cocktail du soir

Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m’aimes alors moi j’ai peur.

Jean Cocteau

Et je n’ai peut être pas tout à fait tort d’avoir peur puisque tu viens de m’offrir, ce, en te pendant à mon cou, une boite avec une drôle de cravate dedans, pour notre premier anniversaire de mariage .  Heureusement que je sais que tu as de l’humour mon amour …mais sait on jamais avec l’amour ?

Publicités

12 réflexions sur “cocktail du soir

  1. J’ai porté, au travail, une corde de pendu en guise de cravate, pendant une semaine. C’était il y a longtemps et pour signifier que les contraintes dépassaient ce qu’une personne pouvait supporter sans que sa santé en souffre. Mon chef n’a pas désapprouvé et m’a dit « je ne sais pas comment tu peux faire cela ! » Il était britannique. J’ai laissé tombé la corde le lendemain du jour ou un.e employé.e se soit suicidé.e.
    Bise et doux bout de semaine à toi, Juliette.

    • tu devais faire un boulot terriblement dur pour en arriver là Gilles , et pour que l’un de tes collègues se suicide …
      mais ton chef avait quand même de l’humour comme la plupart des britanniques !

      une anecdote moins sérieuse, il y a quelques années , je suis arrivée en cuisine ( à la colonie de vacances où j’étais polyvalente ) avec un grand carton autour du cou où j’avais écrit  » en grève! le chef Français ( sans humour) m’a dit si tu n’es pas contente rentre chez toi ( il me laissait d’énormes marmites, plus grosses que moi à laver ) ce flemmard …

      Bise, d’un jour glacial, et bonne soirée au chaud Gilles , et merci de m’avoir raconté ton souvenir …

      • Terriblement engageant et risqué … sous l’arrogance malveillante de ma haute hiérarchie. J’ignore tout du suicide de mon ou ma collègue. Ce pouvait pouvait être juste une affaire privée. La décence m’a juste invité à abaisser mon sens de la provocation.
        J’espère que tu as une cheminée avec un bon feu qui crépite, Juliette !

        • nous avons une cheminée mais on ne s’en sert plus sauf en cas d’urgence , les radiateurs avec la pompe à chaleur suffisent ! et oui le froid revient 🙄

  2. Roger (un p'tit jaune pour la route s'teuplé) dit :

    ça me fait penser à cette citation de ce célèbre philosophe indien: Siddhartha Gautama Francis Yamaha Bouddha: « De désespoir; elle s’est pendue à mon cou »

Hello 😊

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s