De l’autre coté du miroir

A mon coucher au petit jour mon miroir a réfléchi un type à la mine peu engageante! quelle gueule…je n’ai pourtant point commis plus d’extravagances cette nuit que les autres !

ClassicsIllustratedStrangeCaseOfDrJekyllAndMrHyde565

J’ai seulement calmé l’euphorie des voisins du dessus qui écoutaient de la musique nase de supermarché en les ligotant puis en mettant à plein watts un CD à rallonge de métal industriel. J’ai attaché sur une chaise et bâillonné une petite heure ma poulette qui n’arrêtait pas de couiner des niaiseries puis j’ai lâché sur sa jupe quelques souris. J’ai cassé à coup de batte de baseball toutes les bouteilles des troquets du quartier car je déteste l’alcool qui abêtit et rend méchant. J’ai lâché dans la nature fauves et autres bestioles emprisonnés au zoo, j’ai fait aussi un lâché intempestif d’incarcérés en ville puis nous sommes allés lâcher à tous vents des billets ramassés  dans une banque.

Va peut être falloir que je calme mon combat intérieur : psychiatre le jour , psychopathe la nuit, quelle dualité 😮

Publicités

20 réflexions sur “De l’autre coté du miroir

      • hou la, le pire cheange de forme tout le temps, son nom est légion ! il y a du disco qui n’est pas si pire, il y a de l’alternatif racoleur/formaté/sans joie. le rock et la pop, c’est pas une affaire de genre, c’est plutot une référence émotive qu’une construction musicale.( huhuhum).

        l’alcool ne rend pas bète et méchant, il rend poète et amoureux… c’t’une question de personne.

        • c’est Mr Hyde qui plaisante pour l’alcool et moi pour le disco , je plaisante souvent et dans mes historiettes et dans mes coms , et dans la vie tout en mêlant avec du sérieux , ouais 😉
          pour ta définition du rock et de la pop : Huuuuuu! Huuuuuuu !
          mais elle est aussi une plaisanterie …

      • Pire! Pour ma défense, je n’avais pas la maitrise de l’iphone…
        Et en fait, si, on dirait que j »ai réussi à coller l’image… elle n’était pas apparu du 1er coup à la parution du commentaire…

  1. Bon, on m’a piqué toute mon inspiration, entre Dorian Gray et docteur Jekyll & mister Hyde, alors, je vais peut-être réfléchir à infliger la même punition à mes voisins braillard et féliciter pour le lâché dans la nature fauves et autres bestioles emprisonnés au zoo

  2. Mes voisins sont calmes…c’est plutôt moi qui lance la musique dans le quartier! Ils n’ont pas encore lâché les fauves…ouf!
    Bise musicale !

  3. Merci Juliette pour ton lien vidéo sur Schweitzer. Grand moment d’émotion en écoutant cette interview sur fond musical de Bach. J’ai connu un peu cet homme quand j’étais jeune garçon, en venant à l’hôpital avec ma mère. Mais aujourd’hui, je découvre quelque chose de puissant dans ses mots et dans sa voix.
    Aujourd’hui encore, il y a toujours un pélican et une biche dans l’hôpital.

Les commentaires sont fermés.