Quand un beau coeur court la gueuse

Il adore les langoureuses blondes, les pétillantes rousses, les tonifiantes brunes, les blanches, les noires, il n’a pas de préférence pour leurs couleurs à partir du moment où de vraies natures, qu’il ne veut pas trafiquées, enivrent son existence!  Il parcourt en toute saison des centaines de kilomètres pour dénicher celles qui le stimulent, le ravissent par leurs douceurs, leurs suaves amertumes, leurs piquantes, ou saugrenues saveurs, l’inondent de joie et désaltèrent par la même occasion ses amis, car il les partage toutes généreusement.

di147d Éternel assoiffé, il court tourbières et herbières, jusqu’au jour où une formidable gueuze de Monaco, rince le joyeux bockeur comme un verre à bière. Pris pour un p’tit con ( picon )  par un asticot de cercueil, ruiné, mais pas désespérados, il ingurgite gaiement une magnifique dernière …. avant de se retirer dans sa bière  :mrgreen:

mort_dans_cercueil

Publicités

17 réflexions sur “Quand un beau coeur court la gueuse

    • y’a de supers simples bières, celles que je préfère, mais j’ai ralenti ma consommation depuis environ 1an à cause d’un ventre rond , il est à nouveau presque plat 😎

    • Ah ! ah ! Merci Anna Stella
      Quel art toi 😉

      nous aimons la bière qui coule à flot du tonneau

      j’ai vu ça il y a 2 ans dans un village Italien, on s’en est mis plein la panse 😛

      • Oh, amateur… Oui, en un sens, mais je ne suis pas non plus un esthète en la matière… Je ne crache pas sur un petit verre de vin de temps en temps 🙂
        Mais il est vrai que la bière, dans mon Nord – Pas-de-Calais, près de la frontière belge…C’est sacré !!!

  1. Un billet qui me réjouit !!! La bière belge…que je préfère : la Kriek …dans laquelle ont macéré des griottes ! Bien fraîche…idéale en été ! Bon, là-dessus, je crois que je vais en déguster une petite !!! 😉 Belle journée, Juliette !
    Ici, c’est la récolte du houblon !

    • Déjà l’apéro ??? Tu me fais rire là Lily 😉
      une vieille copine nous a offert il y a un mois des bières aromatisées à la téquila !
      quelle horreur !!! elles ont un gout chimique , nous en avons gouté une par curiosité , les autres végètent encore au frigo !

  2. Tu sais Juliette, il m’est impossible de résister à une Pelforth; surtout brune, mais je n’ai rien contre la blonde. Un amour qui date de mes années étudiant. Et rien que d’en parler, la mousse envahit ma bouche.
    Bises et stout

Les commentaires sont fermés.