y’a pas photo …les temps sont fous !!!

je suis allée faire quelques pas après la neige de cette nuit, sous un ciel gris de gris …

et quand frappée par une inattendue clarté, j’ai levé la tête, les nuages s’envolaient, le ciel était presque bleu …

Les temps sont fous et le seront toujours plus…alors laissons nous emporter par la musique des beaux jours 🎵🎵🎵 …et vivons au jour le jour !

3 poubelles neuves, en plastoc, pour les fêtes 🤔

Et nous ne sommes que 50 habitants dans le village.

Personne n’habite au dessus hormis des animaux sauvages.

A croire qu’ils veulent que nous subissions jusqu’à la fin l’esclavage

d’une consommation de barges !

A croire que l’ère plastiquaire continuera ses ravages

Sans nulle moustiquaire.

Il est un peu tard pour le sauvetage …

Le plastique fait maintenant intimement partie de nos corps.

Ils en resteront subtilement imprégnés jusqu’à leurs morts …

Quand Venise surnage …

Elle a déjà les pieds dans l’eau mais aujourd’hui, ce sont les jambes entières. Elle est très souvent ravagée en novembre par l’acqua alta », pic de marée qui inonde ses parties basses. Magasins, bars, restaurants et habitations redoutent cet épisode.

Vaut mieux surélever les objets de valeur , si y’a de la place chez toi, mais les appartements « piano terra » ( rez-de- chaussée ) sont souvent ceux de personnes démunies.

Habitués à ces inondations, les Vénitiens sont équipés de cuissardes, pour aller au boulot, faire leurs courses.

J’ai vécu une fois cet épisode, à moindre ampleur, et c’est crado, ordures et rats nagent dans les rues, les égouts débordent, mais heureusement des passerelles sont montées sur-le-champ, pour ne pas tomber dans l’eau dégueulasse ou pire dans un canal …

Nous avons appelé Bella Mamma là bas, toujours au top, fourmi prévoyante, qui pense toujours à remplir son petit garde manger du nécessaire pour les mauvais jours !

Elle a la chance d’habiter le troisième étage d’un petit HLM 😎

Tout est dans la chanson, ô yeah 🤩

Le ciel est aussi noir qu’un cauchemar sans espoir, presque digne d’un corbeau (clic)  anéantissant d’Edgar Poe : Il va, c’est sur, nous tomber sur la tête et nous écrabouiller.

Mais, les nuages ne percent même pas, n’évacuent pas leur chagrin, ne pleurent pas, ils stagnent et demeurent.

Mais, derrière leur sombritude brille une lueur.

Je prononce les mots magiques « ô sole mio rock me on « , je soulève un pan du rideau et derrière c’est le cadeau !  Le soleil malicieux m’accueille d’un clin d’œil complice ♪ ♫ ♪ ♪ ♫ Mes pensées automnales se font la malle ♪ ♫ ♪ ♪ ♫

C’est tellement bon de connaitre une formule pour faire apparaître la joyeuseté.

Image

Sous la pluie c’est encore plus romantique

Elle tombe enfin, et pas qu’un peu, mais elle est aussi douce et salvatrice qu’une douche fraîche qui remet en forme, et, après quelques mois de son abstinence, la nature resplendit. Peut être devrais je m’imbiber aussi, et beaucoup plus, de ce liquide bienfaiteur, pour retrouver comme elle de magnifiques couleurs …et ne pas me dessécher 🤔 comme une feuille.

Image

une île, sur le lac Iséo, pour terminer nos vacances

Invités par 2 amis nous avons passé 2 superbes journées sur Monte Isola , en Lombardie, au beau milieu du lac, dans l’un de ses hameaux rustiques, à encore marcher, encore papoter, encore blaguer et encore faire la fiesta … Les voitures y sont interdites, et tout le monde là bas circule ou à pied ou surtout à moto, parce que ça grimpe un peu dur sur des chemins escarpés. Mais la plupart des habitants possèdent également une voiture pour travailler à l’extérieur et faire leurs courses, qu’ils garent où ils peuvent vers l’embarcadère. Et pour eux c’est un auto, bateau, moto presque quotidien !

C’est un coin très romantique et paisible ( hors saison ) avec canards, cygnes, hérons … et même un perroquet en liberté qui a imité ma voix quand je l’ai salué d’un ciao bello et des chats eux aussi libres !

Image

Venise est toujours aussi Magique,

et ce malgré les quelques 20 millions de touristes qui l’ont piétinée en 2018, mais si l’on s’y perd, on évite la foule ultra bruyante qui bloque ses artères et ruelles, et on y découvre quelques quartiers vides d’envahisseurs, avec des arbres et de petits parcs, et des bars  typiquement Vénitiens. Et, si on prend le vaporetto ( water bus comme ils écrivent maintenant😎 ) on découvre au Lido des criques vides de monde ! Pendant 2 semaines nous n’avons mangé que des fruits de mer et poissons ( beaucoup achetés aux pécheurs locaux ) et légumes du coin, et aucun rapport , je ne suis pas allée sur Internet, bref je suis restée sur mon île, pas déserte, sur laquelle on a la grande chance de pouvoir être hébergés

Il y a encore des mouettes et des pigeons, mais presque plus de petits oiseaux , ni de chats, mais encore des Vénitiens.