Quand la flottille m’horripile

Malgré ses blanches dents souriantes, cynique est sa figure.

D’une « allègre » gauloise, ridicule et sinistre caricature,

qui ne vise qu’à empoisonner la vie de ses semblables

de son parfum rétrograde à l’odeur de nuoc-mâm.

Devant ses pitreries s’esclaffe même le diable!

Elle s’imagine nouvelle Jeanne des temps modernes,

sournoise tire à tout vent ses flèches bas de gamme.

Vulgaire emblème de haine,

amère marchande de poiscaille,

elle se contrefout aussi de ses ouailles !

Publicités

10 réflexions sur “Quand la flottille m’horripile

  1. Elle fait peur!!! Il s’agit de bien voter. Et surtout de ne pas s’abstenir !!!
    Courage, la France!
    Et bise à toi, chère Juliette.

    • ah oui, faut y aller là , et ne pas voter blanc !!! pourvu qu’elle ne passe pas…le monde est déjà assez haineux comme ça hein ?
      Bise et un grand merci Lily

Les commentaires sont fermés.