Spaghettis aux palourdes 😋

Cet été peu de viande dans nos repas ( elle ne nous tente plus , povere bestie comme dit Bella mamma ) alors vive les poissons et coquillages frais ( pas d’élevage, ça existe encore, oui! oui! ) trouvés sur un banc du super marché ( le poissonnier du marché a déserté ) que je cuisine sans me tracasser et Miam ! Miam !

la cuisine simple est souvent la meilleure …

Bien laver les palourdes, les faire revenir avec de l’ail haché menu, du vin blanc, puis les décoquiller et rajouter votre sauce à vos spaghettis cuits al dente sans oublier la belle touche finale d’huile d’olive et de persil …

Spaghettis hyper collants 😉

Pizza casa 😋 Miam! miam!

Vu qu’en ce moment beaucoup ont le temps de cuisiner, alors plutôt que d’acheter des pizza déjà faites, tu ignores les merdouilles qu’on a fourré dedans et mis dessus, fabrique les de tes pattes.

Chez nous, c’est  » l’Italiano » 😎 qui s’en charge !

pour 4 belles pizza à pate fine : un demi kilo de farine, un cube de levure fraîche mélangé à 300 ml d’eau tiède, et à 130 ml d’huile d’olive, plus une cuillerée et demi à café de sel. Laisse lever ta pate quelques heures, à température ambiante, dans un saladier couvert d’un torchon, étale là. Recouvre la de ta petite sauce tomate crue agrémentée d’origan et d’ail et garnis la avec les ingrédients que tu as, presque tout est permis  … et du fromage : mozzarella ou autre .

Buon appetito 😋

un adorabile diavoletto

Délaissé par son ange gardien, un diablotin s’ennuie à en mourir dans sa solitude, aussi triste qu’un feu sans joie. Pour ne pas se laisser abattre il sort de sa boite à malices une sauce fraîche, d’un rouge vif, y ajoute, 2, 3 petits piments criants de vie, quelques tendres petits pois verts d’espérance, mais aucun cœur d’artichaut, un verre de blanc  » Lacryma Christi » du Vésuve, de l’ail en pagaille, et son tour est joué …

Sa chère et tendre bottée par l’odeur alléchante se régalera, tout en larmoyant, car la petite sauce est méchamment piquante …Jamais satisfaites ces nanas, se moque t-il, mais, que diable »qui si frotte, s’y pique » …

Réchauffée à bloc, Angelina retombera entre ses douces griffes dans un torride  » tu m’épates « 

Bigoli in salsa « anchois »

Une recette traditionnelle Vénitienne, faut aimer les anchois, s’ils te déplaisent, remplace les par des sardines.

Pour 2 bons appétits :

Émince finement 3 oignons. pèse 250 ou 300 gr de bigolis ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Bigoli) ou de bons gros spaghettis normaux , mets l’eau sur le feu et prépare ta sauce.

Fais rissoler les oignons dans un peu d’huile d’olive à feu tout doux. Ajoute un peu d’eau de cuisson des pâtes. Dépose plusieurs anchois (nous les achetons en gros bocal sous huile d’olive ) dans la poêle, remue quelques minutes qu’ils fondent. ajoute du vin blanc, facultatif mais ça va très bien avec, parsème généreusement de persil avant de servir et d’un filet d’huile d’olive

Verse les spaghettis dans la poêle et régalez vous
Rajout de quelques olives, et pignons par un époux pas trop traditionnel mais goulu !
( un italien ne survit pas 3 jours sans sa dose de pâtes et d’huile d’olive )

🐌 as tu bavé dans la soupe ?

Tu es bien dodu l’escargot !  est ce toi et tes collègues qui avez ratiboisé le potager ?

non! non! et non ! nous avons bon dos nous autres. Ne vois tu pas que j’en ai plein le dos et que je ne peux pas aller au galop. Demande aux vers, aux oiseaux, aux campagnols et autres habitants du jardin.

J’ai, bien entendu, grignoté quelques appétissants légumes, mais faut bien que tout le monde mange à sa faim, et puis la terre avec ses fruits appartient à tous n’est ce pas, et puis il t’en reste encore quelques uns pour mijoter ce soir un petit minestrone

oui un vraiment petit, sage escargot à la langue bien pendue, et heureusement que nous avons nous aussi un marché dans le coin …allez va , tu as le champ libre pour te régaler dans le  composteur !

un apéro au vert !

Vu que la sauge et la menthe abondent dans le potager, j’ai concocté avec un apéro léger et fleuri qui rafraîchit le gosier par ces chaudes soirées 😊

Dans une casserole chauffe 1L de vin blanc sec avec une trentaine de feuilles de sauge, moitié moins de feuilles de menthe, plus 2 cuillères à soupe de miel. Fais frémir quelques petites minutes sans amener à ébullition, puis couvre l’infusion. laisse la refroidir, et mets la au frigo une nuit.

Le lendemain, filtre le breuvage, embouteille le ou embocale le et sirote le très frais !

et voilà que je remplace un vénitien par un sicilien

Le Sicilien est plus goûteux à mon avis de French gourmande 😊 je le coupe en menus morceaux, le mélange à presque toutes mes sauces maison, un peu, beaucoup, passionnément , ça dépend de mon humeur ou de la chaleur, mais jamais à la folie, sinon il ne laisse qu’un absolu piquant en bouche. Ce soir il conviendra bien à ma ratatouille que je touille, accompagnée d’un petit cake au jambon largement parfumé de ciboulette …

L’été donne à la vie une envie de fraîcheur pimentée …

Sardines à la Vénitienne (Sarde in saor)

Le saor ( saveur ) est une préparation aigre douce de la lagune de Venise, à préparer au moins la veille.

Nettoie un kg de sardines, pas trop petiotes (mon erreur) , étête les, enfarine les, puis fais les frire. Égoutte les. Émince en rondelles à peu près autant d’oignons. Une fois blondis dans l’huile d’olive, ajoute leur un demi litre de vinaigre de vin blanc, 1 quart de litre de vin blanc, 2, 3 cuillères à soupe de sucre ou de miel, 30 gr de raisins secs, 30 de pignons ( j’ai mis le double de chaque),  poivre et sel. Laisse bouillir deux, trois minutes et éteins le feu.

Dans un saladier superpose couches de sardines et couches d’oignons avec raisins et pignons. Termine par une bonne dose d’oignons. Verse dessus la sauce au vinaigre. Mets au frigo. Sers ton plat le lendemain avec de la polenta grillée ou tout simplement du pain .

c’est délicieux 😉 même si j’ai oublié d’acheter du vinaigre de vin blanc, remplacé par du Balsamique rouge

pour les pâtes 🍝 sans vouloir vous épater

Et cette belle assiettée d’orecchiette ne coûte pas la peau des oreilles 😃

un bon morceau de gorgonzola frais , 2 à 3 cuillères à soupe de bon yaourt nature, un peu de bon parmesan râpé par vos épatantes petites mains et 250 à 300 gr de bonnes pâtes fraîches ou non épateront 2 bedaines, sans vous empâter . Fêtes ou pas fêtes nous continuons à manger bonnement ( si c’est encore possible 🙄)

les vrais gnocchi de vraies patates

Fabriqués maison en un  « tour de main  » par un connaisseur Italien ils nous ont régalés ! Quelques patates réduites en purée, purée ajoutée à  celle d’un potimarron , additionnée de 4 jaunes d’œufs , mélangée ensuite à de la farine et à un morceau goûteux de fromage râpé ont donné une pâte souple qu’il a roulé en  saucisses puis coupé en petits boudins …

Ces petits boudins jetés dans de l’eau bouillante sont versés dans la sauce dès qu’ils remontent à la surface. Sauce que chacun fait à son gout ! la sienne était aux crevettes et vodka pour un jour festif tout en douceur❣❣❣