Les baladeuses

Louis a les oreilles au vent. Curieuses de la musique du monde, elles se décollent de plus en plus de ce pantouflard qui vit dans un silence austère, lui sifflent des airs de liberté de plus en plus provocateurs.

oreilles-sifflent-278x300Louis sourd à leurs appels, que pourtant ses murs eux entendent, de jour leur inflige le supplice des boules Quies, de nuit celui du bonnet. Mais leurs fidèles puces, qui elles aussi ne supportent plus cet enfermement, réussissent à éjecter à la force de leurs petits bras les bouchons. Elles mettent toutes les voiles.

Louis sans ouïes, sourd et qui plus est dingue,  vu l’impossibilité de dormir sur ses deux feuilles, les cherche jusqu’au moment où des bouches commères lui révèlent par signes leur cachette.

Dénichées de la salle de concert où elles s’éclatent les cochlées, un grand sourire éclairant leurs lobes, les mélomanes rentrent au bercail avec promesse faite d’y écouter de la zique à gogo.

Débris de mots sans rock fort

Un vieux Corse, le père Joseph, ex grand condé, assis dans la brousse provençale, buche un pavé à propos d’une abbaye des Pyrénées quand passe Julien, un Ch’ti roux des Flandres  promenant ses deux chèvres harcelées par un mouflon en rut.  Les bêtes déposent leurs crottins pile-poil aux pieds de l’explorateur littéraire.  Bougon, ce dernier rouspète sur ces délices d’été qui embaument l’air,  puis se lève si brutalement qu’il en perd son bouton de culotte. Mais bon grivois il sort de sa besace de belles figues  » Régale toi Julien, toi qui est en manque de brins d’amour« 

peter-pan-008Soudain d’un fourré jaillit un cri! Ils aperçoivent un bouchon, minuscule belle des champs féerique prise dans la trappe d’une toile d’araignée. Libérée l’ailée fleur bleue, pur délice d’un caprice des Dieux,  répondant au doux prénom de « Baby belle « , remercie le cœur léger les compères par une abondance de petits palets crémeux déposés sur leurs rugueuses joues !

pouet-pouet-camembert-expression-fromage

La trompette de l’Amor

C’est un esthète qui s’entête à garder sur ses épaules sa tête. Il se rend un jour compte que sans grains de folie son existence sera sans queue ni tête.  Il laisse alors divaguer sa tête, la perd très vite pour une amourette. Mais, c’est une entourloupette car il devient la tête de turc de sa conquête. Elle lui tient sans arrêt et toujours tête, n’en fait qu’à sa forte tête. Ses prises de tête affreusement bébêtes lui infligent d’affreux maux de tête … Il court à sa perte.
Il récupère donc vite sa chère tête, pour vivre de chaleureux tête à tête avec une nouvelle amourette autrement plus pouet-pouet … Une jolie trompette qui lui fait tourner la tête …

Quand une vieille tête d’ampoule a encore du jus

Je ne suis plus au courant, débranchée qu’ils disent, moi qui carburait au 220 volts, plus rien ne m’électrise parait il. J’aurais soi disant de la neige dans la tête.

tumblr_mxo5kt3Eg31qinh1vo1_500Faut dire qu’à force d’allumer gentiment sans cesse les autres, ce sans retour de flammes, j’ai perdu de ma lumière intérieure. Je suis grillée à leurs yeux mais pas aux miens. Je suis vidée, éteinte à leurs dires, moi pourtant lumineuse je ne les éclaire plus, aussi vont ils me remplacer  par une jeunesse smart plus intelligente.   J’ai donc décidé d’ illuminer dans un fracassant bris leurs obscures lanternes, avec un petit court circuit juteux  :mrgreen:

Qui se frotte trop à ma douille en prend plein la bouille, voir les couilles …

L’œuf du jour

DSC02594Tandis que le mignon rouge gorge  fidèle aux flocons de mais, dont j’ai à nouveau rempli un sac à dos cet été à la colonie de vacances,  à son intention, celle de ses petits copains ailés, ainsi qu’à celle des quelques souris qui vivent l’hiver sur notre balcon, déjeune gloutonnement sans piper chansonnette, un pas à coté a lieu une étrange naissance.

Roberto MangosiUn oisillon radio brise sa coquille en entonnant devant les yeux éberlués et oreilles incrédules de sa mère, du gourmand, et les miens, des gazouillements dignes d’un orchestre pop. Les pétales de mais  transgéniques ont ils crée ce mélomane piaf aux remarquables cordes vocales :?:

♪♫Des moines pas très catholiques♪♫

5 GI  basés en Allemagne en 63 forment après leur démobilisation « The Monks  »  un groupe de garage rock surprenant. Tout vêtus de noir, une corde autour du cou, ils ont de vraies tonsures !!!

 Et, comme l’habit ne fait pas le moine, leur unique album « Black monk time » mélange de rythmes tribaux, de riffs de guitare agressifs et d’un banjo très excité, est décapant.Ils se séparent 2 ans après sa sortie pour une tournée au Vietnam, en guerre.

Il y a eu d’autres Monks hérétiques dans les années 7o, Anglais eux  :D

Les points sur les iiiii

Fragile, trop fragile, je suis aussi fragile qu’une jonquille
Sensible, trop sensible, je suis si sensible que s’en est pénible
Gentille, trop gentille, si gentille qu’il me prend pour une bille

2012-08-25-minute-cocotte

Alors ne fais plus de moi ta victime, je ne serai pas toujours magnanime
Et, vu que je suis imprévisible, il peut fort bien t’arriver des tuiles
Imagine qu’un un soir sur le paillasson traine ta vieille valise
Loin d’être bécassine, j’ai changé la serrure de notre domicile
Je peux aussi avoir l’irrésistible envie de te liquider mon loustic
Mais, de l’arsenic dans tes apéritifs c’est quand même horrible
Je mets une petite croix sur cette ultime issue indigne
Un bon direct dans le pif pour que tu sois encore utile ?
Je corrigerai tes vices, sinon … sans façons j’abdique!

PS : Chéri, si tu lis ce texte n’aie crainte !  c’est un simple essai en rimes sur le thème :  » Comment vous débarrasser des nuisibles » , à cours d’inspiration je t’ai pris comme cobaye :D

Pluies d’objets identifiés !

Hier, il a seulement plu des gouttes, oui, parce qu’en France il tombe souvent ces derniers temps des cordes, des hallebardes voir de la pisse de vache. J’en ai donc profité pour aller zieuter les blancs moutons ( trouvez les intrus), qui bêlaient en bas de chez moi.

DSC025923Quand je pense que les nuages déversent sur les Grecs des pieds de chaises, des cruches et jarres (vides) sur les Espagnols picoleurs de vin, des clous sur les Québecois fakirs. Les comiques Anglais arrosés par des rampes d’escalier mais encore par des chats et chiens, les farceurs Belges par des vaches entières, les envient peut être. Quant aux imaginatifs Hollandais, invétérés fumeurs de cannabis, vieilles commères, tasses et soucoupes, ainsi que tuyaux de pipe leur pleuvent dessus. Mal lotis sont les Brésiliens qui risquent d’avoir leurs peaux troués par des averses de canifs  :(

 Connaissez vous d’étranges pluies percutantes  ;)

Quand une fine fleur sombre dans les bas fonds

« Je bouffe, je bois, je bringue et le reste je m’en fiche comme de mon premier biberon. La terre peut s’écrouler autour de moi, qu’importe! du moment qu’elle ne s’effrite pas sous mon merveilleux pied «  se vante méprisante, à qui l’écoute encore, la plus fine fleur de fines fleurs d’une serre, isolée dans sa béatitude. « Mais maudite averse, je m’englue, au secours frères et sœurs de sève , sauvez la plus belle des belles, sauvez l’élue !!!  » hurle, tombée de son piédestal, la cinglée sous une pluie cinglante.

mangosi_x_squisitoUn escargot miséricordieux, emporte la chiffe molle loin de sa boueuse misère, la replante, pour qu’elle ferme son bec, la tête à l’envers, sous un abri de fortune avec d’autres déshérités. Du soleil plus loin, elle émergera de sa vie souterraine… méconnaissable et humble   ^^’