j’en vois maintenant de toutes les couleurs …

et c’est fantastique de les😍retrouver, en automne elles sont si magnifiques, quand depuis plusieurs années mes yeux, bougies consumées, s’éteignaient doucement.

Mais tout d’un coup au printemps, lorsque l’un d’eux a vu tout flou, que le second n’en menait pas large, j’ai réagi …un implant du cristallin a sauvé ma vue de la débâcle … hormis la fuite d’un morceau de l’énorme cataracte vers l’iris, rattrapé in extremis par le chirurgien à l’œil de lynx, hormis ses grognements , genre   » et bien ça commence bien ce matin !  »  l’opération indolore s’est bien déroulée,  et 4 jours après j’y vois plus clair en tout  … je suis éblouie 😊 !!!

Et, j’ai un œil au beurre noir , parfait pour une nuit halloweenienne , même notre Minou a pris peur …

ce serait pas mal d’avoir un troisième œil indestructible celui ci  …dans la main par exemple 😉

Image associée

Publicités

la folle de chats yo …

A la campagne on s’aperçoit surement  plus vite qu’en ville de la disparition des bestioles ….parce qu’avant, y’en avait plus ! il n’y a pas si longtemps que ça, genre l »été dernier, on en voyait encore foule en montagne.

Mais aujourd’hui  c’est  à en pleurer,  le silence de mort DE LA NATURE s’accélère,  l’envahit  , la détruit …et nous avec !

Je suis  à SON ECOUTE  tôt le matin  en descendant 2 km  à  pattes au boulot,  et là je commence  à  flipper sans chants d’oiseaux. et les chasseurs continuent  à tirer pour remplir leurs congélateurs …

Mais qu’avons nous fait du monde ???

j’ai pas encore perdu 🧐

Une courte visite sur une longue route tortueuse chez mon futur arracheur de cataracte , précédée d’un pique-nique à l’arrache au bord d’une eau noyée d’arbres, le lac de Serre-Ponçon

Le soir revenu avec les nuages , un arc en ciel a titillé mon troisième œil

Et ce soir venu , malgré des prescriptions de malade,  pour retrouver une vue normale , j’ai attaqué sans peur un fromage d’un autre monde, fort, moisi à souhait et savoureux, mûri dans une grotte Italienne du Piémont : le Castelmagno.

Même les colchiques ont profité de son odeur fortifiante pour éclater

un peu de narcissisme ne fait pas de mal …

Une photo retrouvée chez mon papa , 25 ans après !  j’étais mignonne hein?  je me lance des fleurs puisque c’est encore la saison et que je ne suis pas encore totalement fanée malgré les hivers écoulés, cigarettes fumées, verres de vin avalés … dans des frasques de jeunesse et vieillesse , malgré des boulots merdiques et surtout de gros chagrins … essayer de garder sa jeunesse d’esprit et de cœur préserve.

février 2018 : encore la tête à l’envers

Pourtant, je ne vous montrerai mon visage actuel que lorsque j’aurai fait un ravalement de façade intégral avec injections d’un miraculeux Botox  :mrgreen:

Et si tu affichais ici une photo de ton toi jeune, lecteur assidu ou non de mes divagations ?

des zanimaux trognons

Mon boulot saisonnier que j’exerce comme une robote depuis début juin , bobonne dans un hôtel, me grignote les neurones, et vu qu’aucune histoire bébête ne sort plus de mon imagination défertilisée , je me contente de mettre ici des photos d’animaux surpris autour de la maison par mon troisième œil pas encore rabougri lui !

D’adorables bestioles qui embellissent mon quotidien fait de chiffonnerie ..

Quand sauterelle prend un bain de soleil

Quand papillon médite sur le balcon

Quand Papillon médite sur le balcon

Quand Minou guette les pioupious

Quand Bébé dort sur un lit d’or

Quand sa frangine et son frangin se la jouent footballeurs c’est du bonheur …

🍽 des crevettes 🦐

De petites crevettes roses , fraîches si possible, auxquelles pauvres bébêtes tu couperas la tête, et que tu décortiqueras de tes petits doigts agiles. Tu les feras ensuite revenir de très brèves minutes dans un  chouïa d’huile d’olive. Puis tu ajouteras à cette poêlée quelques grosses gousses d’ail émincées finement, de belles poignées de persil et des spaghettis cuits al dente , comme les crevettes, et le feu éteint une jolie rasade d’huile.

Si le ventre t’en dit un piment taillé finement dans ton assiettée te fera cracher quelques flammes mais un blanc sec et froid les apaisera  🙂

En connais tu des comme ça ?

Connais tu encore des énergumènes non obnubilés par l’étiquette ?

De ceux et de celles qui traversent la vie sans faire les pitres, ceux et des celles qui vivent sans se déguiser ?  de ceux et de celles qui ne pensent pas qu’à meubler leurs existences d’ Ikea merdiques, de vêtements de marque pour épater la galerie , de ceux et celles qui voudraient s’échapper d’un monde marqué  qui ne les fait plus rire , s’en démarquer …

J’en connais pas mal et de plus en plus !

alors comment résister ?

en achetant par exemple des produits locaux …

Capucine rit !

Capucine si jolie tire son nom du mot latin cappa signifiant capuche , et de son diminutif cappucino ou cappucetto, capuchon ( Cappucetto  rosso : petit chaperon rouge ). Les manteaux des religieux, les Capucins ou Franciscains portaient un capuchon semblable à celui de la fleur. L’abbé Pierre était un Capucin. Capucine a pour patronne Sainte Fleur, qui fut l’une des premières religieuses, vers 1300, à sortir de son monastère pour aider les malades. Puis il y eut l’ordre des Clarisses Capucines.

Capucine protège avec sa capuche son cœur des ravages de bourdons butineurs. Je porte très souvent aussi, été comme hiver, des capuches, mais seulement pour protéger ce qu’il me reste de tête des aléas d’un climat fada !