Quand ma tante est démontée !

J’ai une tante d’un certain âge, une canadienne qui habite au diable Vauvert. Aussi fauché qu’un champ de blé je vis sous son toit à ses crochets. Elle me rend marteau car elle se déchire aux élixirs : Imperméable à mes tentatives de dressage, de rafistolages de sa peau grêlée par sa vie d’excès au grand air, elle va souvent au tapis.

humour01Je la détend en lui offrant des sardines toutes fraiches puis la redresse. Comme elle a encore de l’étoffe, elle se tient quelques temps bien plantée  sur ses deux fils de fer,  aussi droite qu’un piquet jusqu’à …ce qu’elle s’écroule à nouveau.

Hantée par les démons d’une nuit blanche, elle s’est lamentablement couchée sur moi ce matin! Je l’ai laissée étalée, à même le sol. Complètement démontée elle m’a sommé de décamper et d’aller me faire voir chez tonton 😮

35 réflexions sur “Quand ma tante est démontée !

  1. Ahhhhhhhhh … !’ art du camping … Être assez près des toilettes pour le pas avoir à courir et suffisemment loin pour ne pas être au parfum 😉 Bisous

  2. Juliette, you are simply the best!
    Bien que fauchée à une époque je n’ai jamais couché sous une tante.
    Une des expériences que je n’ai jamais vécue…

  3. C’est vrai que Patrick Sébastien aurait pu chanter « ah qu’est-ce qu’on est serré, on fond de cette canadienne, chantent les sardines… »

  4. klodio dit :

    Sur la Costa Brava à Estartit en juin 68 sous ma tante Couchette et moi on couchait.
    Il faisait beau on avait décalotté entièrement ma 2CV Citron.
    Couchette avait coincé des branches de genêt entre les ailes avant et le capot, partout partout les branches pour farcir la voiture.
    On faisait cuire dans le coffre des patates sur un camping-gaz stéréo (2 feux), inconscients de la proximité du réservoir d’essence.
    La 2CV est le meilleur ami de l’homme après le cheval.
    Sous la tante, ou dehors en maillot aucune attente d’un ailleurs, bonheur et perfection du monde de Tata sans tente-à-Sion.

  5. Je me pavane en caravane dans la savane tout près de Vannes . Car à Vannes il y a des vans et des vannes ! Je ne suis plus tenté par les tantes ni les tentes au bord de l’ amère ! Bon weekend et bisous !

Les commentaires sont fermés.