♪♫♥Quand le Rock’n’Roll a commencé à rouler sa bosse♥♪♫

En 1951, Alan Freed, avec son émission de radio Moondog’s Rockand Roll Party, attaque à populariser aux États-Unis le rock and roll auquel il donne même son nom : il est une expression de chansons rhythm and blues qui signifie « danser ou faire l’amour » ( Joli non ? ). Freed sera le premier D.J blanc à aider énergiquement les musiciens noirs, et leur  » musique du diable« , en organisant leurs concerts.

En 57, son émission de télé est annulée car le chanteur noir, âgé de 15 ans, Frankie Lymon  (dont s’est inspiré Mickael Jackson) est filmé, ô grand scandale :mrgreen: , dansant avec une blanche. Freed a à dos la « bonne société américaine  » pour laquelle il est « l’ennemi public numéro 1 ». Elle achèvera à grands coups de procès sa peau en 65 😦

Il écrit des textes pour Chuck Berry le king du rock’n’roll  à mon avis, plus qu’Elvis, qui trop poseur n’a jamais touché mon coeur 😀

Mr Freed est aussi acteur dans : Rock Around the Clock , Rock, Rock, Rock, Mr. Rock and Roll , Don’t Knock the Rock et Go, Johnny Go! avec ses potes musiciens dont pas mal quitteront jeunes la scène, en voici 3 …

Et il y avait Bill Haley, Buddy Holly, Karl Perkins, Jerry Lee Lewis, Johnny Cash, Bo Diddley … plus d’autres illustres inconnus rock’n’rollers, pauvres oubliés des années 50  …

Publicités

17 réflexions sur “♪♫♥Quand le Rock’n’Roll a commencé à rouler sa bosse♥♪♫

    • Ah ! ça fait plaisir 😉 moi aussi ces supers bons vieux morceaux me réjouissent ( c’est un trop petit mot) , ils me comblent de joie 😀

  1. Oui il ne faut pas oublier que le rock’n’roll à ses début a grandement contribué à secouer les rigidités de son époque (et quand je dis rigidité, c’est un peu en dessous de la réalité quand on parle, par exemple, de ségrégation.)

  2. Johnny be good… Un morceau qui balance du feu de Dieu !!! Qui me fait invariablement penser à une scène culte du film Back to the Future…

    • 😉 un petit bonheur que de faire ce billet ! j’en ai encore beaucoup lu et appris sur les débuts du rock et écouté …

    • ça devait être bien de découvrir tous ces bons morceaux, de vivre ces moments, j’aurais aimé mais on ne peut pas être né à plusieurs époques o_O

  3. OK , on va danser un rock endiablé avec Gene Vincent ça va nous réchauffer en cette frisquette soirée de mars .

Les commentaires sont fermés.