Quand la magicienne ose

 

Quand à Honfleur , Marguerite et sa bande de mignonnettes essayent de vendre leurs bouquets plastifiés aux passants déjà plumés, survient leur boss Fleuri torchon, éponge aux oreilles en choux fleurs, qui traine un sac bourré d’aigre oseille. Devant leur maigre recette, il sort de grandes fleurs de mâle cupide, pour les battre. Alors surgit sur son char d’assaut une dame, accompagnée par son homme de poigne qui le bombarde d’œufs pourris de punaises de bénitiers… ils emportent les fillettes vers un paradis aux mille senteurs, fleurant délicieusement la douceur.

Reste plus qu’à leur trouver des copains en délivrant les petits gars qui vendent les graines trafiquées de leur boss Mont Diabolico, milliardaire empoisonneur qui mène son jeu de crève cœur.

Lui sera bombardé de bouses de vaches folles …

Publicités

15 réflexions sur “Quand la magicienne ose

  1. ◘ẅ◘ dit :

    Bravo pour les jeux de mots, Juliette.
    Et je ne connaissais pas la localité de Crève-Coeur, joli nom.

    • je ne connaissais pas non plus le joli nom du siège social de Monsanto avant ce billet, Nathalie, il a fait fort ce diabolico :mrgreen: bises et joli week end , miaou 🙂

Les commentaires sont fermés.