Des cas marrades pas cucul

Kat alias « la calamité »  met son kilt, son anorak, son képi puis file sur son kart copuler avec son coït préféré Frank alias »la cata »
punkQuel look kitch avec ses spikes. Un kawa, un cake aux kiwis arrosé d’un cocktail de saké-raki, les font danser sur du punk ska , un stick de kif attaquer un kamasutra Bukowskien…Une commère armée d’un kalachnikov en plastoc, un kakatoès sur le crane  criant aux keufs, débarque: sketch Kafkaïen. Frank d’un coup de karcher leur cloue le bec.
Il propose à sa cop de partir illico au Qatar pour un trek en kayak. Pas kamikase elle refuse, mais kleptomane pique ses Kundera, Kérouac, le K de Buzzati, ses killing joke, Kraftwerk, Kubrick, Hara-Kiri et compagnie, ses kilos de noix de kola, jusqu’à son sac kangourou dans lequel elle jette tout avec ses quelques kopecks, ne lui laissant à picorer que cacahuètes, puis se casse en klaxonnant …  » A bientôt sur un pic du Kilimandjaro !  »
Publicités

17 réflexions sur “Des cas marrades pas cucul

  1. Ki ka fait kaka kaki kollé au kuku !
    C’ est chanson d’ il y a une dizaine d’ années , c’ est presque du rockkkkkk !
    Bisous

    • 😉 je me suis amusée avec pas mal de lettres de l’alphabet en 10 ans de bloguerie, Myo, et ce n’est pas fini …

      • Alors que la fête des mots continue Juliette !!!! Au fait si tu te ballades du cote de mon blog tu découvriras dans mon pêle mêle photo 2 photos de pivoines, me semble que tu aimes particulierement cette fleur… 😀

Les commentaires sont fermés.