L’excentricité d’une Vénusienne bouleverse ses paramètres

Arrivé droit de l’hexagone au Triangle d’or, un géomètre perd la boule pour une migrante extraterrestre. Mais, devant ses courbes semi-cubiques, hors normes, sa figure à l’ovale imparfait, son nez, tétraèdre tronqué, surmonté d’yeux trapézoïdaux, il ne sent pas à la hauteur.

Raoul Giordan : MétéorsA l’angle d’une zone louche, il cogite en fumant un cône sous un rayon de lune, lorsque, fâcheuse coïncidence, un type complètement d’équerre, au regard oblique, d’un cri aigu lui réclame des ronds. Craignant de se retrouver la tête au carré, notre homme lui offre un rectangleIncidence, des loustics convergent vers lui, exigent des suppléments. Face à son refus ils lui lancent des pavés.

Ils n’ont heureusement pas le compas dans l’œil. Ses pieds plats, fuiront en flèches dans la périphérie pentue. Le matin venu, son disque rayé, déclare sa flamme à l’endormie :

Consentira t-elle à son désir d’arpenter sa propriété privée ?

Publicités

16 réflexions sur “L’excentricité d’une Vénusienne bouleverse ses paramètres

  1. Mis tu es bonne en géométrie, dis-donc!

    Tiens, voici le masque que ton géomètre aurait pu porter pour séduire ta Vénusienne :

    • ah ouiii ! son crane géométrique me séduit aussi !!! dommage que je sois mariée 😥
      .
      on rend la box à l’école ce soir, vivement la neuve , sont longs SFR , grrrrr !

  2. Découvrir les mots de la géométrie avec toi…ca semble carrément simple! Tu mènes rondement ce récit ludique parallèlement à la musique !
    Bon, j' »arête  » … Vue sous cet angle, ton imagination est infinie!!! Bise et bonne semaine !

  3. py dit :

    Cela me rappelle ma terminale. Quand je jouais avec les mots pour impressionner les filles. Mais finalement ça marchait pas aussi bien que ça!

Les commentaires sont fermés.