Quand un clôt-porte prend la porte

Quand j’étais petiot j’étais dynamique mais j’ai fait grand le mauvais choix d’être concierge. Victime de sa mauvaise réputation, on m’a affublé du méprisant surnom de cloporte, moi qui fermais yeux et oreilles sur ce que je voyais et entendais, moi qui ne colportais aucun ragot. Et puis, j’en ai eu plein le dos d’ouvrir, de fermer à longueur de journées des battantes pour récolter des clopinettes. Et puis, j’ai commencé à clopiner sur mes jambes, elles sont tombées à force de courir de porte en porte,  pareil pour mes oreilles perdues et mes doigts écrasés par leurs claquements.

Que le diable les emporte !

Éclopé, j’ai picolé, clopé pour finalement prendre la porte, me retirer à l’ombre d’une forêt avec mon toutou.

39561_J_is_for_Jabba_by_joewightJe suis devenu ermite misanporte. Je médite afin que, peut être, s’ouvrent un jour devant moi d’autres portes : celles de la perception 🙄

Publicités

15 réflexions sur “Quand un clôt-porte prend la porte

  1. Ma concierge, c’était plutôt les rideaux. Je passais devant sa loge pour traverser une cour intérieure. Je faisais quelques pas et me retournait: elle baissait prestement le rideau de sa fenêtre. Surtout quand je n’étais pas seul.
    Quel métier!
    Bises

    • Une vraie de vraie ! une curieuse qui devait ragoter , se rincer l’œil et les oreilles …quant à moi je n’en ai jamais connu , heureusement peut être …
      mais le mien est un cool clôt-porte 😉

  2. Jaba !!! Visiblement, lui il s’est fait claquer la porte sur les doigts, on dirait qu’il lui en manque quelques-uns 🙂

      • Oh, quel honneur tu me fais là ! Je t’ai inspiré une phrase de ton billet ! J’en suis réellement flatté 🙂
        Jaba c’est un vieux poto, on a fait les 400 coups ensemble…

  3. Moi non plus jamais de concierge !!! Quelle chance ! Il y a bien eu un gardien pour les 10 HLM dans un des quels j’ ai habité quelques temps quand je me suis marié , mais c’ était un type super ! Bisous

  4. LES BOULES ! Avec un tel concierge, je ne sais pas si le ménage est bien fait ? Comment peut il monter sur l’escabeau pour nettoyer les « hauts » ? Merci de ce fat d’hiver not’Juliette ! Bises

Les commentaires sont fermés.