Quand six yeux me contemplent …

Après des mois de navigation je pose ma soucoupe sur une planète verdoyante. Une habitante extraordinaire m’y accueille en silence. Elle est une merveilleuse plante élancée d’où émerge un visage soyeux qu’illuminent six immenses yeux améthyste, ornés de longs cils noirs. La fleur des fleurs repose sur une gracieuse tige protégée par une robe finement dentelée.
Elle gravite lentement autour de moi.
Ses yeux souriants me parlent …
Ils me subjuguent.
 Elle est la magnificence à l’état pur, inégalée même par la plus éclatante des fleurs.
  le vieux Lou solitaire des airs que je suis reste pétrifié d’extase.
 n
Ses regards tendres et dévorants pénètrent les jardins secrets de mon esprit et de mon cœur.
Je frémis de ravissement.
Parfaitement aimé et compris par l’adorable être, mon être plonge dans le délice.
 Il désire à nouveau cet exquis moment, qu’elle m’offre à nouveau …
Je m’oublie totalement pour m’implanter en elle.
Me permettra t-elle un jour d’y semer mes graines d’amour ?

5 réflexions sur “Quand six yeux me contemplent …

  1. être présent, entendre, voir, entièrement … un talent pas si courant ma foi. Merci pour cette vue originale et optimiste, Juliette. Une douce soirée à toi.

  2. le printemps , enfin sa lente arrivée, ramène de l’optimiste 🙂 , ravive la joie qui sommeillait en nous cet hiver, n’est ce pas Gilles toujours à l’écoute ( et à la lecture ), à très bientôt futur navigateur sur mer 😉

Les commentaires sont fermés.