Les fugitifs !

La route n’en finit plus. Mais le camion ralentit enfin sa course, s’arrête. Profitant de l’occasion, ses deux passagers clandestins filent en douce. Par chance, ils se trouvent près d’une épaisse forêt.

both-bears-hugging-love-imageUn cerf brame sur leur passage, pas effarouchée sa biche continue à brouter, papa blaireau, maman blairelle, blaireautins passent pépères sous leurs nez, des corbeaux les survolent en croassant leurs habituels gros mots, des lièvres insouciants batifolent, des pies jacassent sur leurs comptes, un loup grand seigneur les salue du haut de son rocher, un coucou  chante pour eux !

Parfumés d’ irrésistible gentillesse, les fugitifs n’effraient pas le peuple des bois. Ils ont trouvé leur nid d’amour et personne n’empêchera ce couple d’ours, échappé d’un cirque, d’y couler des jours heureux sinon ils deviendraient très très mal léchés 👿

Publicités

13 réflexions sur “Les fugitifs !

  1. en tout cas sont pas assez épais pour affronter l’hiver , tes nounours de cirque !Mets leur vite un bol de miel si tu peux !
    Bizzzz et Pimprenelle

  2. « Ouvrez la cage aux oiseaux » chantait Pierre Perret. J’aimerais qu’on ouvre toutes les cages des cirques. Mais c’est vrai qu’ils sont un peu maigrichons tes nounours, Juliette 😉
    Bees…

  3. J’aime bien le happy end… et là on y est ! Manque plus que le  » et ils eurent beaucoup d’enfant »…
    Ça fait du bien les histoires qui finissent bien !
    Bisousss Juliette

Les commentaires sont fermés.