Vidéo

un morceau tout en os, digne de l’âge de fer

 

Chépa si j’oserais les affronter en concert, d’ici qu’ils raccourcissent mes vieux os pour leurs prochaines compositions 😮

8 réflexions sur “un morceau tout en os, digne de l’âge de fer

  1. Moitié brutes, moitié bien léchés avec synthé 64 bits et arrière plan sonore géré par ordinateur. Façade et esprit on ne plus primitifs; une machine sophistiquée derrière. Tu peux y aller, Juliette; ils ne m’ont pas l’air d’improviser des séances de cannibalisme. En attendant, joyeuse Pâque à toi.

    • oui, tu as bien raison dans le fond Gilles, mais j’ai accroché sur ce morceau que je viens de découvrir, même si je n’en écoute plus d’autres d’eux…c’est dépaysant et j’ai remonté quelques minutes le cours du temps, un joli voyage …
      c’est aujourd’hui pâques au tison avec neige sur le balcon …Bise sans os sous le nez 😉

  2. j’ai écouté Dakhabrakha et je ne dois pas être assez subtile pour les préférer 😉 c’est joli mais plus classique , moins original disons…mais les goûts et les couleurs 🙂

    • voudoudioudecrénom boudiou,
      Lifa je l’avais déja écouté mais il y a longtemps sur Bandcamp.
      et je viens de constater qu’il y a Ofnir sur Deezer.

      Je vais sacrifier une coquille d’escargot rempli de jus d’ail à Gaia,
      et jetter le superflu de la boisson sur la haie de laurier du voisin pour calmer les esprits du jardin.

      • tu connaissais déjà alors Rogorigolo ? qu’est ce que tu as comme imagination délirante pour écrire un commentaire comme ça 😀

Les commentaires sont fermés.