Quand une fine fleur sombre dans les bas fonds

« Je bouffe, je bois, je bringue et le reste je m’en fiche comme de mon premier biberon. La terre peut s’écrouler autour de moi, qu’importe! du moment qu’elle ne s’effrite pas sous mon merveilleux pied «  se vante méprisante, à qui l’écoute encore, la plus fine fleur de fines fleurs d’une serre, isolée dans sa béatitude. « Mais maudite averse, je m’englue, au secours frères et sœurs de sève , sauvez la plus belle des belles, sauvez l’élue !!!  » hurle, tombée de son piédestal, la cinglée sous une pluie cinglante.

mangosi_x_squisitoUn escargot miséricordieux, emporte la chiffe molle loin de sa boueuse misère, la replante, pour qu’elle ferme son bec, la tête à l’envers, sous un abri de fortune avec d’autres déshérités. Du soleil plus loin, elle émergera de sa vie souterraine… méconnaissable et humble   ^^’

Publicités

18 réflexions sur “Quand une fine fleur sombre dans les bas fonds

  1. Ah, on n’a pas fini de disserter sur le pouvoir des fleurs !
    Et le jour où elles auront des dents, je te raconte pas le tintouin que ça fera !

Les commentaires sont fermés.