La smala

D’habitude mémé Aimée aime mes mets, mais ton thon, tonton, la tente plus. Mamma mia ! miaula l’ami Mimi chat, Mamie tond ton thon! tandis que rit Riri l’otarie.

Ridicule ! hulule Hercule cousin zinzin perché sur l’arbre à chat alors que la smala d’un Arrête mémé ! se rue sur les restes de tonton.

Et vla, Vladimir mirliton qui tonitrue Hu ! hu ! hurrah ! résistez terriens, rien n’est perdu, y’a du cétacé ! 

C’est assez ! baisse le ton tondu du cerveau ! vocifère Moby Dick blanche comme neige, venez voir! j’ai péché le gros lot  .

Et cachalot prit avec la smala le chemin de la belle mer.

8 réflexions sur “La smala

Les commentaires sont fermés.