A Marseille même les fleurs tirent la gueule

Fleur triste

Fleur tristounette

8 jours passés dans la ville au vieux port bouché par une gigantesque sardine m’ont amplement suffi, vu l’ambiance générale qui y règne…j’ignore si dans toutes les villes elle est aussi sombre, mais à Marseille, où je pose assez souvent mes Docs bouseuses, la tristesse est aussi flagrante que l’absence d’un nez au milieu d’une figure.

Son climat débonnaire s’est en quelques mois nettement débonnifié  (est ce une conséquence du réchauffement climatique?) : les visages souriants dans les lieux publics se comptent sur les doigts de mains et pieds, quant aux galéjades qui font sa réputation de fadade, je n’en ai point entendues…la morosité semble de mise, et ce même chez les fleurs. Ouf, dans mon jardin elles rigolent encore ! pourvu que ça dure …

Fleur joyeuse

Fleur joyeuse

Advertisements

37 réflexions sur “A Marseille même les fleurs tirent la gueule

  1. Je garde un souvenir très mitigé de mon passage à Marseille il y a quelques mois, aussi pour cela. Quand le manque d’âme de cette ville me sauta, quant à moi, aux yeux.

    • A Marseille pourtant plus d’un million d’âmes vivent Romain … j’y ai habité 10 ans, j’y retourne régulièrement (voir mon papa), et la semaine dernière j’ai trouvé cette ville triste (presque à en mourir ) , ça m’a sauté aux yeux…mais peut être le monde entier devient il triste à en mourir ?
      en tout cas je suis heureuse de vivre à la cambrousse …

  2. Les fleurs sourient à ceux et celles dont le regard est bienveillant! Dommage qu’elles n’en trouvent pas partout! Pressés ou moroses, les passants les ignorent,malheureusement! Bise, sourire pour toi, Juliette.

    • oui Lily , tu l’as vécu récemment …moi un type m’a violemment poussée hors du bus alors que je lui ai simplement demandé de me laisser sortir ! j’ai riposté par un connard …

  3. Je croyais qu’à Marseille c’était « plus belle la vie » ! 😉
    Je ne connais Marseille que par la voie ferrée, quand je vais à Toulon .

    • une image médiatique Pat , trop nul ce feuilleton …mais tu le sais …
      as tu lu  » Le soleil des mourants » de Jean claude Izzo ?  » un Marseillais pur souche

  4. https://plus.google.com/u/0/photos/103292260776749303206/albums/5983282577154345185

    Oui, comme nous le dit Mamie, tout est une question de regard, d’attitude…

    J’ai personnellement habité et quitté Marseille, davantage pour ses excès de vitalité que d’ennui, et puis pour fuir ce putain de bordel de merde de Mistral

    Mais j’adore Marseille pour sa richesse culturelle, historique, patrimoniale,

    Marseille ce sont ses anciens quais/ports rénovés, son Mucem, et ses Îles, ses cotes fantastiques…….Les Goudes, etc.

    Et puis encore les Friches artistiques, la nuit, toussa quoi, de l’abondance, voilà, pour qui ouvre ses yeux et ferme la télé, et prends le temps d’aller…..

      • Mais je comprends ce fait que la comparaison, avec la paix de la cambrouse, la fureur urbaine ne souffre pas la comparaison……, j’avais alors fui Marseille pour Paris….., il m’aura fallu un peu plus de temps pour arriver à saturation à Paris, là aussi, la richesse m’avait subjugué….., mais une fois découvert…, bien que l’on ne se lasse jamais d’explorer une ville ou un village……, mais la sauvagerie urbaine, oui, quelle tristesse!

  5. Faits divers en direct

    Région en direct
    Vendredi 03/04/2015 à 11H03 Marseille

    Vers 10 heures ce vendredi matin, un homme d’une soixantaine d’années s’est garé sur le parking du centre commercial Grand Littoral (15e) à Marseille. Il est sorti de l’habitacle et s’est donné la mort d’un coup de fusil de chasse.

    Juste avant, selon nos informations, il aurait abattu son chien. Un dispositif de police est en place.
    —————–
    pourtant on a une belle vue sur le port et la mer du centre commercial …

  6. J’ai dû voir Marseille quand j’étais enfant et je n’en garde guère de souvenirs… Mais si les gens du Midi perdent leur proverbiale faconde, où va-t-on? 😉

  7. Alors si la morosité prend son aise, ne pas nier les difficultés, mais montrer ce qui marche, valoriser et mettre en lumière ce qui peut l’être ! Quand je pense à Marseille, c’est la mélancolie qui me gagne pour toute cette délicieuse enfance que j’y ai eu…

    • si tu as passé une délicieuse enfance dans cette belle ville, parce qu’elle est belle, quand on prend le temps de visiter ses vieux quartiers, c’est logique que tu l’aimes … je n’y ai pas vécu une super adolescence (c’est peut être aussi pour ça qu’elle me reste en travers de la gorge 🙄 ) … mais elle est devenue si triste, et moi non 😉 merci pour ta visite Myo !

  8. J’y suis allée dans les années 80, ce n’était pas la joie ! déjà …
    On doit bien trouver un quartier qui fleurisse joyeux ! Bises et merci pour mon anniv !

    • Exactement, et comme l’album photos que j’ai posté plus haut, il y a vraiment de fabuleux et d’extraordinaires trésors….., et puis la morosité est bien ambiante partout, mais est-ce propre à Marseille…., pas vraiment convaincu que oui…., compte tenu du contexte global, social, politique, etc…..

  9. J’y suis allé que 3 fois dans ma vie, une seule restera un bon souvenir, quand je suis allé saluer Note Dame de la Garde. La 2e fois y’avait une grève des éboueurs, les rues étaient sales et puantes ! Et la 3e fois j’ai passé 3 h dans la gare Saint Charles à attendre mon train…

    • pour les 2 dernières fois tu n’as pas eu de chance 🙄 tu n’as pas vu la mer alors ?
      je l’ai photographiée la Notre dame de la Garde, sous le soleil couchant . si tu cliques dessus tu la vois en grand 😉

Les commentaires sont fermés.