J’aime mon chemin

Je le suivrai jusqu’au bout sans en dévier

Et les tas de pierres qui l’encombrent

Les gros cailloux qui me font trébucher

Les rocs qui veulent creuser sa tombe

Mes mains les enlèvent ou mes Docs les dégagent

Mon doux chemin coloré suit son cours sans se hâter

Paisible, serein, amical, sans pièges ni pesants adages

Il vit en moi depuis des décennies et ceux qui le honnissent

N’iront pas dans son paradis

A moins qu’ils ne renient

leurs vilaineries !

Advertisements

17 réflexions sur “J’aime mon chemin

  1. Et toc !
    Tu as bien raison Juliette,
    Ce n’est déjà pas toujours facile de cheminer, alors si en plus, certains s’avisent de nous empêcher de cheminer en rond ou en carré ……je ne donne pas cher de leur peau 😊
    Moi j’ai passé l’âge de m’occuper de ce que les gens pensent…et je ne m’en porte pas plus mal

    Bisous et bonne journée

    • je l’ai aussi passé Marie et même avant de le passer je m’en fichais, mais un caillou de trop peut faire une coulée de boue …
      bisou

  2. ◘ẅ◘ dit :

    Très joli texte, Juliette, j’aime beaucoup. Alors, les vacances sont finies, tu vas pouvoir te reposer ? 😉

    • oui Nathalie tu es adorable ❤ d'y penser, encore 2 gros jours de nettoyage! l'ambiance s'est vite détériorée en cuisine (comme d'hab ) et comme j'étais la seule nana j’en ai soupé des lourdes ( comme l'été dernier )…
      ce sont loin d’être des tendres les cuistots et leurs acolytes, qui n’ont qu’une hâte se tirer d'un trou où ils s'emmerdent ! ils n’apprécient même pas la beauté du paysages ces rustres de la ville :mrgreen:

      Heureusement qu’il y a les petits ados tellement plus amicaux et gentils pour m’égayer …et quand tu vois que beaucoup de gens critiquent la jeunesse …
      un gros bisou mimine minette 😉

  3. En été, sur les chemins de montagne,
    je propose une nouvelle discipline sportive.

    Le VTT, les randonnées, c’est trop classique,
    vous êtes un prêt-a-tout, alors place au roulé-boulé …

    Le roulé-boulé, c’est trop classe, on se roule en boule et on descends
    sur les petits chemins caillouteux.

    Sensations garanties!

    Témoignages:

    Roger O. de Angers:
    j’ai essayé, c’est marrant! on se fend la gueule à tous les coups.

    Isabelle M.B. de Toulouse:
    fai très sfortif mais faut pas foisir une défente trop pentue.

    François H. de Paris:
    Si ça peux remonter ma côte de popularité, je veux bien essayé.

Les commentaires sont fermés.