Gaffe à la carot’haine

Un dormeur se réveille, ouvre grand la fenêtre. Brûlé par un soleil tapant, il saute en hurlant au plafond, sur lequel il rampe afin de rafraîchir son visage dans la salle de bain, recule épouvanté devant le miroir. Sur les canines, il croque un sandwich au Tartare que dégoûté il dégurgite sur une chauve souris endormie sur l’abattant des WC. Aucun doute, il est vampire.

bonus-L-12Accablé par ce brutal coup du sort, ce végétarien endurci , la nuit venue, vampirisera avec avidité les savoureuses carottes d’un potager voisin. Ces dernières se métamorphoseront à leur tour en morfales sanguinaires pour leurs congénères.

Sauverons nous les carottes de leurs tristes destins avant que leur carot’ haine ne contamine le marché mondial des légumes et que son effet mordant n’investisse  l’humanité ?

Publicités

17 réflexions sur “Gaffe à la carot’haine

  1. Brrrrr! J’préfère mes oiseaux qui mangent des gâteaux ! 😉
    Bise delamernoire, chère Juliette!
    Dis donc, les lapins qui mangeraient ces carottes seraient-ils atteints?

  2. En tout cas on ne se fait jamais carotter chez toi, tes articles sont drôles et bien écrits, bravo 😉

Les commentaires sont fermés.