La casse-noisettes

Je la vois tout le temps. Dans mes rêves nocturnes aux scénarios fantastiques, sentimentaux, érotiques, parfois limite limite pornos, des scénarios bien ficelés, que je monte et qu’elle anime, mon héroïne à laquelle je suis accro. Ce qui m’inquiète c’est que je rêve d’elle non seulement dans la position allongée, mais aussi assis ou debout, que je me fais un cinéma permanent sur elle. Mes journées sont remplies de courts, longs métrages, de documentaires, dont l’actrice principale, elle, mène les scènes. Elle est mon film culte, avec arrêts sur ses images qui apparaissent partout où je passe.

Regardez ! la voyez vous en gros plan entre ces écureuils ? dites moi que vous la voyez, dites moi que je ne suis pas tout bonnement fou à lier …d’elle.

Ocatvio Campo 2ça devient gravissime, elle me suit partout. Je suis persuadé qu’elle est amoureuse de moi …

Publicités

27 réflexions sur “La casse-noisettes

  1. klodio dit :

    Vue bien entendu. Ce qui est bien avec la folie douce c’est la douceur et finalement même la folie aussi nous éloigne du sordide ( du sort dit)

    • oui , je la connais Klodio, étant une planeuse chronique, mais faut tout de même faire gaffe de ne pas mélanger rêve et réalité …

    • Anonyme dit :

      Erreur J. L’amour Plato-nique malgré son nom n’admet pas l’érection cela reste 1 érection mentale

    • 😉 😉 c’est tout gentil Pat !
      aucun rapport mais je viens juste de voir une souris traverser la cuisine , elle a eu aussi peur que moi !

  2. Je ne l’avais pas discernée à première vue!!!! Comme quoi…notre cerveau nous joue des tours! Réalité ou illusion? Quant à la folie… Que la vie serait monotone sans un grain de folie! Bonne journée, chère Juliette!

Les commentaires sont fermés.