La main d’or !

Elle est arrivĂ©e je ne sais comment chez moi. Elle a doucement claquĂ© des doigts. Elle Ă©tait si gentille que je l’ai adoptĂ©e. Et puis, j’ai eu une copine, alors pour un oui et pour un non, elle m’a rĂ©clamĂ©.  Mademoiselle a dĂ©sirĂ© Ă  tout bout de champ que je la soigne du bout des ongles jusqu’au poignet : je suis devenu un manucure expert.

Et, un jour, elle m’a confiĂ© dans un poignant poĂšme que je la nĂ©gligeais. Elle m’a demandĂ© davantage de soins. AmusĂ©, j’ai cĂ©dĂ© Ă  son jeu. La situation s’est considĂ©rablement dĂ©gradĂ©e avec ma compagne. Me surprenant une nuit mangeant dans la paume de la main, elle m’a claquĂ© avant de claquer la porte.

Ma douce main me comble, et puis au moins elle, elle ne parle pas, ne crie pas, ne rechigne pas à nettoyer, cuisine et joue de la basse à merveille. Elle a gagné haut la main toute mon affectueuse admiration !

Vais je lui demander sa main ?

Publicités

20 réflexions sur “La main d’or !

    • ah !oui j’aime ce vieux groupe Japan ( vu en concert 😀 ) et j’adore le doigtĂ© du regrettĂ© bassiste Mick Karn : aprĂšs il a jouĂ© avec Peter Murphy ( Bauhaus ) dans Dalis Car.

  1. corne d'abondance dit :

    Il ne faut pas « mordre la main qui te nourrit » c’est ce qui se pratique dans les autres pays. En France c’est le contraire. Mordre la main qui te nourrit, c’est classe, c’est ĂȘtre libre, c’est combattre pour la justice….etc. C’est pourquoi il y a tant de parasites-racailles qui ont bonne conscience en France.

    • L’homme aux cent mille volts et peut ĂȘtre aux cent mille mains aussi  » romantique coquine » que tu es !

Les commentaires sont fermés.