♪L’encanailléღ

Quand Damo Suzuki, jeune Japonais errant en Europe, avec sa gratte qui le démange et le nourrit, est découvert en 70, dans un rue Allemande par le groupe de rock Can  (anachronisme de Communisme Anarchisme Nihilisme) en manque de son chanteur  Malcolm Mooney ( parti sur les conseils d’un psy) monte sur les planches, il est déjà dans un fantastique trip.

Abusait il de vitamines C illicites ?

Métamorphosé sur scène en loup au chant sauvage, il envoûte un public ébahi devant la douce folie, de ce gars surprenant qui , sachant tout juste parler Anglais improvise, mélange à ses textes des mots Japonais ainsi qu’un langage qu’il invente. Et voici quelques minutes d’un concert fou ! fou! fou !!!

Après 3 ans et 3 albums : Tago Mago, Future Days et Ege Bamyasi, il devient en 73 témoin de Jéhovah après son mariage avec une adepte et quitte le monde de la zique. 

Étrange conversion due à l’amour ou bien à la dope ?

Il revient en 83 avec son propre groupe, Damo Suzuki’s Network, avec lequel il improvise encore devant force témoins !

Publicités

17 réflexions sur “♪L’encanailléღ

  1. Il a pas joué dans les 7 samouraïs ??? 🙂
    Bref. C’est assez convaincant, je reconnais. Très sympa cette musique.

      • Sérieux ? Et pourquoi pas ? Je ne connaissais pas du tout, j’ai écouté un bon 20 minutes du concert, je trouve ça vraiment cool ! Je ne dis pas que je n’écouterais que ça, mais franchement, ça ne me déplaît pas. C’est un esprit très seventies… Aut’chose que toute la soupe qu’on nous sert aujourd’hui !
        Enfin… La musique c’est un débat sans fin !!!

Les commentaires sont fermés.