Chapeau les fleurs !!!

Enfin l’illumination s’écrient des fleurettes rescapées de mon balcon inondé, lys noyés dans leur petit pot, enfin du soleil chantent ces naufragées d’un juillet à la con. Chapeau bas nous voulons devant notre résistance , sinon nous ferons la révolution !!!  Je leur pose alors sur la tête un protège ciboulot, fait maison, sur mesure pour leurs cœurs éclatants, avant qu’ils ne prennent un gros coup de chaleur, et ne pètent les pistils

DSCF4570 Un chapeau protecteur qui leur servira aussi de paratonnerre pour d’éventuels et imprévisibles coups de foudre dévastateurs …

Mon loup a les crocs !!!

Un loup déprimé par des hivers passés à se geler en coursant sur la neige du rare gibier, à faire les rachitiques poubelles d’un hameau, par des étés à se faire harceler par des Patous ravagés, des bergers pas glamours, de Ramboesques chasseurs de primes, toque un pluvieux  soir de juillet à ma porte. J’invite la bête trempée jusqu’à la moelle à rentrer.

Elle promet sur la tête d’un aïeul qui s’est cassé le râtelier sur une aussi maigrelette que moi,  que je ne serai pas croquée…

equest4-624x4442

Nous devenons copains comme cochons. Logé, nourri, habillé pour éviter les racontars,  l’animal m’offre ses chants Rimbaudiens.

Me voyant en joie sur mon clavier, il me demande des cours d’informatique. Complètement accro à la cuisine du  Web il ne veut plus, même pour tous les moutons du monde, déguerpir de chez moi …Il mijote des plats gargantuesques car j’ai besoin de grossir m’assure t-il. Il salive maintenant en me contemplant,  me tâte du bout de ses pattes, m’appose ses  griffes d’amour !

Que je t’aime loup affamé de ma chair! croque moi, mais doucement, que je meurs de mort tendre …

Des étoiles sur la toile

Par une claire nuit d’été, une fée des airs, fervente disciple du père noël, s’improvise cueilleuse d’étoiles.Généreuse, elle a l’intention d’offrir sur la voie lactée du Net, la multitude de portes bonheur qu’elle a récolté, à ceux dont la chance file entre les doigts sans qu’ils aient le temps de la saisir. Car la chance devrait tourner également pour tous, n’est ce pas ?

moebius_danpanosian2Coquine elle récolte aussi des astres, pas désastreux, mais à l’humour noirâtre, pour en régaler de vilains personnages répertoriés par son service secret de virtuels lutins. Papa noël distribue bien des morceaux de charbon de bois aux garnements, alors elle va pas se gêner pour distribuer des étoiles farceuses aux schnocks !

De mains en mains colorées !!!

hands-circleMenées par des manipulatrices qui sèment la zizanie dans leur communauté des mains finissent par s’engueuler vertement.

La vieille main cordon bleu annonce la couleur en se fâchant tout rouge avec l’argentée, laquelle afin de mettre encore plus de beurre dans ses épinards l’a remplacée par une rose apprentie. Tandis qu’une autre aux doigts dor conspue "une poil de chameau" qui embauche une étrangère fuchsia du web pour écrire au noir des contes violets, un couple d’homosexuelles cramoisies de colère devant les doigts d’honneur d’une peste brune lui ripostent par un bon marron .

Face à des mains basses qui en font voir de toutes les couleurs aux plus faibles, le joli teint "cuisse de nymphe émue" d’une" Enfant indigo", de honte, vire à la fraise écrasée. Elle entame avec des tas de menottes tendues une ronde d’amitié qui espère t-elle jusqu’au bout de ses ongles propres, sauvera le monde de mains bêtes et mauvaises.

Chat l’homme

Je suis un homme-chat ou un chat-homme, tout dépend des points de vue. Je dois être humain puisque les chats aux dernières nouvelles ne savent toujours pas conduire ? Je n’ai aucun souvenir du passé, sauf celui d’un homme qui adorait son matou, et d’un matou qui adorait son maître. Un accord parfait gravé en moi. Mon moi, à l’aise dans ses deux peaux, en paix avec ses deux esprits : félin-humain se souvient qu’une totale communion existait entre eux.

blacksad_AmarilloPeut être suis je dans un rêve ? non, puisque je mords ma langue de chat si fort que j’en miaule et blasphème de douleur … dans un univers parallèle alors : un homme et son chat, un chat et son maitre dans une harmonie accomplie ouvrent une route dans l’inconnu …

Quelles autres extraordinaires symbioses vais je rencontrer dans ce monde insolite ? j’ai hâte de les découvrir…

A l’eau, c’est pas rigolo !!!

Sous les ondées du premier juillet j’ai coassé. Trempée comme un velouté par les giboulées du deux j’ai pensé que l’été était mal barré. Les trombes du trois m’ont fait suer. J’ai chopé le rhume des foins à cause des chagrins du lendemain. Ça a été merveilleux de rester au pieu les cinq et six orageux. Quel stress que les grosses averses du sept. Devant le torrentiel huit les truites ont pris la fuite.

pluie Un neuvième arrosage a imbibé mes cartilages. Le gris de gris du dix sans pluie a  été un délice. Un onze tempétueux a scié mes cuisses en deux. Le douze un manteau d’eau fait ventouse sur ma peau.

Y’a plus de saison a ricané treize fois mon voisin le vieux crapaud Bufo :/

Poulissonerie

Deux courageuses poules mouillées en cavale caquetaient hier sur mon chemin :

DSCF45442

" Y’en avait plus que marre d’être des poules encagées dans ce bordélique poulailler montagnard, plein les fesses et la tête de ce mini cocorico d’opérette aux ridicules castagnettes qui chante les mêmes niaiseries qu’un Cloclo"  " T’inquiète poulette de l’autre coté de la rivière il fait soleil, et les kikis pas riquiquis des Pavarotti valent ce grand détour de nos beaux petits culs "Oui, mais faut quand même faire gaffe aux poulets pas finis sur la route, j’voudrais pas terminer au panier" " Minute cocotte, on fait pas d’omelette sans casser des œufs, mais si l’envie leur prend de nous plumer pour se régaler de nos chairs, nous montrerons les dents. Allez continuons la route sans basso tremolo et imaginons les proches alti vibrati de nos clitoris en Italie. Le luxe !"

Cot cot codec, ça roule …

Plus très smart la drague

A l’heure qu’il est un gars n’a plus besoin de se décarcasser la cervelle pour faire du gringue à celle qui lui tape dans l’œil,  en récitant un poème , en improvisant un morceau de gratte, ni de lui faire du pied sous la table… Une fille n’a plus besoin d’aguicher celui qui la botte avec des gestes sensuels, des sourires enjôleurs…Cœurs solitaires en quête d’amour sincère ou collectionneurs et collectionneuses d’aventures ne perdent plus leur temps à draguer dans la rue ou ailleurs,  leurs regards restant figés sur leurs mobiles sur lesquels ils trouveront les profils de leurs rêves.

Et oui ! terminé le flirt romantique avec la drague virtuelle, facile, rapide, efficace : pour faire une touche il suffit d’appuyer sur une touche. Et hop! plus d’attente, de surprise : l’affaire est dans le sac :mrgreen:

L’exquis plaisir de conquérir par la séduction est dépassé  …

Le gentil dragon de la vilaine star

Son dragon est aussi démesuré que l’est son ambition. Elle mène d’un claquement de doigts la bête assoiffée de ses paroles caressantes comme elle mène du bout de son nez autoritaire le monde assoiffé de ses regards sur lui.

the-lady-and-the-dragon

Crée pour elle à partir d’un lézard de Komodo et d’un ange déchu "Hawāǧis poète ", par le généticien "Docteur Démonicus ", en échange de quelques faveurs érotiques, ce  dragon toutou farouche défenseur de la vie de cette mégalo désaxée, l’emportera dans le fin fond du désert afin de la sauver de la perdition.

Sa dulcinée touchée dans les profondeurs de ses entrailles par cet amour désintéressé réalisera enfin ( mieux vaut tard que jamais ) sur le sable brulant, l’incohérence de son existence dénuée de sens,  la vanité du paraitre, la vanité d’avoir sans être …