Elle reste nature, elle !

Elle, elle est sans simagrĂ©es, ni arriĂšre-pensĂ©es, ni rancƓurs. Elle est notre univers. Elle est la mĂšre de tous les ĂȘtres vivants.

octavio-ocampo-2Nous l’assassinons Ă  petits feux pour nous gaver de ses fruits gratuits, mais pourtant, elle, elle est sans nulle haine envers ceux qui la meurtrissent pour un maudit blĂ© avec lequel ils finiront, les chanceux ! enterrĂ©s trois pieds sous terre. Un blĂ© polluant de nature humaine qui dĂ©truit aussi l’humanitĂ©. Ses blessures la font rĂ©agir par des catastrophes de plus en plus violentes, qu’elle ne prĂ©mĂ©dite pas elle, qui n’a pas un esprit revanchard et, malgrĂ© nos horreurs, elle continue Ă  nourrir ses oisillons.

Je l’aime! elle est ma belle croyance de paĂŻenne. Voyez vous son visage dans le ciel d’Octavio Campo ?

Advertisements

11 réflexions sur “Elle reste nature, elle !

  1. J’ai lu un roman de SF dont j’ai oubliĂ© le titre et dans lequel la Terre, justement, se retournait contre l’humanitĂ© en utilisant les animaux comme armes.

Les commentaires sont fermés.