Idiote déconfiture

Douce Clémentine, a toujours été bonne poire voir courge et aujourd’hui, alors que son portefeuille est aussi sec qu’un citron pressé, personne ne remplit son panier afin qu’elle se régale de son péché mignon : les confitures.
Aussi, loin de sucrer les  fraises, part elle en expédition de gourmandise à Cassis y visiter en douce, déguisée en kiwi Austral, un verger. Dans le jus, moins bourrée qu’un coing, mais aussi farcie qu’une datte, elle carambole sur la route un poteau, cabosse son carrosse kaki, brule l‘orange sous la barbe d’une aubergine qui lui colle une amande… mais elle garde la banane et quoique très mure grimpe sur un cocotier;
 » Hé ! toi gaffe aux pruneaux, descend sinon t’es marron  » hurle figue molle le garde champêtre; ne pouvant tomber dans d’absentes pommes, clémentine lui envoie une grenade sur la citrouille.
Dans une amère marmelade jusqu’au cou elle sera obligée de se payer un avocat …à la noix !
La totale déconfiture !
Publicités

20 réflexions sur “Idiote déconfiture

    • je n’en ai pas fait cet été Lily, j’ai eu trop de boulot à la colo. un gros bisou de Marseille qui est très loin de sentir la confiture, vivement que je retrouve le bon parfum du crottin de moutons 😀

  1. Tu m’a fais retrouver des sensations sucrées que je réprime de force; mais aussi des sensations d’agilité avec Little Richard….que j’assume.

Les commentaires sont fermés.