Image

l’oiseau qui en avait plein les plumes

Plus que las de la farouche grisaille un oiseau détrempé interpelle le nuage qui l’arrose

Hé toi là haut ! Qu’avons nous fait pour mériter ta douche froide ô  stratus  rosse ?

Aucune idée l’oiseau !

faut questionner le type orageux qui nous gère là haut.

Il nous a sommé d’arroser la terre à gogo

jusqu’à la mi août …

Va lui dire qu’il chauffe le cumulus pour qu’on tienne la route. 

C’est un radin rustre qui se contrefiche de ses ouailles

 je doute fort qu’il dépense de l’énergie pour la basse volaille !

Débrouille toi et vole de tes propres ailes l’oiseau ….

Cui ! cui !  cui !  je suis pas né de la dernière pluie 🐣

Publicités

Sois chiche 👉🏼exercice

à voix haute 😃

Une épuisette à chauves-souris, en moustaches de poissons-chats, cousue par une sorcière de sa connaissance, amorce sa disposition pour la chasse. Chevauchant son sauvage chat Tanas, elle exerce son malsain penchant., puis s’entiche d’un charlatan qui lui enseigne, pour chercher la richesse, de salaces chansonnettes. Pas chochotte pour un sou, nunuche affiche sans chinoiser bidoche et cuisseaux dans de sensuels shows. Chancelante sous le succès, desséchée par ce business, saignée par l’arnacheur, elle lâche la scène.

Sans cesse sollicitée par sa passion, elle postichera sur la chaussée d’insaisissables chimères, et sera, sans  relâche, pourchassée par la maréchaussée !

mon cyclope

Je l’ai rencontré dans une rave party organisée dans un ovni, atterri sans crier gare. Un space prêtre nous a mariés pour le fun. Mais lui dit que c’est du sérieux, que demain nous décollons , unis pour le meilleur mais sans le pire : » Tu verras, darling, c’est si beau là haut, comparé à votre chaos « 

Il a enlevé son bonnet. Dessous il a un crane d’œuf pointu surmonté d’une tentacule qui s’agite vers l’espace en même temps que ses bras. Son unique œil braqué sur moi me dévore. C’est un tendre, tout comme ses potes qui eux aussi ont épousé des humaines, mais c’est le plus romantique de la bande.

Ça y est, on décolle. Sa tentacule caresse mon cerveau, lui envoie de si délicieuses ondes que mes appréhensions s’envolent aussi.

.

Pourtant quand il a juré que nous reviendrions un jour sur terre présenter notre bébé à mes parents, j’ai flippé …et  …fumé six clopes .

Image

semées par un souffle d’ange

Elles sont arrivées dans le potager il y a 2 ans, portées par le vent, un parterre jaune soleil de tulipes sauvages qui s’étend , comme un large sourire  …

Marchons à travers les tulipes sur la pointe des pieds, chantait devant ces beautés , un romantique  » Tim Tiny  » , aux yeux d’amour révulsés 😊 , accompagné de son inséparable ukulélé …

Tiptoe through the window
By the window, that there where I’ll be

Come tiptoe through the tulips with me

Oh, tiptoe from the garden
By the garden of the willow tree
And tiptoe through the tulips with me

Knee deep in flowers we’ll stray
We’ll keep the showers away
And if I kiss you in the garden, in the moonlight
Will you pardon me?
And tiptoe through the tulips with me …

les extra-terrestres et le t’es rien

Débarqués accidentellement sur notre planète, le premier être qu’aperçoivent des extraterrestres est un animal paisible aux longues oreilles aux aguets dressées sur une belle tête aux grands yeux tendres.

Hi-han! Hi-han! chante amicalement l’habitant de cette contrée, la Provence, enchanté par l’apparition de ces petites étrangetés  sur un arbre perchées.

Raoul Giordan

Hi-han Terrien ! braient les arrivants ravis de cet accueil bienveillant. 

Hi-han!  ici , je suis l’âne, l’ignorant, le borné, l’idiot du village…  un pauvre ‘ t’es rien ‘ en quelque sorte. Fuyez sur le champ cette planète sur laquelle vous aussi serez certainement utilisés pour travailler, mais, amenez moi avec vous, je vous en prie !

Han ! Han! Han!  Belâne, toi, et tes camarades de labeur repartirez tous avec nous, mais avant, nous donnerons un remède à vos mauvais payeurs pour nettoyer leurs foies bilieux et les rendre plus aimables ...

Viva la mia strega ❣

Ô sole mio ! che meraviglioso giorno, sono innamorato pazzo d’un fiore rosso

Quesaco ? hurle le dirlo, encore toi l’ostrogoth che canta falso ! stoppe ton numéro et directo au boulot !

Povero dirlo pas rigolo. Tu nous rends paranos. Même pas l’droit de chanter au bureau. On se croirait dans un scénario del medioevo.

Toi mon coco vas y mollo, sinon au pain et à l’eau. Et tu copieras cent fois : je suis un zéro. Obéis ou alors tu finiras clodo.

Sei un fascista cretino e io non sono un agnello, allora non ti tiro il mio capello,. Vai al diavolo bruto stronzo …è basta il tuo lavoro da matto !

Che felice che sono adesso, libero come un uccello. Vado subito a cantare il mio amore per la mia  bellissima strega al mondo intero …

en Mai écris Tout ce qu’il te Plaît

 

Il existe un endroit où je suis en tête à tête avec mézigue, 

un oasis de tranquillité bien à l’abri,

le refuge d’un solitaire zigue.

Je retrouve ma paix interne dans ma planque.

J’y suis indétrônable.

Dans sa claire fontaine je déverse mes indésirables.

J’y ai quand même une compagnie,

celle de Ragna la mignonne qui tangue .