En passant

Bonjour Tristesse …

A la suite du suicide de Jean-Luc Godard, je me suis penchée sur la touchante Jean Seberg (1938-1979), actrice américaine héroïne d’ A bout de souffle » qui a débuté avec Otto Preminger dans Sainte Jeanne et Bonjour Tristesse de F. Sagan.

Elle est l’une des toutes premières actrices à faire entendre la voix des Noirs américains. Surveillée très étroitement par le FBI, à cause de ses liens avec les Black Panthers, sa vie intime étalée au grand jour sur de » grands journaux » minables, elle sera entraînée dans une dégringolade psychologique qui l’amènera après plusieurs tentatives de suicides et internements à un suicide réussi, mais non élucidé, en 79.

En 63 elle avait épousé l’écrivain Romain Gary (Emile Ajar) à la vie extraordinaire (sur laquelle je me suis également penchée) mais qui y mettra violemment fin quelques mois après celle de son ex-épouse, après avoir accusé ouvertement, sur la demande de leur fils Diego, le FBI de l’avoir détruite …

https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/cab7901406801/deces-de-jean-seberg-l-accusation-de-romain-gary-contre-le-fbi.

Publicité

4 réflexions sur “Bonjour Tristesse …

  1. Je me souviens très bien de Jean Seberg mais je n’avais jamais vu cette intervention de Romain Gary. C’est glaçant. Si l’on savait tout, on découvrirait certainement beaucoup de « suicides » arrangés par le FBI, tu ne crois pas ?
    Bon dimanche Juliette, grosses bees 🙂

Les commentaires sont fermés.