Le suaire de la peur

Elle quitte la demeure qu’elle hante depuis une éternité, une demeure avec des habitants qui quoique en vie, sont d’un ennui mortel , pour épouser le fantôme de sa mort en compagnie de revenants bons vivants. Une robe resplendissante sur le corps, que la cendre a cent fois plus blanchi que l’Omo cher à Coluche, esprit ami, elle survole la ville avec une lampe, qui soudain s’éteint. D’épais nuages voilent la lune. Elle continue son chemin à l’aveuglette, tout en chantonnant la peur au ventre « Hou! hou ! Qui aurait l’amabilité d’éclairer ma lanterne?  » Pour toute réponse des loups garous hurlent. Elle s’introduit  dans une habitation sinistre d’où  émane des appels lumineux.

400605-10200506244037134-18594399-n999_lowUne vision de métal noir, l’y accueille d’une voix d’outre tombe. « Je suis le service d’urgence, ton chant t’a sauvée, sans lumière, tu es délicieuse défunte en danger de mort. Prend cette frontale car d’affreux fantômes de la nuit abondent avant Halloween :  Et sois heureuse dans l’autre monde « 

Nom d’un hot dog !!!

Depuis le début de ces vacances, sur la demande de mes prévenants voisins partis en congés, leur fauvesse pour m’aérer, me sort .

DSCF4722Plantée devant ma porte elle me réclame à grands hurlements, me traine hors de ma niche pour des galops par monts et par vaux, rouspète si je ne ramasse pas les bouts de bois qu’elle jette à mes pieds, que je lui ramène en courant car tout de go elle repart …

A ce petit jeu sadique de chien à sa mémère, je crache mes poumons tandis qu’elle, relaxe, se marre de toutes ses babines retroussées. Elle a vraiment du chien et grâce à elle, j’ai la forme et des provisions de fagots pour passer un proche hiver qui ne sera pas de chien, je l’espère :mrgreen: comme vous tous !

Punk attitude is not dead

chicken,punk,rock,rooster,illustration,threadless-051d9d8bdffb8785e13a14b9cffd33ad_h2Il a perdu sa crête le jour où une coquette dinde de Carnaby street l’a plumé. Mais ce coup de Trafalgar n’a pas cloué le bec de l’ex coqueluche de poulettes de luxe qui a arraché depuis son épingle de ce jeu pas nourrissant.

1181_a731 2Décréti, il coquerette pourtant encore haut et fort du fond de son gosier, contre les zippies mous, ces farcis qui se laissent frire sans mot dire par des coqs en pâte et de sa cage à poule il les maudit tous encore et engore  !

« Si tu ne rhââââles plus tu finiras croque mort » est sa devise mais aussi la mienne : je veux pas finir au pot :roll:

L’Amor à Venise !

L’été 1984 où ce clip de Madonna a été tourné, nous vivions avec mon Vénitien préféré, non pas dans un palace mais dans une pinède sauvage du Lido de Venise, à l’intérieur d’une canadienne ensablée, entourés de copains comme nous à la rue. Nous venions de nous passer des anneaux de fortune aux doigts, espérant obtenir l’appartement promis par la mairie aux jeunes mariés, appartement dont nous n’avons jamais vu la couleur faute de backchich.

Lui habillé sobrement d’un jean râpé, moi d’un short usé, accompagnés de quelques amis vêtus à la légère, notre mariage a fait piètre figure. Mais on s’en fichait royalement et une bamboula sur la plage autour d’un feu de joie, où cuisaient des coquillages récoltés par nos petites mains, a suivi avec chants, guitares, vins et haschich !

Cette anecdote préhistorique car je suis retombée hier sur cette vidéo d’une madone que j’ai attendue à sa sortie d’hôtel du Lido ( j’aimais bien ses premiers morceaux), sans l’apercevoir, la pas vierge traitresse nous a posé un lapin :mrgreen:

Quand Ragna s’en balance !!!

Comme à toute approche de l’hiver des sans abris logent chez nous ! Outre mites qui naviguent entre boustifaille et linge, mouches pique-assiettes, colonies de fourmis en vacances, y’a des araignées de tous coloris et tailles. Nous les dopons à plein nez avec de l’huile essentielle d’arbre à thé. ça marche, hormis pour la souricette qui ripaille dans la poubelle et la faucheuse, fauchée de chez fauché, planquée dans les toilettes. J’ai détruit sa toile plusieurs fois en nettoyant tant bien que mal pour pas lui faire de mal. Madame résiste et la retisse dans la journée même.

imageDevant son assiduité je me suis attendrie. Je laisserai la mignonnette ragna, pas gnagna, danser et se balancer dans son petit coin de paradis. Mais va peut être falloir que je chope des insectes pour qu’elle survive !

♪♫De belles bêtes♪♫

Surnommés « The Animals  »  pour leur sauvagerie sur scène, ce groupe Britannique de rock formé en 62 , comme les Stones, a contribué comme eux à importer en Europe le rhythm and blues noir Américain. Ils n’ont jamais roulé comme les Stones, malgré leur bonne musique et la voix puissante d’Eric Burdon, son chanteur, une voix  débordante de sex appeal , une voix sensuelle de bête humaine, hyper savoureuse !!!

Peut être à cause de leurs costume-cravate :?:

Ne vous gênez surtout pas pour regarder et écouter les 13 morceaux de cette vidéo, qui valent de tendre œil et oreille 8-)

La casse-noisettes

Je la vois tout le temps. Dans mes rêves nocturnes aux scénarios fantastiques, sentimentaux, érotiques, parfois limite limite pornos, des scénarios bien ficelés, que je monte et qu’elle anime, mon héroïne à laquelle je suis accro. Ce qui m’inquiète c’est que je rêve d’elle non seulement dans la position allongée, mais aussi assis ou debout, que je me fais un cinéma permanent sur elle. Mes journées sont remplies de courts, longs métrages, de documentaires, dont l’actrice principale, elle, mène les scènes. Elle est mon film culte, avec arrêts sur ses images qui apparaissent partout où je passe.

Regardez ! la voyez vous en gros plan entre ces écureuils ? dites moi que vous la voyez, dites moi que je ne suis pas tout bonnement fou à lier …d’elle.

Ocatvio Campo 2ça devient gravissime, elle me suit partout. Je suis persuadé qu’elle est amoureuse de moi …

Changement de tempo (suite et fin )

Les teigneux réfractaires au désir d’harmonie de nos bienveillants visiteurs extraterrestres sont donc tous transférés, pour rééducation, à une ancestrale époque de notre planète où l’homme n’existe pas encore. Les soucoupes pleines à ras bord débordent de ces tristes personnages. Et, quand la coupe est pleine, on la vide ! alors, à force d’incessants voyages, nos protecteurs réussiront à larguer ces têtes à claques dans ce passé,  assez dur à vivre.

fiftiescifiMais, ne voulant pas totalement les abandonner à leur triste sort, ils les disperseront sur quelques continents propices à leurs survies. Des pierres, des métaux, quelques outils primordiaux, des boites d’allumettes, des tissus, des plants de légumes leur seront distribués…et qu’ils se démerdent !

Habitués à exercer leurs pouvoirs sur les autres dans leurs anciennes vies, ces ex-privilégiés devront désormais ne compter que sur eux mêmes pour subsister, et perpétuer ainsi l’espèce humaine  :roll:

Changement de tempo…

Quelques énormes bestioles ont investi depuis peu les montagnes. Elles sont végétariennes nous a t-on assuré! elles ont un air débonnaire, les oiseaux qui les accompagnent beaucoup  moins, mais parait qu’ils se contentent de croquer leurs gros parasites… Les diplodocus emmanchés d’un infini cou s’amusent à happer les avions pour les déposer au sol. On nous dit que c’est bien car les oiseaux de fer empestent notre air.

58885230la-marche-des-dinosaures-jpgQuand je dis on, je parle des extraterrestres arrivés on ne sait comment avec ces monstres inoffensifs, qu’ils sont allés chercher on ne sait aussi comment au fin fond de notre préhistoire. Étranges êtres d’une intelligence hors pair que ces envahisseurs qui comprennent notre langage,  nous  traduisent leur charabia.

monsters-and-space-shipsPetits de taille mais grands de cœur, ils ont décidé de sauver la terre avant que nous n’en fassions une total chaos. Parait aussi qu’ils vont emporter pour une rééducation tous les teigneux réfractaires à leur désir d’harmonie sur notre planète. Bon vent dans l’espace les connards !