Vidéo

Tomaso Albinoni et Jim Morrison

Tomaso Giovanni Albinoni, Vénitien ( , a été un compositeur majeur du baroque italien. Là son adagio à la guitare entendu sur la route l’autre jour à la radio qui m’a fait frissonner de plaisir …(je sais pas si c’est le même guitariste ci dessous😉)

Suivi du poème d’un inégalable romantique Jim Morrison sur cet air.

Wow, I’m sick of doubt
Live in the light of certain South
Cruel bindings.
The servants have the power
Dog-men and their mean women
Pulling poor blankets over our sailors

I’m sick of dour faces
Staring at me from the tv Tower,

I want roses in my garden bower; dig?
Royal babies, rubies
Must now replace aborted
Strangers in the mud
These mutants, blood-meal
For the plant that’s plowed.

They are waiting to take us into
The severed garden
Do you know how pale and wanton thrillful
Comes death on a strange hour
Unannounced, unplanned for
Like a scaring over-friendly guest you’ve
Brought to bed
Death makes angels of us all
And gives us wings
Where we had shoulders
Smooth as raven’s
Claws

No more money, no more fancy dress
This other kingdom seems by far the best
Until it’s other jaw reveals incest
And loose obedience to a vegetable law.

I will not go
Prefer a feast of friends
To the giant family.

12 réflexions sur “Tomaso Albinoni et Jim Morrison

  1. Bon, je ne veux pas casser l’ambiance, mais il semblerait que l’adagio ait été composé en 1945 par Remo Giazotto qui était un spécialiste d’Albinoni (il est cité sous ta version à la guitare). Merci pour le grand Jim, que j’allais voir au Père Lachaise !
    Lis les utilisations de la mélodie au cinéma, c’est très instructif ! 😉
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Adagio_en_sol_mineur

    • 😉 il l’aurait reconstruite et non crée …
      Traduction : Pendant la Seconde Guerre mondiale, une bibliothèque contenant des œuvres d’Albinoni a été bombardée. Lors de l’opération de récupération, le compositeur italien Remo Giazotto a découvert un fragment du manuscrit d’Albinoni de cette pièce. La reconstruction de ce qui aurait pu être jeté à la poubelle est devenue l’une des pièces les plus appréciées au monde.

      Mais peu importe…Bon dimanche 🙂

      • En 1945, je n’étais pas là, alors tous les doutes sont permis ! 😉
        « I don’t know where to find you
        I don’t know how to reach you
        I hear your voice in the wind
        I feel you under my skin
        Within my heart and my soul
        I wait for you
        Adagio »

        Bon dimanche à toi ! ♥

Les commentaires sont fermés.