Quand un époux se fait du mauvais sang

Repose en paix toi qui nous as toujours généreusement nourris sans jamais t’épouiller. Mais que va t-il advenir de nous ? s’épouvante sur la tête de leur hôte décédé, l’époux d’une charmante Mme Pou, mère de 5 mignons bouts de chou. Vite grouillons nous de trouver une autre chevelure  avant d’être enterrés vivants  avec la dépouille de notre père nourricier.

poux_redim

Et dire qu’au bon vieux temps, nous les plus vieux compagnons de l’humain n’étions pas traités de pouraves, nous régalions les palais délicats, on nous cherchait parce que nous étions porteurs de chance mais terminée notre glorieuse époque.

Waouh ! vise ce nid de rêve chérie !!!  je me tâte le pouls mais allez allons y  !!! accroche toi sur mon dos, tiens fort le baluchon avec nos bébés , et sautons dans cette époustouflante tignasse s’exclame le fier époux

Publicités

L’ange déchu

Tombée des nues

l’ingénue

fut la proie d’un hurluberlu

trou du cul.

Pas désespérée fille des rues

elle courait pourtant dans un  vide absolu

la nuit d’amour pleine et nue

elle dormait le jour seule et d’amour nue

Mais je l’ai connue

et l’ai aimée du mieux que j’ai pu….

la folle de chats yo …

A la campagne on s’aperçoit surement  plus vite qu’en ville de la disparition des bestioles ….parce qu’avant, y’en avait plus ! il n’y a pas si longtemps que ça, genre l »été dernier, on en voyait encore foule en montagne.

Mais aujourd’hui  c’est  à en pleurer,  le silence de mort DE LA NATURE s’accélère,  l’envahit  , la détruit …et nous avec !

Je suis  à SON ECOUTE  tôt le matin  en descendant 2 km  à  pattes au boulot,  et là je commence  à  flipper sans chants d’oiseaux. et les chasseurs continuent  à tirer pour remplir leurs congélateurs …

Mais qu’avons nous fait du monde ???

Des poilus

Deux animaux  à poils sont tombés dans mon jardin : Venez vous rassasier ai je proposé à cette réincarnation d’un lhassa apso Tibétain à l’air pas méchant pour un poil accompagnée d’un chien baba cool également à binocles

cousin-machin Waouh ! a aboyé Edouard alléché en léchant mes joues tandis que son acolyte se pourléchait les babines  .

Cadeaux ces cailloux qui ne valent pas un clou cousine humaine. J‘adore les bijoux sans valeur! thank you  very much !  A la bonne heure!  Oyé!  mais, enlève tes lunettes. 

Niet, votre monde me rase.  Moi aussi !  ta chevelure hippie, est ce  par peur des raseurs ? Non, elle attendait l’instant où la soulèveraient tes mains pour vous dévoiler  votre cécité. On a de beaux yeux tu sais …

Il m’ont eue. Possessifs jusqu’à la pointe des griffes , il ne mordent pas mais rugissent si je les délaisse, sans eux je ne peux plus faire un pas.

Où sont les bons vieux Mirza ?  ceux ci sont trop collants   o_O

j’ai pas encore perdu 🧐

Une courte visite sur une longue route tortueuse chez mon futur arracheur de cataracte , précédée d’un pique-nique à l’arrache au bord d’une eau noyée d’arbres, le lac de Serre-Ponçon

Le soir revenu avec les nuages , un arc en ciel a titillé mon troisième œil

Et ce soir venu , malgré des prescriptions de malade,  pour retrouver une vue normale , j’ai attaqué sans peur un fromage d’un autre monde, fort, moisi à souhait et savoureux, mûri dans une grotte Italienne du Piémont : le Castelmagno.

Même les colchiques ont profité de son odeur fortifiante pour éclater

il n’en fait qu’à sa tête !

En face de ma fenêtre y’a un mec qui perd souvent sa tête!

Tous le prennent pour un type pas vraiment net

alors que tout simplement il se déconnecte

de sa vie qui ne lui fait plus un brin de causette

en retirant les bandelettes qui l’émiettent.

Il ne ferait pas de mal, même à une mouche à bouc.

Il a seulement besoin de temps en temps de changer de look

Mais la société fait la fine bouche devant ce  bachibouzouk

Elle croit, à tort et à travers ,qu’il se la pète

alors qu’il est un esthète …

un peu de narcissisme ne fait pas de mal …

Une photo retrouvée chez mon papa , 25 ans après !  j’étais mignonne hein?  je me lance des fleurs puisque c’est encore la saison et que je ne suis pas encore totalement fanée malgré les hivers écoulés, cigarettes fumées, verres de vin avalés … dans des frasques de jeunesse et vieillesse , malgré des boulots merdiques et surtout de gros chagrins … essayer de garder sa jeunesse d’esprit et de cœur préserve.

février 2018 : encore la tête à l’envers

Pourtant, je ne vous montrerai mon visage actuel que lorsque j’aurai fait un ravalement de façade intégral avec injections d’un miraculeux Botox  :mrgreen:

Et si tu affichais ici une photo de ton toi jeune, lecteur assidu ou non de mes divagations ?