Une 🐭 et des hommes

DSCN03392.Voici la bestiole souris, musaraigne ou campagnole ? nous avons du mal à l’identifier, car queue comprise, elle est aussi grande que la moitié de mon riquiqui, trouvée par nos voisins, ce matin dans leur séjour. Abandonnée par ses parents elle gisait sur le carrelage dans un piteux état ! elle est actuellement dans un petit carton, dehors sur une table, entourée de minuscules morceaux de mozzarella  !  Que vont ils faire d’elle ? la garder pour qu’elle fasse des rejetons à gogo qui pillent nos provisions et potagers ?  l’engraisser pour la mijoter cet hiver en ragout, la remettre dans la nature sous mortelle peine qu’elle serve de repas à un oiseau, un renard, un chat ?  ce soir, à l’apéro, ils aviserons, si nous ne la croquons pas  !

DSCN03382En tout cas elle est mimine  !!!

Publicités

25 réflexions sur “Une 🐭 et des hommes

  1. J’ai souri, cela peut toujours servir pour stimuler des vocalises à condition de la lâcher dans un salon de thé mondain.

    Ps: Ne pas oublier de filmer la scène pour notre régal 😉

    • nous ne fréquentons pas les salons de thé mondains, ils ne sont pas nos tasses de thé 🙄 et puis ces gens là la bousilleraient je crois …

      • ◘ẅ◘ dit :

        Si les parents l’avaient laissée, c’est qu’il y avait une raison…

        • je viens de lire que lors d’un transport pour changer de nid, un souriceau pouvait se détacher de la mamelle de la mère mais que normalement celle ci revient le chercher dans les heures qui suivent ! les copains auraient peut être pas du le ramasser alors …

    • c’était juste un geste de sauvetage … les copains l’auraient relâchée une fois retapée …Et question rongeurs, j’adore les écureuils, si vifs, agiles, en voie de disparition d’ailleurs …

      • Ah oui un écureuil c’est autre chose… Par rongeur j’entendais plutôt des bestioles moins sympathiques !

  2. Marlaguette dit :

    Je rigole quand je pense à toutes les bestioles que j’ai essayé de sauver avec plus ou moins de succès depuis la nuit des temps…

      • je crois Mo que nous faisons déjà un élevage de souricettes, que les murs épais et troués comme du gruyère de la vieille baraque qu’on habite en sont farcis!
        la nuit quand il n’y a pas un bruit j’entends, surtout en hiver, leurs cricris et nous en avons trouvé une la semaine dernière dans le placard de la cuisine qui se goinfrait d’une pâte plus grosse qu’elle 😀
        elle s’est tirée vite fait bien fait …On ne l’a pas plus revue ! mais bon c’est pas grave tant qu’elles ne squattent pas notre lit !

  3. « les temps qui courent  » merci de corriger …chuis tellement fatiguée que je ne sais plus écrire correctement . Re-bisous .

Les commentaires sont fermés.