L’est démerdard l’avatar

Coincée par hasard dans une bagarre de bar,

les tentacules d’un calmar pochard me mettent dans le coaltar.

Mais un homme-lézard me sort du canular.

Il tranche les bras du connard en rondelles de sauciflard.

Elles sont surgelées pour les viandards,

et je continue dans sa Jaguar.

L’est pas bavard le lézard ,

faut dire qu’il en bave dans l’enfer du Tartare !

 

mais, blague à part, c’est pas vraiment avec moi qu’on se marre,

c’est aussi un cauchemar de fréquenter une femme-cafard.

Pourtant y’a pas de lézard !

on trouvera un accord fêtard,

qui sait peut être au plumard ?

Sous sa peau de dur pour cuir l’a un cœur d’or ce lézard …

Publicités

8 réflexions sur “L’est démerdard l’avatar

      • Je comprends parce que je lis pas mal de littérature française. J’ai un grand amour pour la France. Maintenant, je lis Lamartine, que je trouve très doux et romantique.

  1. et j’aime l’Italie, sua pastasciutta, suo vino … Dino Buzzati, Italo Calvino… Mastroianni , Benigni, Gassman, Fellini … e tanti altri artisti di questo bel paese e anche la sua gente tanta sorridente , expressiva …

Les commentaires sont fermés.