Quand Lucie fer à cheval sur ses beaux principes s’emballe

Elle fulmine, elle n’ y croit plus dur comme fer, à repasser sa vie dans sa tête, elle comprend qu’elle ne vaut plus un clou. A son age canonique, elle se retrouve pourtant au clou, achetée par un plouc qui, ne sachant point planter le moindre clou,  espère tout de même la suspendre à son mur de fer. Mais elle, avec son humour féroce, écrase son maigre tortionnaire, clou au look cruel, et de toutes ses forces étête le dernier de ceux qui veut encore la blesser profondément, s’enfoncer dans ses trous déjà béants, l’accrocher sur une façade pour qu’elle porte bonheur.

ben-chen-illustrations-30-676x528Heureuse d’avoir saboter le travail, de celui qui espérait la mettre aux fers , Lucie Fer qui n’a jamais garni que les sabots de chevaux chevaleresques tombe les quatre fers en l’air  ! Non, elle ne sera jamais le clou d’un spectacle bas de gamme , plutôt aller en enfer …

Mieux vaut décrocher avant que d’être malproprement vissé 🙄

Publicités

13 réflexions sur “Quand Lucie fer à cheval sur ses beaux principes s’emballe

  1. Pourquoi ne pas se trouver un amant si aimant qu’elle se plaquerait définitivement à lui. Il n’y a pas d’âge pour ça.
    Bises Juliette

  2. oooh Mamie geo avait le même aimant dans sa cousette , qu’est ce que j’ai pu jouer et expérimenter avec quand j’étais ptiote !!!! 😀

  3. hello à toi , Juliette !
    dès fois et de plus en plus souvent quand je te lis , ça rebondit à l’intérieur de mon petit coeur de marbre , ça sonne comme un écho, nous martyre de l’homme qu’on fidèlement aime , ça rapporte que des clous , c’est déjà ça de pris pour m’accrocher sur ma croix , mon dios !

Les commentaires sont fermés.