Comme un oiseau sur la branche

Je suis mordu de madem’Oiselle,  avec elle je suis au paradis , elle a colorĂ© ma vie.

173300_1264673494_large

Ne t’envole jamais trop loin de moi ma jolie, promis ?  j’en dĂ©pĂ©rirais Ă  petit feu. Pique moi tant que tu le veux de ton dard affectueux  si gentiment moqueur mais ne me mord jamais mĂ©chamment, j’en serais trop malheureux!

Offre moi seulement le plus souvent que tu le veux tes vers sucrĂ©s et jamais je ne te blesserai ni te dĂ©laisserai  murmure t-elle en versant de sa flĂ»te son exquis nectar d’amour entre mes lĂšvres…

Advertisements

8 réflexions sur “Comme un oiseau sur la branche

  1. DrĂŽle de bestiole… Tu as ça dans tes alpages? 😉
    A part ça, je suis Ă©tonnĂ©e que tu nous mettes du Donovan, ça ne ressemble pas Ă  ton rock habituel…

    • j’aime bien Donovan mais pas tout ! il a de supers morceaux dont des gais, celui ci par exemple …et je l’ai dĂ©jĂ  mis sur quelques billets 😉

      • oui ça s’Ă©coute 🙂
        mais avoue que ton piaf a une drĂŽle de tĂȘte !
        bizzz et coin de l’Ăątre , ça caille ce soir , le vent est de la partie , j’ai bien failli m’envoler aussi !

        • moi je l’aime bien cet oiseau original de toutes les couleurs 😀
          ici les giboulĂ©es de mars ont commencĂ© , pluie, vent, grĂȘle, neige …
          bisous Tuffettine et bonnes vacances Ă  ta petite Cosette

Les commentaires sont fermés.