Les boute-en-train et leur boulet

Après des ribambelles de bécots entre deux bécanes, Bérénice, bouchée Bavaroise, Britanicus, basané Breton, et leur bande de bikers basculent becter dans le boui-boui d’un bled Varois: Barjols. Plus beurrés que des p’tits beurres par une biture à la bière, les bourlingueurs se bâfrent d’un barbecue.

Balade à BarjolsTout baigne quand: D’la barbaque ton bœuf brulé, j’banquerai pas pour cette bouffe beugle Brutus,boulet rabat-joie de la bande, abruti par la bibine. Un bouquet de baffes s’abat sur sa bobine. Tu m’ bassines bouffon. Met la en bémol, aboule les biftons et barre toi sinon j’vais t’faire bobo brame le barman bulldozer, abruti par le blé. La bock’n’ pas de bol beuverie se banalise en baston !!!

Les barjots baisseront leurs stores en cabane, à Barjols. 

 

Qui abuse trop des 3 B tombe en biberine  😦

Publicités

23 réflexions sur “Les boute-en-train et leur boulet

  1. Bien fait pour la bouille de ce futur bagnard.
    Le polarisant est un filtre qu’on monte sur l’objectif et est constitué de deux lames superposées. Le fait de tourner la première permet de réduire ou d’éliminer complètement les reflets indésirables sur certaines surfaces (verre, eau…) et ainsi d’améliorer la netteté des détails de la photo, et même de voir le fond de l’eau par exemple. Voilà pour ce cours sommaire
    Bon dimanche Juliette

      • (la citation n’est pas de moi… Ca vient de The big Lebowski 🙂 )
        Jolie répartie ! Un bar c’est toujours plus féroce qu’on ne croit ! Mais celui-là s’il nous enquiquine il finira au barbecue… Il est à « troquet » 🙂

      • Je confirme ! Saupoudré d’herbes de Provence, c’est encore meilleur ! Paraît même que ça fait l’effet d’un gaz hilarant : on se tape des barres 🙂

Les commentaires sont fermés.