L’happy oeuvre 🐙

Insatiables amoureuses aux grands cƓurs, des ondines chipies Ɠuvrent, artistiquement enchevĂȘtrĂ©es les unes sur les autres, pour former un unique corps. Ce dernier mis au point elles divaguent, font des clins d’Ɠil aguicheurs aux plongeurs, puis les saisissent entre leurs longs bras prometteurs.

Emma Fay : body painting

Tendrement manipulĂ©s, les piĂ©gĂ©s passent un quart d’heure jouissif, goĂ»tĂ©s et embrassĂ©s par de gourmettes ventouses. Le souci est qu’aprĂšs le lĂącher prise des accrocheuses les bienheureux resteront marquĂ©s de suçons Ă  encre indĂ©lĂ©bile. D’oĂč cet hiver un renouveau du succĂšs des cols roulĂ©s …

Sur les body painting de la talentueuse Emma Fay

Publicités

11 réflexions sur “L’happy oeuvre 🐙

  1. Incroyables ces fameuses Ă  tentacules… avec tous ces suçons le bienheureux pourrait ĂȘtre suspectĂ© de varicelle bleue 😀

  2. L’image est bien intrigante. J’essayais comme Pascal de dĂ©mĂȘler cette Ă©cheveau humain mais cela fatigue vite la vue!

Les commentaires sont fermés.