Quand un stylo perd son style

Un stylo est en peine !  il sèche, se noue, devient tortueux, incompris voir presque illisible. La main qui le manipule depuis des années n’a ces derniers temps plus grand chose de joliment neuf à lui notifier, hormis les belles choses du printemps et de ses amours, mais beaucoup de vilaines choses à lui faire cracher sur l’hiver du monde. Pourtant il reste vaillant, son œil vigilant guettant forces et défaillances de celle qui le manipule avec son gré. Il attend attentif à ses désirs.

Il attend confiant que libérée de ses peurs elle le délivre, pour écrire avec elle ce que ressentent leurs plumes et tous deux soulagés s’envoleront ensemble…

Publicités

15 réflexions sur “Quand un stylo perd son style

    • Merci fleurette Mo 🌼, quant à cette chanson de Harrison, elle est belle , lovely comme disent les anglais ! Bise sur ton front 🙂

  1. C’est tout ce que je te souhaite, Juliette.
    Moi, je suis trop petit pour supporter les injections-injonctions médiatiques de la folie du monde. Ermite médiatique me va bien.
    Reste les amis, les proches, ce que je peux atteindre à pied ou en vélo. Il est beau et il est moche en même temps. Je vois des sourires et des grimaces. Mon monde à moi.
    Bises et un doux dimanche à toi.

  2. tout comme toi Gilles je suis une ermite, nous vivons à l’écart du remue ménage ! Merci pour ton joli mot et bise affectueuse 🙂

  3. J’arrive après Tuffette . Comme je n’ai rien de plus original à ajouter je vais te souhaiter une bonne soirée tout en te félicitant pour la légèreté de ta plume .
    Bizzz

  4. Je te souhaite un joli envol, à toi, et aussi à ton stylo, ah les stylos, comme il est difficile de les arrimer parfois….
    Bises

    • on en a plein chez nous , éparpillés un peu partout, quelle pagaille …je vais faire une réunion de stylos 😉

Les commentaires sont fermés.