Elle s’effrite sous le poids de la limace boulet que notre colimaçon routard, mais ni franc-maçon ni coureur d’élite, s’escrime pourtant à traîner sans relâche.

Il en a plein les cornes et dépressif sera sauvé in extremis par l’invitation d’une tortue amie l’appelant à la rejoindre aux Galapagos.

Il y caracolera nu et en quatrième vitesse, laissant le parasite squatteur se sortir comme un grand de son caca.

cocktail du soir

Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m’aimes alors moi j’ai peur.

Jean Cocteau

Et je n’ai peut être pas tout à fait tort d’avoir peur puisque tu viens de m’offrir, ce, en te pendant à mon cou, une boite avec une drôle de cravate dedans, pour notre premier anniversaire de mariage .  Heureusement que je sais que tu as de l’humour mon amour …mais sait on jamais avec l’amour ?

Déclamation de petits bouts d’homme

Des auriculaires clament que des annulaires, qui pètent plus haut que leurs phalanges, les traitent de riquiquis exigeant qu’ils leur obéissent au doigt levé, et regardent aussi de haut les orteils qu’ils qualifient de bouseux.

V-Sign-Victory-Hand-Hippie-Peace-LoveAucun des brimés n’osant se dresser contre ces dictateurs en puissance, hormis les majeurs d’honneur insurgés dans une posture insultante,  les petiots s’aplatissent mouchés sec par des index bons seulement à menacer et à décrotter les nez.
Les doigts sont désunis et pourtant nous croyions les connaître jusqu’au bout des ongles ! croisons les tous avant qu’ils n’en viennent aux mains …
Donnons leur un grand coup de généreux pouce, mettons au point une déclaration sur leur
égalité, qu’ils signent définitivement une alliance et écoutons avec eux un morceau d’espoir …
.

Quand un époux se fait du mauvais sang

Repose en paix toi qui nous as toujours généreusement nourris sans jamais t’épouiller. Mais que va t-il advenir de nous ? s’épouvante sur la tête de leur hôte décédé, l’époux d’une charmante Mme Pou, mère de 5 mignons bouts de chou. Vite grouillons nous de trouver une autre chevelure  avant d’être enterrés vivants  avec la dépouille de notre père nourricier.

poux_redim

Et dire qu’au bon vieux temps, nous les plus vieux compagnons de l’humain n’étions pas traités de pouraves, nous régalions les palais délicats, on nous cherchait parce que nous étions porteurs de chance mais terminée notre glorieuse époque.

Waouh ! vise ce nid de rêve chérie !!!  je me tâte le pouls mais allez allons y  !!! accroche toi sur mon dos, tiens fort le baluchon avec nos bébés , et sautons dans cette époustouflante tignasse s’exclame le fier époux

L’ange déchu

Tombée des nues

l’ingénue

fut la proie d’un hurluberlu

trou du cul.

Pas désespérée fille des rues

elle courait pourtant dans un  vide absolu

la nuit d’amour pleine et nue

elle dormait le jour seule et d’amour nue

Mais je l’ai connue

et l’ai aimée du mieux que j’ai pu….

ils ne sont pas encore au bout du rouleau

Fleur souriante elle fait pourtant tapisserie dans un bal pour célibataires endurcis ! Mystère et boule de gomme se dit un homme charmé par cette décoration .

ça tombe bien, il est tapissier et preneur d’une aussi belle oeuvre, lui offre une pâtisserie, ça tombe bien, elle est pâtissière et preneuse de douceurs !

Il la décolle de sa chaise.

Mais tous deux ont un recul : elle est beaucoup trop peinturlurée pour être honnête pense monsieur, il a une trop grosse brioche, il va couler mon commerce pense madame  …

Ils se mettront pourtant à la colle pour léviter ensemble …

Elle le menacera souvent de son rouleau à pâtisserie quand il la traitera de pot de peinture, il clouera souvent son bec quand elle lui reprochera de manger sa boutique, mais leur vie à deux sera un inépuisable gâteau !