Vieilles comptines coquines ou craignos pour les gosses

Des vraiment glauques …

Jean Petit qui danse : Jean Petit fut, en 1643, l’un des deux chefs de la révolte des croquants du Bas-Rouergue. Cette chanson détaille, pour les enseigner aux petits, les parties de son corps rouées sur la place publique

Alouette : une pauvre alouette se retrouve entièrement plumée (je me souviens avoir pleuré sur elle, à l’école, vrai de vrai …)

Il était un p’tit cordonnier : Une  chansonnette familiale où l’enfant apprend que taper (un peu mais pas trop) sur son épouse après une journée de boulot arrosée d’un bon apéro, c’est normal

Ne pleure pas Jeannette : Jeannette pleure parce que celui qu’elle aime doit être pendu, alors comme on en a marre de ses braillements, ni une ni deux,  on la pend avec lui.

C’est vrai qu’il est primordial de confronter très tôt les gosses à la réalité .

Si vous en connaissez d’autres :mrgreen:

Publicités

22 réflexions sur “Vieilles comptines coquines ou craignos pour les gosses

  1. « la mère Michel » qui a perdu son chat, et le père Lustucru qui l’a vendu pour un lapin ! Grrr….c’est horrible ces comptines, tout comme les contes de fée d’ailleurs. Ils étaient sadiques avant !!!

  2. « A la claire fontaine »:

    Ces paroles :

    « J’ai perdu mon ami
    Sans l’avoir mérité
    Pour un bouton de rose
    Que je lui refusai

    Je voudrais que la rose
    fut encore au rosier
    et que le rosier même
    fut à la mer jeté »

    Il y a des variantes, mais ce sont ces paroles que je préfère,
    on pourrait y voir quelque chose de gentiment coquin quand on a l’esprit mal tourné comme moi.
    .
    Ceci étant j’adore cette chanson.
    .

      • Je la connaissais étant gosse en tout cas.
        Les comptines pour gosses sont parfois hard.
        Par exemple : « Sur le pont de Nantes »:
        Une fille est allée danser avec l’aide de son frère alors que les parents l’ont interdit, le pont s’effondre et couic toute la compagnie…
        Et ça finit par : »voilà le sort des enfants obstinés ».
        Belle morale, n’est-ce pas?

  3. Mon père m’a donné un mari
    Mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
    Mon père m’a donné un mari
    Mon Dieu, quel homme, qu’il est petit !
    Du charme des mariages arrangés… et peut-être aussi de certaines éventuelles insatisfactions… Oui, le terrain est glissant 😀 Après moult aventures (le feu prend au lit et le petit mari fini rôti (non vraiment pas de taille!), ensuite un chat le confond avec une souri, etc) voici la conclusion de la chanson :
    Fillette qui prenez un mari
    Mon Dieu, quel homme, quel petit homme !
    Fillette qui prenez un mari
    Ne le prenez pas si petit !

  4. Hé oui les comptines pour enfants c’est comme les contes pour enfants : »le petit chaperon rouge , la belle au bois dormant , Barbe Bleue « etc etc ….tout ça est à connotation sexuelle , mais bien cachée ….
    Elle est très amusante ta vidéo .
    Bizzz
    ps : tu ne serais pas tentée par mon petit protégé ? Il est vraiment craquant .

    • les comptines ou contes pour enfants à connotation sexuelle passent quand ils ont de l’humour, mais pas ceux déprimants, macabres, violents cités par Mo, Martine et moi qui banalisent hypocritement la cruauté sur les humains(dont celui de Barbe bleue) ou sur les animaux …

    • ma petite tuffette , si tu avais enlevé tes boules Quies, tu l’aurais entendue se faire décortiquer par Topito sur sa vidéo 😉

Les commentaires sont fermés.