La copine

J’héberge depuis quelques temps une copine avec ses gros ennuis : son époux l’a quittée, elle a perdu son emploi pour finalement se faire virer de son appartement.

Je lui cherche du boulot parce qu’elle n’en a pas le courage. Je lui donne un peu d’argent de poche,  je la nourrie laborieusement car elle est très difficile. Elle m’emprunte des vêtements qu’elle me rend sales, ma voiture, qu’elle ramène le réservoir vide. Elle a commencé à emprunter mon mari pour des virées nocturnes. Quand elle s’est incrustée dans notre lit j’ai migré sur le divan. J’ai perdu le sommeil, la force de me lever pour aller travailler.

Hier soir je me suis un peu énervée et leur ai hurlé de dégager. Ils m’ont foutue à la porte !!! J’ai passé la nuit chez une copine qui m’a proposé de m’héberger quelques temps …son mari est vraiment charmant …

La version masculine chantée par Henri Salvatore,  jouée à la trompette par Boris Vian le parolier ! 
Advertisements

25 réflexions sur “La copine

  1. Comme quoi…faut bien connaître sa copine avant de l’aider!!! Mais franchement, comment pouvais-tu être sa copine??? 😱😜
    Heureusement ce n’est qu’une chanson! Bise de cÅ“ur, chère Juliette!

    • on peut se tromper lourdement sur quelqu’un ou ce quelqu’un changer lourdement Lily 🙄 mais ce n’est qu’une farce de ma part 😉
      bise

  2. verre de terre dit :

    C’est vrai que c’est pas facile. Tout le monde peut se tromper! Comment imaginer qu’une personne qui s’est fait virer par son mari, fait virer de son appartement, fait virer de son job…soit une personne douteuse?

    C’est comme toutes ces personnes qui vivent au crochet des autres mais ont un discours si aimable. Comment pourrait-on imaginer qu’ils vous feraient les poches sur votre lit de mort en vous tenant un discours moralisateur! Manipuler, c’est un métier pour lequel il y a des pros!

    • heureusement que c’est un article pour de rire avec cette chanson comique d’henri Salvatore et de Boris Vian …

      • verre de terre dit :

        Oui, oui, juliette, c’est juste pour rire. Ce genre de personnes partageuses et si sympathiques n’existent pas dans la vraie vie.

        Je suis convainc que henri et boris voulaient juste nous faire rire!

  3. C’est un cycle sans fin? La malheureuse pourra bientôt squatter chez la nouvelle copine de son mari et l’expulser à son tour.

    “La roue tourne, la roue tourne,
    Répétait madame Irma;

    Quand le camion l’écrasa »

  4. Et ouaiiii on peut se tromper sur la véritable personnalité des gens… 😦
    Un éternel recommencement ?
    Bon week end Juliette

    • oui un éternel recommencement Myo … et bientôt celui du printemps ! vivement qu’il arrive ce Désiré et bon week end à toi 😉

  5. Tiens c’est marrant, ça me rappelle quelque chose ! Bon, enfin, vive Salvador et Boris Vian ! Bon week-end Juju, bises

  6. C’est marrant, c’est un peu construit comme la chanson « Ah ! Si j’avais un franc cinquante … » du même Boris Vian 🙂

    • ◘ẅ◘ dit :

      Reprise par le très jeune Sammy Davis Jr, déjà une bête de scène !

      • il est tout mignon , merci Nathalie ! je suis même allée écouter la version originale ( Je crois d’Amstrong ) 😉

  7. J’ ai un pote au grand coeur qui est passé par toutes ces misères avec deux femmes et qui finalement se retrouve étranger chez lui pour avoir recueilli un copain d’ enfance alcoolique au dernier degré qui s’ est incrusté ! Bisous PS il neige !!!!!!!!!

  8. Ton historiette c’est un peu comme quand tu manges des spaghettis: tu aspires une spaghetti et tu finis par avaler le plat comme une grosse couleuvre….

    • Le pigeon dit :

      Oui, il y en a un sacré paquet de gens comme cela. Et en plus ils sont dans le déni total d’être des parasites sans aucune morale. Et ils ont tout un discours moralisateur donneur de leçon. On est mal! On est mal!

Les commentaires sont fermés.