Là je vois rouge !

Et voilà que ce matin Roméo, farceur invétéré, après son cadeau d’une dizaine de kilos de haricots, a posé en douce sur la table quelques  tomates, planquées dans la cave à son retour d’Italie, me laissant ce mot afin de m’amadouer   » Si tu m’aimes, ma nouillette, mijote donc avec ces fruits gorgés de soleil une sauce « . Bonne pâte, et ce pas seulement pour l’épate, mais aussi pour mettre la main à la pâte, j’ai cuit à feu doux un coulis d’enfer, car mardi il roulera sous ses aisselles des gnocchis (de patates ) maison que nous dégusterons avec une bande de potes sous la pleine lune, qui devrait être épatante accompagnée d’une pluie d’étoiles filantes  !

DSCF4628

Publicités

24 réflexions sur “Là je vois rouge !

  1. Dis donc vous devez avoir une cave gigantesque… Il a pu y planquer une cagette de tomates sans que tu te rendes compte de rien pendant 2 jours ! Il est fort, Roméo…

    • C’est un minuscule cagibi ( que je fréquente peu )commun avec les colocataires de la maison, tellement encombré à l’horizontal et la verticale qu’une souris n’y retrouverait pas ses petits …

Les commentaires sont fermés.