Un jour sans pain …

Dans la famille Dupin on gagne de père en fils sa croute en fabriquant du pain. Le dernier rejeton mitron fait un excellent boulot jusqu’au jour où une fille aux miches incontournables et aux flutes dégourdies met le grappin sur sa b(r)aguette.

Mais, sa copine fêtarde, fervente consommatrice de petits pains au chocolat noir, passant plus de temps au moulin qu’au torride four, devant lequel elle est toujours cuite, donne au boulanger énormément de pain à retordre sur la planche. Peine perdue. A l’un de ses retours de frasques, la dévergondée, au lieu de mettre la main a la pâte, se roule allégrement dans une farine sur laquelle elle se fait pétrir et enfourner par un client, qui la paye en boulettes.

Grillé, le malheureux boulanger qui n’a pas perdu une miette du spectacle, trempera ses pains de larmes. Ne voulant plus être un pinpin, il se décidera alors, plutôt que de s’acharner à essayer les vendre, à en donner ….en se reconvertissant en  boxeur.

Publicités

16 réflexions sur “Un jour sans pain …

  1. Non je ne connaissais pas ces métalleux, merci Anna , j’adore découvrir de nouveaux groupes et y aller à coups de rocks vidéos sur les blogs amis 😉
    j’approfondirai ce Pain total plus tard …

      • Eh eh…
        J’espère simplement qu’entre « ma » boulangère et moi, ça ne se terminera pas comme entre les personnages de ta fable 😉
        Encore faudrait-il déjà que ça commence, pourras-tu me rétorquer !

Les commentaires sont fermés.