pour voir la vie encore plus rose …

Faites vous, vous aussi, enlever vos cataractes !   pour y voir surtout de loin,  mais aussi d’un  proche pré, ne pas louper nos perceptions de la vie : je vois comme quand j’étais gamine avec mes 2  yeux rectifiés : le premier en octobre et le second il y a 2 jours …une opération indolore qui ne dure qu’un petit quart d’heure et tu retrouves ta vue de jeune rigoletto ou rigoletta …rajeunissons nos yeux 😃 et nos pensées avec …Alors, enlevons nos obscurs voiles …

Image

l’oiseau qui en a plein les plumes

Las de la farouche grisaille un oiseau interpelle le nuage qui l’arrose

Qu’avons nous fait pour mériter tant de douches froides ô  stratus  rosse ?

Aucune idée l’oiseau !

faut questionner le type orageux qui gère tout là haut.

Il nous a sommés d’arroser la terre à gogo

jusqu’à la mi août …

Va lui dire qu’il chauffe le cumulus pour qu’on tienne la route. 

C’est un rustre qui se contrefiche de ses ouailles

 je doute fort qu’il dépense de l’énergie pour la basse volaille !

Cui ! cui !  cui !  je ne suis pas né de la dernière pluie 🐣

mais je reste le bec dans l’eau devant tant de pingrerie…

Image

semées par un souffle d’ange

Elles sont arrivées dans le potager il y a 2 ans, portées par le vent, un parterre jaune soleil de tulipes sauvages qui s’étend , comme un large sourire  …

Marchons à travers les tulipes sur la pointe des pieds, chantait devant ces beautés , un romantique  » Tim Tiny  » , aux yeux d’amour révulsés 😊 , accompagné de son inséparable ukulélé …

Tiptoe through the window
By the window, that there where I’ll be

Come tiptoe through the tulips with me

Oh, tiptoe from the garden
By the garden of the willow tree
And tiptoe through the tulips with me

Knee deep in flowers we’ll stray
We’ll keep the showers away
And if I kiss you in the garden, in the moonlight
Will you pardon me?
And tiptoe through the tulips with me …

allez, suivez 😉 l’escalier de mon paradis perdu et en musique🎵

 

avec  une minuscule promenade ! les marches sont raides mais on a rien sans rien 😉 …et ça vaut le coup de lever son nez du ras des jolies pâquerettes ( pas encore sorties ici ) et de grimper un peu,  la tête dans les nuages …

Quand on baisse les yeux pour ne pas être perché trop longtemps, ( on ne sait jamais, on peut le rester 😃) on croise quelquefois de surprenants magnifiques monstres inattendus😮 

 près d’un petit trou doux d’eau joliment fleuri qui fleure aussi et si bon 🌼 de beaux jours d’évasion

Souvenir Cauchemardesque

Il y a 30 ans , nous avons pris en gérance une pizzeria désaffectée dans la maison plus que centenaire d’un village des Alpes de Hte Provence. Désinfectée, elle commence à avoir une clientèle, quand un cher ami vient avec sa dernière copine  y passer des vacances.

Nourrie, servie la princesse n’en fiche pas une rame alors que nous deux trimons comme des ânes. Nina parle, ne fait que ça, ne s’en prive pas, même la nuit quand on dort, dans l’unique grande chambre potable aux deux lits grinçants.

Une nuit où nous roupillons comme des anges fourbus, des cris inhumains nous réveillent en sursaut. Nue, debout à nos pieds, une vieille femme ricane bestialement en gesticulant. C’est elle , son joli visage tellement méconnaissable de laideur et de méchanceté que je ne la reconnais pas.

Quelle peur !!! mon mari ne se laisse pas démonter par le démon, se lève d’un bond, lui donne un coup de pied sur le postérieur. Elle se recouche immédiatement.

Le matin, elle descend, dit qu’elle a très mal dormi, que notre réveil l’a encore tirée trop tôt de son sommeil, et qu’elle a un énorme bleu sur une fesse. Puis, elle ajoute que sa sœur a été exorcisée en Algérie, et bla bla bla, me conte une histoire crispante.

Sur ce,  je lui ordonne, poliment, de dégager les lieux.

Image

Un blanc bec ✈

L’oiseau de fer file dans l’azur, laisse derrière lui une immense traînée blanche.

Quelques petits oiseaux, en chair et en os, philosophent sur le monstre. Voyez vous les excréments qu’il rejette ? piaille l’un, entre deux cui-cui. Oui, rien d’étonnant à ce que nous soyons en voie de disparition gazouille son copain. Et dire que l’on nous accuse nous les petits, de salir toits , voitures, et autres babioles, alors que ce gros plein de kérosène pourrit allègrement le monde sans être inquiété lui,  pépie en conclusion le troisième. 

Et en plus il ne chante même pas ce blanc bec !

Chante, toi, Mr l’oiseau, chantez tous encore et encore,  enchantez nous toujours 🎵🎵🎵

Daltonisme

Je ne suis pas une descendante des frères Daltons, bêtes et méchants, mais daltonienne, (bête peut être mais pas méchante), contrairement à l’idée reçue que seul le sexe masculin est atteint de cette légère infirmité.

Je vois l’herbe et les arbres marron, je confonds des nuances de vert avec du jaune ou du bleu, le rose avec le gris … et j’en passe . Bref mes visions des couleurs sont des mélis-mélos.

Un minuscule handicap qui m’a surtout embêtée à l’école et pour me maquiller, m’habiller, me colorer les cheveux, mais j’ai aujourd’hui passé outre les regards et propos moqueurs sur ma personne 🙄 de toutes les couleurs …même si mon daltonisme me joue toujours des tours !

  Alors un petit test pour vos beaux yeux 😉