Un dernier baiser

spider_woman_by_andrew_robinson-Accrochée sur une façade d’immeuble une étrange beauté me contemple. Je reste figé, hypnotisé par son regard pénétrant. Elle me lance un long fil de soie.

Méfie toi me conseille mon petit doigt.

Je ne réponds pas à la sollicitation de la belle. J’accélère le pas. Une araignée magnifiquement horrible tombe à mes pieds. Je prends mes jambes à mon cou.

Trop tard elle bondit sur moi, tisse en un instant sa toile autour de mon corps, grimpe en un clin d’œil sur ma poitrine, d’un baiser fulgurant m’injecte un anesthésiant d’amour, puis commence à dévorer tendrement mes lèvres …et j’aime 😋 ma fin en elle.

10 réflexions sur “Un dernier baiser

  1. Rien que te lire me fait frissonner. Pourtant j’admire leur travail admirable et délicat, leur discrétion pendant le jour (en principe). Mais c’est plus fort que moi, chaque fois que nous nous croisons, j’ai des envies de meurtre. D’ailleurs…trois d’entre elles ont déchaîné mes pulsions meurtrières, rien que cette semaine. Je suis désolée, pardon. Bon week-end Juliette, sans rancune 😉 bees.

  2. Oui, il y a un bouquin ou une nouvelle dont le titre est « L’aragne » mais je n’arrive pas à me souvenir de l’auteur. Je cherche sur internet et je ne vois qu’un roman de Henri Troyat mais ce n’est pas son style du tout… Shit!!!
    Bisous,
    Mo

Les commentaires sont fermés.