un effet bœuf

Il est descendu tout schuss de la grande ourse.  Il a commandé, sans kalachnikov, un bœuf Stroganov.

Le snack n’avait pas assez de barbaque. Piano piano il a glissé jusqu’au Mac Do qui l’a dépanné d’un container de hamburgers lyophilisés périmés. Il les a avalés. Il a eu des secousses, a pété un câble. Ses antennes ont appelé à la rescousse. Un ratrak peu affable l’a poussé jusqu’à la casse. Il y a dormi comme une masse. Le lendemain encore capable, il s’est trainé jusqu’à une table d’hôtes. Il y a réclamé du bœuf à la mode. On le lui a servi, accompagné d’herbes locales. Le moral retapé, il est reparti sans hic, se taper un bœuf avec ses potes métalliques.

Délégué du guide des restaurants pour voyageurs intergalactiques, il a envoyé au restaurateur des étoiles de son cœur  …

Moralité, ne restons pas jamais d’acier devant un étranger, on a tout a y gagner  :mrgreen:

Advertisements

10 réflexions sur “un effet bœuf

Helloooo !!!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s