Quand une aubergine part en biberine

Je suis allée chercher quelques légumes dans la cave, je n’y avais pas mis les pieds depuis des jours,  j’ai allumé, quand a bondi devant eux un minuscule monstre aux dents aussi acérées que de fines aiguilles. Un animalum à tête d’aubergine , revêtu des défroques des primeurs de notre réserve végétalum vinicolum , me réclamant, sous peine de me faire la peau, de nouvelles denrées pour alimenter la sienne. Cet alien à l’haleine pas vraiment fraiche, pour ne pas dire fétide, avait, je l’ai senti, le sang très chaud. Aussi, apeurée à l’idée de recevoir un coup incisif de cette aubergine pas vraiment in,  lui ai je payé hypocritement un pot de bienvenue, sans toutefois lui promettre un  pot de revoyure.

aubergine alien : ArcimboldoElle n’est toujours pas sortie de l’auberge … je vais la refiler en douce aux copains voisins,  la repiquer  dans leurs jardins :  entre amis on partage :mrgreen:

Publicités

13 réflexions sur “Quand une aubergine part en biberine

  1. C’est vrai que c’est tout à fait ça… L’alien de Ridley Scott a une tête d’aubergine ! Merde alors… Je vais le regarder différemment maintenant 🙂

    • c’est l’alien d’Arcimboldo ( vieux peintre moyen ageux) que Michel ( vieux pote de blog) a transformé pour mes vilains yeux en gif , y’a 3 ANS ..
      T’es calé en cinéma !!!

      ils ont la même gueule

      • Belle inspiration de Michel 😉
        Ah la la Alien… Un film culte, une référence… Qui n’a pas vomi au moins une fois toutes les aubergines ingurgitées au repas en regardant ce film ?

  2. Ta musique monstrueuse a fait sursauter ma chatte; j’ai fermé la porte à double tour ainsi que les volets: ce soir ça sent l’aubergine fétide…..

  3. la musique monstrueuse ! ah ! bon 🙄 peureux ! c’est un bon vieux groupe des années 60 : John’s Children

Les commentaires sont fermés.