Mine de rien…

« L’art et la révolte ne mourront qu’avec le dernier homme » Camus

Ces derniers jours je fais grise mine, non à cause d’un temps qui lui reste clément, mais grâce à un monde qui n’a pas vraiment bonne mine !  Très loin d’être une mine d’or de savoir, j’ai, si ce n’est du plomb dans la cervelle, de l’aplomb, alors sans faire de mines à quiconque, je ne musèlerai pas, jusqu’à ce que je me déplume, ma fragile bille bileuse qui fait très laide mine devant ce champ de mines d’embobineurs  de crédules, ces empoisonneurs de l’air du temps.

C’est pour quand l’humanité dites ?  parce que là elle a une abominable mine de déterrée. Je ne paye pas de mine, mais je suis bel et bien le nouveau messie, et promis, je ne fouetterai mes ennemis que de calembours!

Une rivalité organique

Publicités

17 réflexions sur “Mine de rien…

  1. Ni ange, ni démon… Juste le messie !
    Beau programme en tout cas, que celui d’être condamné à 1000 coups de fouet de calembours ! Ca va susciter des vocations de délinquant !

Les commentaires sont fermés.