un shampoing du tonnerre ⚡

Hier j’ai concocté d’après une recette simplissime et naturelle, dégotée sur Internet, un shampoing maison spécial lavages fréquents : Une cuillère à soupe de vrai savon de Marseille râpé, dilué dans 100 ml d’eau bouillante dans laquelle tu rajoutes une cuillère à café de miel, une d’huile végétale et quelques gouttes d’huile essentielle, toutes 2 de ton choix, et le tour fut joué en quelques minutes!

Ce matin, contente de ma trouvaille, j’ai lavé mes cheveux mais au séchage de lamentables spaghettis mous, collants, poisseux dégoulinaient de mon crane …

Spaghetti dans une boîte de conserve - Telecharger Vectoriel Gratuit, Clipart Graphique, Vecteur Dessins et Pictogramme Gratuit

J’ai peut être fait une erreur de dosage …

En passant

Verlaine et Rimbaud : Amour ⛔

 

Dans ce café

Dans ce café bondé d’imbéciles, nous deux
Seuls nous représentions le soi-disant hideux
Vice d’être « pour homme » et sans qu’ils s’en doutassent
Nous encagnions ces cons avec leur air bonasse,
Leurs normales amours et leur morale en toc,
Cependant que, branlés et de taille et d’estoc
A tire-larigot, à gogo, par principes
Toutefois, voilés par les flocons de nos pipes,

(Comme autrefois Héro copulait avec Zeus),
Nos vits tels que des nez joyeux et Karrogheus
Qu’eussent mouchés nos mains d’un geste délectable,
Éternuaient des jets de foutre sous la table.

 Paul Verlaine 1891.

mon orchidée , ô yeah 🤩

C’est la première fois de ma vie que j’ai réussi. à force de la négliger comme on me l’a toujours conseillé, à faire refleurir une orchidée et je n’en suis pas peu fière, elle est si jolie !

Mais son nom qui vient d’Orchis, mot latin dérivé du grec ancien ὄρχις / órkhis, « testicule », du à la forme de ses tubercules souterrains est bien moins poétique que sa délicate beauté …

Comme quoi la beauté est souvent souillée 🤨 par des couillons 🤔

En passant

la Peste écarlate de Jack London 📖 en entier

Pour qui a envie de lire ce très court roman d’anticipation de 1912 qui se déroule en 2073, dans lequel un vieux monsieur raconte une pandémie et son après à ses petits enfants …

https://fr.wikisource.org/wiki/La_Peste_%C3%A9carlate,_trad._Postif_et_Gruyer,_1924/Texte_entier

un petit extrait :  Vous êtes des sauvages, de vrais sauvages. La mode vient déjà de porter des parures de dents humaines. La prochaine génération se percera le nez et les oreilles, et se parera d’os d’animaux et de coquillages. La race humaine est condamnée à s’enfoncer de plus en plus dans la nuit primitive, avant de reprendre un jour sa réascension sanglante vers la civilisation. Le sol, aujourd’hui, est trop vaste pour les quelques hommes qui y survivent. Mais ces hommes croîtront et multiplieront et, dans quelques générations, ils trouveront la terre trop étroite et commenceront à s’entretuer. Cela, c’est fatal. Alors ils porteront à la taille les scalps de leurs ennemis, comme toi, Edwin, qui es le plus gentil de mes petits-enfants, tu commences déjà à porter sur l’oreille cette horrible queue de cochon.

Crois-moi, mon petit, jette-la, jette-la au loin !